Poncharal veut que Tech3 devienne un prétendant régulier au top 10

Séduit par les progrès réalisés par KTM, Hervé Poncharal souhaite que Danilo Petrucci et Iker Lecuona soient des candidats réguliers au top 10 dans la deuxième partie de la saison.

Poncharal veut que Tech3 devienne un prétendant régulier au top 10

Vainqueur de ses deux premières courses en MotoGP la saison passée, le team Tech3 est rentré dans le rang dans les neuf premières manches du championnat 2021. Danilo Petrucci, arrivé dans l'équipe cette année, et Iker Lecuona n'ont décroché que trois top 10 à eux deux, profitant notamment de l'averse venue perturber le GP de France, mais l'équipe espère de meilleures performances dans la deuxième partie de la saison.

Hervé Poncharal, patron de la formation française, est encouragé par le bond en avant réalisé par l'équipe officielle KTM, grâce à un nouveau châssis introduit au GP d'Italie et dont Tech3 a bénéficié deux courses plus tard, en Allemagne. "La saison avance vite", a déclaré le Français au site officiel du MotoGP. "Je suis très fier de ce que KTM réussit en ce moment, même si le Qatar a été un peu dur pour nous."

"Clairement, avec ce qu'il se passe, surtout avec Miguel, qui a été deuxième au Mugello, vainqueur en Catalogne et encore deuxième au Sachsenring, on voit qu'on est sur la bonne voie côté matériel. Les efforts consentis par KTM dans son projet MotoGP sont incroyables et nous rendent très fiers et confiants pour l'avenir."

Lire aussi :

"On a reçu ce châssis que Miguel et Brad [Binder] avaient au Mugello, on l'a testé le lundi après le GP de Catalogne", a ajouté Poncharal. "Les deux pilotes, Danilo et Iker, l'ont apprécié, on l'a utilisé au Sachsenring et on a vu, surtout le vendredi, que Danilo était très rapide. C'est pour ça qu'on était déçus de ne pas voir l'arrivée au Sachsenring parce qu'on visait un top 10 et je pense que c'était possible."

Poncharal est donc confiant pour la suite de la saison et espère que ses pilotes se battront régulièrement pour les dix premières places, convaincu qu'il s'agit du véritable potentiel des RC16 de Bormes-les-Mimosas : "Comme je l'ai dit, on peut voir que les pilotes d'usine sont devant maintenant, qu'ils gagnent des courses, donc on doit vraiment être plus proches de Miguel et Brad."

"Danilo et Iker auront plus d'expérience et plus de connaissances de la moto, et notre objectif est d'être dans le top 10 à presque toutes les courses. C'est ce qu'on doit faire. Ce n'est pas facile d'entrer dans le top 10 au vu du niveau de compétitivité de la grille, mais c'est l'objectif. On doit le faire et il n'y a pas d'excuses parce que je pense que notre package devient vraiment compétitif maintenant."

Les pilotes KTM avaient en effet quelques excuses dans la première partie de la saison, notamment Danilo Petrucci, l'un des deux pilotes, avec Pol Espargaró, à avoir changé de moto durant l'hiver. L'Italien, pénalisé par sa grande taille sur une machine au format réduit, a commencé à trouver des solutions avant la pause estivale même si cela ne s'est pas encore concrétisé dans les résultats, notamment en raison d'une chute au Sachsenring, qui l'a mis en colère contre Iker Lecuona.

"Nous avons un nouveau pilote, Danilo Petrucci, arrivant d'un autre constructeur et il a dû prendre ses marques. Les essais hivernaux n'ont pas été suffisants pour qu'il soit prêt dans les premières courses, mais on voit que petit à petit, on se rapproche. Les derniers tests, le lundi après la course en Catalogne, étaient très intéressants. On a eu des nouveautés sur le châssis et sur le moteur, et clairement, je pense que le Sachsenring était notre meilleur Grand Prix, en termes de performances sur le sec."

"On était prêts à faire une bonne course, parce qu'on avait un bon rythme, mais malheureusement, après avoir pris un bon départ, Danilo a été mis hors course par un autre pilote et n'a pas pu montrer les progrès. Iker aurait pu faire une bonne course mais il se sentait mal en fin de course. Néanmoins, on perçoit qu'on est beaucoup plus proches de l'avant."

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Espargaró espère une Aprilia plus puissante avant la fin de la saison

Article précédent

Espargaró espère une Aprilia plus puissante avant la fin de la saison

Article suivant

Crutchlow de retour pour 3 Grands Prix avec Petronas

Crutchlow de retour pour 3 Grands Prix avec Petronas
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021