Un premier forfait pour les 24 Heures du Mans 2020

Frédéric Sausset a annoncé le forfait du Team SRT41 pour l'édition 2020 des 24 Heures du Mans.

Un premier forfait pour les 24 Heures du Mans 2020

Conséquence du report de juin à septembre de la 88e édition, les 24 Heures du Mans enregistrent leur premier forfait. Invité dans le cadre du Garage 56, dédié aux nouvelles technologies, le Team SRT41 a choisi de se retirer. Une décision qui se veut réfléchie et qui doit permettre de repousser d'un an le projet, qui espère se matérialiser lors de l'édition 2021. 

Lire aussi :

Premier pilote quadri amputé à avoir pris le départ de la classique mancelle, en 2016, Frédéric Sausset devait engager un trio de pilotes issus du handicap à bord d'une Oreca 07 LMP2 spécifiquement adaptée. Takuma Aoki, Nigel Bailly et Snoussi Ben Moussa formaient l'équipage. 

"J’ai pris la très difficile décision, en raison de la terrible pandémie mondiale du COVID-19, de renoncer à participer à la mythique épreuve mancelle les 19 et 20 septembre prochains", annonce Frédéric Sausset. "En effet, l’arrêt brutal du programme des suites du confinement m’a invité à prendre cette décision car j’ai jugé que notre préparation, ainsi chamboulée et dégradée, ne nous aurait pas permis de nous présenter à cette épreuve exigeante dans des conditions optimales."

Le forfait du concurrent qui portait le numéro 84 devrait profiter à l'un des suppléants figurant sur la liste publiée par l'Automobile Club de l'Ouest le 28 février dernier. C'est l'équipe Spirit of Race qui était mentionnée en haut de cette liste jusqu'à présent, avec une Ferrari 488 GTE, mais il appartiendra à l'organisateur d'annoncer en temps voulu le concurrent retenu. Comme en 2019, les 24 Heures du Mans compteront pas moins de 62 autos au départ, grâce aux deux stands supplémentaires ajoutés à l'occasion de l'édition 2019. 

De son côté, Frédéric Sausset veut tout faire pour ne pas manquer le rendez-vous de juin 2021. "J’ai immédiatement présenté notre candidature à l’ACO pour l’épreuve des 24 Heures du Mans 2021", confirme-t-il.

partages
commentaires
Le WEC mise sur la simplification pour surmonter la crise

Article précédent

Le WEC mise sur la simplification pour surmonter la crise

Article suivant

Le Mans ouvert à une course à l'automne en cas de nouveau report

Le Mans ouvert à une course à l'automne en cas de nouveau report
Charger les commentaires
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021