Résumé de qualifications
24 Heures du Mans 24 Heures du Mans

BMW en pole provisoire devant Cadillac aux 24H du Mans !

Les qualifications des 24 Heures du Mans ont permis à BMW de signer le meilleur chrono à la surprise générale grâce à Dries Vanthoor, d'un souffle devant la Cadillac de Sébastien Bourdais !

#15 BMW M Team WRT BMW M Hybrid V8: Dries Vanthoor, Raffaele Marciello, Marco Wittmann

Avec seulement une heure pour se qualifier, le format de mercredi soir a logiquement poussé les concurrents de la catégorie Hypercar à ne pas perdre de temps pour se lancer à l'assaut du chrono. Surtout qu'au passage au vert du feu en bout de voie des stands, les conditions de piste étaient absolument idéales : 19°C dans l'air et 29,2°C au sol.

Si plusieurs prétendants à une place en Hyperpole (réservée aux 8 premiers) se sont immédiatement jetés en piste, d'autres ont tenté de se décaler un peu, chez Toyota notamment, ou davantage encore chez Peugeot. À noter que les premières minutes ont été perturbées quelques instants par le tête-à-queue de Jean-Karl Vernay au volant de l'Isotta Fraschini. Le Français a ensuite pu repartir.

La première référence a été fixée par Driees Vanthoor en 3'26"476 avec la BMW n°15 mais cette marque a été rapidement effacée, et notamment à deux reprises par l'auteur de la pole position l'an passé, Antonio Fuoco. En 3'25"321 puis en 3'24"731, l'Italien a installé Ferrari aux commandes mais la 499P frappée du numéro 50 a été délogée par l'excellent tour de Sébastien Bourdais en 3'24"642 à bord de la Cadillac n°3, déjà plus rapide que le chrono de cette même séance en 2023.

Dans ce premier quart d'heure, les Porsche se sont faites particulièrement discrètes, une seule des six 963 LMDh engagées figurant alors dans le top 8. Alors que Brendon Hartley a signé un record de premier secteur à mi-séance, il a ensuite avorté sa tentative avec la Toyota n°8 après avoir été pris dans du trafic. Ce milieu de qualifications a globalement été un temps faible, mis à profit par les équipes pour ajuster les choses en vue de nouvelles tentatives dans le dernier quart d'heure.

Un peu plus tard, le même Brendon Hartley est parti en tête-à-queue dans un tour de sortie mais a pu reprendre son chemin. Au volant de la Lamborghini n°63, Mirko Bortolotti a connu pareille mésaventure à la chicane Dunlop.

Le trafic piège Toyota et Porsche

Toyota n'aura qu'une voiture en Hyperpole... comme Porsche !

Toyota n'aura qu'une voiture en Hyperpole... comme Porsche !

Photo de: Rainier Ehrhardt

Il a fallu attendre les dix dernières minutes pour voir la première Porsche d'usine, la n°6 alors confiée à Kévin Estre, intégrer enfin le top 8 avec un passage en 3'25"051. Quelques instants plus tard, pendant que le Français s'est fait une énorme chaleur au freinage de Mulsanne, Dries Vanthoor a créé la surprise en menant une nouvelle offensive installant la BMW n°15 en tête avec un chrono de 3'24"465.

Le money time a permis d'observer de nombreuses tentatives de dernière minute, souvent en vain, Kamui Kobayashi peinant par exemple à retrouver un tour clair, suscitant l'agacement visible du muret des stands Toyota. Le Japonais est ensuite parti à la faute dans les virages Porsche et s'est retrouvé coincé dans les graviers, provoquant le drapeau rouge à deux minutes du terme, ce qui a mis un terme aux débats. Sous enquête après la séance de qualifications, la Toyota GR010 Hybrid #7 a été disqualifiée pour avoir provoqué ce drapeau rouge.

Cette séance intense, courte et rendant difficile l'accès à un tour clair a donc débouché sur une hiérarchie pour le moins inattendue avec la pole position provisoire de BMW, avec 0"177 d'avance sur la Cadillac n°3. Ferrari a placé ses deux 499P en Hyperpole, où les tenants du titre seront accompagnés d'une seule Toyote, d'une Alpine, d'une deuxième Cadillac et d'une seule Porsche, la n°6.

France 24H du Mans - Qualifications

P # Cat. Equipe Temps Ecart
1 15 Hypercar H BMW M Team WRT 3:24.465 -
2 3 Hypercar H Cadillac Racing 3:24.642 0.177
3 50 Hypercar H Ferrari AF Corse 3:24.731 0.266
4 7 Hypercar H Toyota Gazoo Racing 3:24.754 (annulé) 0.289
5 35 Hypercar H Alpine Endurance Team 3:24.872 0.407
6 2 Hypercar H Cadillac Racing 3:24.993 0.528
7 51 Hypercar H Ferrari AF Corse 3:25.049 0.584
8 6 Hypercar H Porsche Penske Motorsport 3:25.051 0.586
9 12 Hypercar H Hertz Team JOTA 3:25.145 0.680
10 36 Hypercar H Alpine Endurance Team 3:25.278 0.813
11 5 Hypercar H Porsche Penske Motorsport 3:25.307 0.842
12 8 Hypercar H Toyota Gazoo Racing 3:25.446 0.981
13 83 Hypercar H AF Corse 3:25.766 1.301
14 63 Hypercar H Lamborghini Iron Lynx 3:25.973 1.508
15 99 Hypercar H Proton Competition 3:25.992 1.527
16 93 Hypercar H Peugeot TotalEnergies 3:26.195 1.730
17 20 Hypercar H BMW M Team WRT 3:26.223 1.758
18 38 Hypercar H Hertz Team JOTA 3:26.290 1.825
19 311 Hypercar H Whelen Cadillac Racing 3:26.311 1.846
20 4 Hypercar H Porsche Penske Motorsport 3:26.362 1.897
21 94 Hypercar H Peugeot TotalEnergies 3:27.251 2.786
22 19 Hypercar H Lamborghini Iron Lynx 3:27.655 3.190
23 11 Hypercar H Isotta Fraschini 3:29.865 5.400
24 37 LM P2 COOL Racing 3:32.827 8.362
25 14 LM P2 P/A AO by TF 3:33.134 8.669
26 23 LM P2 P/A United Autosports USA 3:33.430 8.965
27 65 LM P2 P/A Panis Racing 3:33.827 9.362
28 28 LM P2 IDEC Sport 3:34.215 9.750
29 10 LM P2 Vector Sport 3:34.262 9.797
30 33 LM P2 P/A DKR Engineering 3:34.330 9.865
31 22 LM P2 United Autosports 3:34.480 10.015
32 183 LM P2 P/A AF Corse 3:34.767 10.302
33 24 LM P2 Nielsen Racing 3:34.794 10.329
34 34 LM P2 Inter Europol Competition 3:34.885 10.420
35 9 LM P2 Proton Competition 3:34.963 10.498
36 30 LM P2 P/A Duqueine Team 3:35.070 10.605
37 47 LM P2 P/A COOL Racing 3:35.360 10.895
38 25 LM P2 Algarve Pro Racing 3:35.474 11.009
39 45 LM P2 P/A Crowdstrike Racing by APR 3:39.222 14.757
40 77 LMGT3 Proton Competition 3:55.263 30.798
41 70 LMGT3 Inception Racing 3:55.406 30.941
42 82 LMGT3 TF Sport 3:56.105 31.640
43 60 LMGT3 Iron Lynx 3:56.153 31.688
44 92 LMGT3 Manthey PureRxcing 3:56.189 31.724
45 27 LMGT3 Heart of Racing Team 3:56.243 31.778
46 66 LMGT3 JMW Motorsport 3:56.443 31.978
47 777 LMGT3 D'Station Racing 3:56.500 32.035
48 85 LMGT3 Iron Dames 3:56.530 32.065
49 87 LMGT3 Akkodis ASP Team 3:56.561 32.096
50 59 LMGT3 United Autosports 3:56.710 32.245
51 46 LMGT3 Team WRT 3:56.738 32.273
52 54 LMGT3 Vista AF Corse 3:56.780 32.315
53 44 LMGT3 Proton Competition 3:56.836 32.371
54 31 LMGT3 Team WRT 3:56.947 32.482
55 91 LMGT3 Manthey EMA 3:57.026 32.561
56 88 LMGT3 Proton Competition 3:57.221 32.756
57 81 LMGT3 TF Sport 3:57.296 32.831
58 95 LMGT3 United Autosports 3:57.313 32.848
59 155 LMGT3 Spirit of Race 3:57.349 32.884
60 78 LMGT3 Akkodis ASP Team 3:57.441 32.976
61 55 LMGT3 Vista AF Corse 3:58.282 33.817
62 86 LMGT3 GR Racing - 0.000

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Rossi fait son baptême des 24h du Mans : "Très fier d'être ici"
Article suivant Chronos supprimés, aucune Toyota en Hyperpole !

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France