La sévérité sur les drapeaux jaunes entérinée au règlement

La règle portant sur les drapeaux jaunes, souvent sujet à débat cette saison, entre désormais au règlement sportif du MotoGP.

La sévérité sur les drapeaux jaunes entérinée au règlement
Charger le lecteur audio

La dernière réunion de la Commission Grand Prix, qui s'est déroulée en marge du Grand Prix du Portugal, a entériné une règle plus sévère portant sur l'attitude que doivent observer les pilotes lors de l'exposition d'un drapeau jaune, une mesure mise en place cette saison par la direction de course et qui figure désormais au règlement.

On se souvient que la règle avait été éclaircie et durcie après le premier Grand Prix de cette saison atypique, au mois de juillet à Jerez. Cela faisait suite à plusieurs incidents survenus pendant le week-end, entre un Marc Márquez un temps accusé d'avoir gêné Álex Rins en ralentissant alors qu'il ne faisait que réagir à la présence de drapeaux jaunes, et plusieurs pilotes ayant amélioré leur chrono de qualifications malgré les chutes d'autres concurrents sans être inquiétés.

Dès lors, la règle déjà existante avait été rappelée avec fermeté et l'annulation d'éventuels partiels améliorés s'était étendue aux zones dans lesquelles ne sont exposés que de simples drapeaux jaunes et non plus uniquement les doubles. Seulement, si la direction de course a voulu par-là garantir une situation plus claire et plus homogène, il a justement été maintes fois reproché aux commissaires durant la saison de rendre des décisions variables d'un cas à l'autre. Certains pilotes ont également regretté une règle trop stricte, estimant qu'ils pouvaient juger par eux-mêmes du degré de dangerosité d'une situation au lieu d'être contraints de ralentir quelles que soient les circonstances.

Lire aussi :

La décision rendue par la Commission Grand Prix − composée des responsables de la Dorna, de la FIM, de l'IRTA et des six constructeurs engagés en MotoGP − confirme toutefois la direction prise sur ce sujet, puisque cette règle légèrement modifiée entre à présent officiellement au règlement sportif.

"Les pilotes qui voient un drapeau jaune exposé doivent ralentir afin de protéger les pilotes à terre et les commissaires en intervention", est-il indiqué. "Les pilotes qui passent devant un drapeau jaune lors d'une séance d'essais verront leur chrono annulé pour ce tour."

Par ailleurs, les instances ont également porté à deux long-laps la pénalité infligée en cas d'excès de vitesse dans la pitlane, au lieu d'un ride-through précédemment. Il est précisé que les commissaires de la FIM se réservent le droit d'imposer des pénalités complémentaires ou différentes si la vitesse relevée est "excessivement élevée".

Ces mesures s'ajoutent au retour des pilotes wild-cards pour la saison 2021 et à l'attribution à l'ensemble des circuits ayant figuré au calendrier remodelé de 2020 du prix de Meilleur Grand Prix de la saison.

partages
commentaires
Petite opération pour Jack Miller
Article précédent

Petite opération pour Jack Miller

Article suivant

Petrucci commence déjà à travailler avec KTM

Petrucci commence déjà à travailler avec KTM
Charger les commentaires
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021