Michelin propose deux nouveautés au test de ce lundi

Le manufacturier unique du MotoGP a apporté deux nouvelles évolutions pour le test post-course qui se tient ce lundi à Jerez, toutes deux pouvant être introduites dès cette saison si elles donnent satisfaction.

Michelin propose deux nouveautés au test de ce lundi

L.B., Jerez - Le plateau MotoGP fera des heures supplémentaires, ce lundi à Jerez, où se tient l'une des rares journées d'essais post-course autorisées durant la saison. Pour l'occasion, Michelin proposera deux nouveautés aux pilotes, qui disposeront d'un exemplaire de chacune d'elle, afin de recueillir des informations en vue des Grands Prix d'Autriche et de Thaïlande, deux courses particulièrement chaudes au programme respectivement en août et en octobre.

"Nous avons deux pneus arrière à tester", explique Piero Taramasso à Motorsport.com. "L'un d'eux est une carcasse destinée à l'Autriche et à la Thaïlande. Étant donné la configuration des circuits, la température à l'arrière est très élevée, il s'agit donc d'une carcasse visant à contrôler la température."

"C'est une évolution qui, une nouvelle fois, devrait aller dans une direction qui apporte du soutien et du grip", poursuit le responsable deux roues de Michelin Motorsport. "Pour la mettre à l'épreuve, nous demanderons aux pilotes de l'utiliser pendant l'heure la plus chaude de la journée. Si nous obtenons des retours positifs, nous l'apporterons au Red Bull Ring et à Buriram. Nous avons déjà mené des tests en interne qui nous disent que nous allons dans la bonne direction, mais nous avons besoin d'une confirmation."

En plus de cette carcasse utilisée sur une gomme soft, l'autre nouveauté proposée par le manufacturier français pour cette journée d'essais est une gomme arrière, qui se situe dans la gamme medium de l'allocation. "Il s'agit des mêmes matériaux que pour l'ancienne gomme, mais travaillés d'une manière différente", nous explique Piero Taramasso. "Selon la manière dont on la travaille, la gomme apporte plus de grip et de régularité, mais les ingrédients sont toujours les mêmes. C'est en les mélangeant différemment que les molécules se lient différemment, et le retour obtenu en piste est qu'on a plus de grip et plus de constance. Mais ça n'est pas une révolution, c'est une évolution."

Lire aussi :

"Nous l'adopterons si elle est meilleure que l'ancienne", précise Piero Taramasso. Michelin est en effet autorisé à introduire cette gomme dès cette année si besoin, le changement étant possible dès lors que la nouveauté se situe dans la gamme déjà déclarée en début d'année pour l'allocation de tous les Grands Prix. "On peut changer les gommes et cela ne modifie pas la géométrie de la moto. Par contre, si on change la carcasse, alors la géométrie de la moto change et les teams et les pilotes sont déphasés, avec une moto plus haute ou plus basse. Les carcasses restent donc inchangées et les dimensions aussi."

"Cette carcasse destinée à la Thaïlande est une petite évolution, visant seulement à augmenter le grip sur l'angle. Si elle fonctionne, nous pouvons aussi l'introduire cette année, par contre quand les changements sont plus radicaux, ils sont destinés à la saison suivante."

Avec Matteo Nugnes

partages
commentaires
Lorenzo : "Dur de revenir à la même situation qu'il y a deux ans"

Article précédent

Lorenzo : "Dur de revenir à la même situation qu'il y a deux ans"

Article suivant

Morbidelli a touché du doigt le podium, avant de s'effondrer

Morbidelli a touché du doigt le podium, avant de s'effondrer
Charger les commentaires
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021