Formule 1
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
78 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
85 jours
MotoGP
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
70 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
77 jours
WRC
12 mars
-
15 mars
Événement terminé
C
Rallye du Kenya
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
98 jours
WSBK
28 févr.
-
01 mars
Événement terminé
C
Imola
08 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
29 jours
Formule E
27 févr.
-
29 févr.
Événement terminé
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
72 jours
WEC
22 févr.
-
23 févr.
Événement terminé
13 août
-
15 août
Prochain événement dans
126 jours

Antonelli dépasse la douleur pour gagner à la photo-finish

partages
commentaires
Antonelli dépasse la douleur pour gagner à la photo-finish
Par :
21 mars 2016 à 18:00

C'est une saison Moto3 particulièrement ouverte qui a été lancée le week-end dernier à Losail. Niccolò Antonelli a su tirer son épingle du jeu, pour signer la troisième victoire de sa carrière.

Romano Fenati, SKY Racing Team VR46, KTM; Francesco Bagnaia, Aspar Team Mahindra, Mahindra; Niccolò Antonelli, Ongetta-Rivacold, Honda
Brad Binder, Red Bull KTM Ajo, KTM et Romano Fenati, SKY Racing Team VR46, KTM
Francesco Bagnaia, Aspar Team Mahindra, Mahindra
Niccolò Antonelli, Ongetta-Rivacold, Honda
Fabio Quartararo, Leopard Racing, KTM
Niccolò Antonelli, Ongetta-Rivacold, Honda;Fabio Quartararo, Leopard Racing, KTM; Romano Fenati, SKY Racing Team VR46, KTM
Podium : le vainqueur Niccolò Antonelli, Ongetta-Rivacold, Honda
Brad Binder, Red Bull KTM Ajo, KTM en tête
Brad Binder, Red Bull KTM Ajo, KTM
Podium : le deuxième Francesco Bagnaia, Aspar Team Mahindra, Mahindra
Francesco Bagnaia, Aspar Team Mahindra, Mahindra
Brad Binder, Red Bull KTM Ajo, KTM; Jorge Navarro, Estrella Galicia 0,0, Honda
Fabio Quartararo, Leopard Racing, KTM
Jorge Navarro, Estrella Galicia 0,0, Honda au départ de la course
Livio Loi, RW Racing GP BV, Honda
Jorge Navarro, Estrella Galicia 0,0, Honda

Ce Grand Prix du Qatar s'est joué dans la pure tradition de la plus petite cylindrée du Championnat du monde : une course groupée, particulièrement animée, restée incertaine jusque dans le dernier tour, où l'aspiration s'est avérée décisive.

Au quintet qui s'est rapidement détaché en tête (Navarro, Fenati, Binder, Antonelli, Bagnaia) sont venus s'ajouter tour après tour l'impétueux rookie Nicolò Bulega, le Belge Livio Loi et Enea Bastianini, l'un des hommes forts de la saison passée. Huit pilotes qui ont tout tenté pour se frayer un chemin vers le sommet du classement, notamment en essayant d'exploiter la très longue ligne droite du Losail International Circuit.

Et c'est précisément l'aspiration qui a permis à Niccolò Antonelli de compenser la faible vitesse de pointe de sa Honda pour aller chiper la première place à celui qui avait longuement mené la course, le Sud-Africain Brad Binder. "Je savais qu'en restant derrière Brad, je pourrais monter sur le podium parce qu'il était très rapide. Suivre l'aspiration de la KTM c'était parfait", constate l'Italien, qui bat son adversaire pour… 7 millièmes !

Blessé à l'épaule dans un accident de ski cet hiver puis victime de trois chutes pendant le week-end, et qui plus est fiévreux, Antonelli revient de loin ! "Le week-end n'a pas été facile. Aujourd'hui je me sentais mieux et j'ai pu attaquer, rester concentré pour ne pas tomber et ne pas faire de fautes", se félicite-t-il.

Pecco Bagnaia a, lui, fait des prouesses avec la nouvelle Mahindra. Il a su compenser son déficit de vitesse de pointe en se montrant très incisif dans les virages. "C'était une course très difficile, mais probablement la meilleure de toute ma vie ! Pendant 18 tours, j'ai dû attaquer au-delà de la limite à chaque virage", raconte-t-il.

C'est en faisant l'intérieur à Jorge Navarro dans le dernier tour que Bagnaia s'est assuré de son deuxième podium mondial. Et l'Espagnol a encore rétrogradé par la suite… Mal parti mais revenu en force, Bastianini s'est en effet défait du binôme Bulega-Navarro à l'aspiration dans la dernière ligne droite pour arracher la 5e place, tandis que Romano Fenati parvenait à sauver une 4e position qui le laisse sur sa faim alors qu'il s'élançait de la pole position.

Loi et Quartararo ne concrétisent pas

Leader de la première soirée d'essais, Livio Loi partait de la 2e place et, globalement, il n'avait jamais quitté le trio de tête de tout le week-end. Mais, après avoir rapidement rétrogradé en début de course, il n'a pu se mêler à la bagarre pour la victoire.

"J'aurais sans aucun doute signé pour une 8e place, mais après notre solide performance en essais et en qualifs, je suis bien sûr un peu déçu", reconnaît le Belge. "J'ai signé le record du circuit, le meilleur temps en course, j'ai dominé les essais, je me suis qualifié en première ligne et je ramène 8 points à la maison. Ça aurait pu être bien pire, mais aussi légèrement mieux."

Grâce à sa 11e place, Jules Danilo est le premier Français classé à l'arrivée de cette course. Il devance de deux rangs un Fabio Quartararo particulièrement déçu, qui n'a pu mettre à profit son départ de la première ligne. "Une course très compliquée. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle se termine comme ça", résume le Niçois, déjà focalisé sur le prochain rendez-vous, en Argentine.

Vainqueur de cette manche l'an dernier, Alexis Masbou doit quant à lui se contenter de la 24e place après un week-end compliqué au guidon de la Peugeot. "Franchement, c'était une course frustrante", résume-t-il. "C'est dur de commencer la saison comme ça. Après un week-end difficile comme celui-ci, on doit progresser rapidement dans différents domaines. Je crois que l'on sait ce qu'il nous reste à faire."

Moto3 - Losail - Course

Pos.PiloteTeamTemps
1 Italie Niccolò Antonelli  Ongetta-Rivacold 38:12.161
2 Afrique du Sud Brad Binder  Red Bull KTM Ajo +0.007
3 Italie Francesco Bagnaia  ASPAR Mahindra Team Moto3 +0.148
4 Italie Romano Fenati  SKY Racing Team VR46 +0.435
5 Italie Enea Bastianini  Gresini Racing Moto3 +0.606
6 Italie Nicolò Bulega  SKY Racing Team VR46 +0.625
7 Espagne Jorge Navarro  Estrella Galicia 0,0 +0.674
8 Belgique Livio Loi  RW Racing GP BV +1.710
9  Philipp Öttl  Schedl GP Racing +8.611
10  Jakub Kornfeil  Drive M7 SIC Racing Team +10.947
11 France Jules Danilo  Ongetta-Rivacold +12.379
12 Espagne Joan Mir  Leopard Racing +12.380
13 France Fabio Quartararo  Leopard Racing +12.401
14  Bo Bendsneyder  Red Bull KTM Ajo +12.726
15 Espagne Aròn Canet  Estrella Galicia 0,0 +12.784
16 Espagne Maria Herrera  MH6 Laglisse +12.939
17 Italie Andrea Migno  SKY Racing Team VR46 +17.152
18 Japon Hiroki Ono  Honda Team Asia +17.367
19 Espagne Gabriel Rodrigo  RBA Racing Team +17.451
20  Adam Norrodin  Drive M7 SIC Racing Team +17.519
21 Italie Andrea Locatelli  Leopard Racing +17.566
22  Khairul Idham Pawi  Honda Team Asia +17.608
23 Afrique du Sud Darryn Binder  Platinum Bay Real Estate +31.939
24 France Alexis Masbou  Peugeot MC Saxoprint +31.949
25 Espagne Juan Francisco Guevara  RBA Racing Team +32.120
26 Italie Fabio Di Giannantonio  Gresini Racing Moto3 +32.333
27 Royaume-Uni John McPhee  Peugeot MC Saxoprint +32.547
28 Japon Tatsuki Suzuki  CIP-Unicom Starker +32.812
29 Italie Stefano Valtulini  3570 Team Italia +34.584
30 République Tchèque Karel Hanika  Platinum Bay Real Estate +59.105
31 Italie Lorenzo Petrarca  3570 Team Italia +59.109
32 Italie Fabio Spiranelli  CIP-Unicom Starker +1:34.948
Ab.  Jorge Martin  ASPAR Mahindra Team Moto3  
Article suivant
La concurrence s'annonce rude pour Quartararo !

Article précédent

La concurrence s'annonce rude pour Quartararo !

Article suivant

Le GP d'Argentine écrit l'Histoire du Moto3

Le GP d'Argentine écrit l'Histoire du Moto3
Charger les commentaires