Viñales n'a qu'un objectif, "mener Suzuki au sommet en 2016"

partages
commentaires
Viñales n'a qu'un objectif,
Par : Léna Buffa
23 sept. 2015 à 14:30

Suzuki lui a fait faire le grand saut vers le MotoGP et Maverick Viñales ne déçoit pas.

Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales et Aleix Espargaro, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP

Avec un seul abandon à son palmarès de la saison, le jeune pilote espagnol évite l'écueil de l'irrégularité pour sa première campagne, au guidon d'une machine nécessitant encore un certain développement avant de pouvoir rivaliser sur la durée avec les constructeurs leaders de la discipline.

Systématiquement comparé à son coéquipier, pourtant beaucoup plus expérimenté, Maverick Viñales n'a pas à rougir. Il est parvenu à le battre à deux reprises en qualifications, cet été, et à le devancer à l'arrivée du Grand Prix d'Indianapolis. Avec déjà six accès directs à la Q2, il rivalise avec la tendance mise en place par son aîné.

En se positionnant dès à présent à un niveau prometteur, Viñales se montre prêt à franchir un cap supplémentaire grâce aux prochaines mises à jour de sa GSX-RR ainsi qu'à l'uniformisation du système électronique qui entrera en vigueur l'an prochain. C'est ce qu'il a expliqué à Motorsport.com à l'heure de faire le point avant la quatorzième manche de la saison.

 

Comment s'est révélée la Suzuki en comparaison de tes attentes de l'intersaison?

"La Suzuki est plus compétitive [que ce à quoi je m'attendais], c'est sûr. En voyant qu'ils avaient cassé un moteur en essais puis en course à Valence [l'année dernière], je pensais qu'il serait difficile de faire quelque chose de bien. Mais on est déjà très proches en essais, on arrive parfois à être les quatrièmes ou cinquièmes plus rapides. On fait en permanence du bon boulot et j'en suis heureux."

A quel point cela compte-t-il de battre ton coéquipier, Aleix Espargaró?

"Je n'ai pas besoin d'y penser. On essaye juste de faire notre boulot et de rendre la moto vraiment compétitive. Bien sûr, c'est toujours bien de battre son coéquipier et d'être le premier pilote Suzuki [au classement], mais c'est bien d'être proche pour aider à améliorer la moto."

Quel changement attends-tu avec la boîte de vitesses seamless quand elle arrivera?

"Le fait de ne pas avoir de changement seamless fait une grande différence avec les autres motos. Tout ce que l'on gagne au freinage et dans les virages à grande vitesse, on le perd à l'accélération. Quand le seamless arrivera, on sera plus compétitifs. Pour l'instant, on essaye de faire de notre mieux avec ce que l'on a."

Penses-tu pouvoir rivaliser avec les autres motos Factory la saison prochaine, lorsque l'ECU standard sera mis en place?

"Pour le moment on fait du bon boulot. La moto n'a pas beaucoup changé depuis le début de la saison et j'espère que l'arrivée d'un nouveau moteur et d'une boîte seamless fera une grande différence. L'année prochaine, on sera en mesure de se battre et il est certain que l'ECU standard sera d'une grande aide parce que les autres constructeurs ont longuement travaillé sur leur électronique. Quand tout le monde aura le même [système], alors le team le plus intelligent pourra faire la différence."

Y a-t-il une chance de te voir sur une Honda ou une Yamaha en 2017?

"Il est trop tôt pour parler de ça. Pour le moment, la seule chose à laquelle je pense c'est 2016 et à comment on va pouvoir mener Suzuki au sommet."

Interview réalisée par Jamie Klein

Prochain article MotoGP
Nicky Hayden s'est blessé à la main

Article précédent

Nicky Hayden s'est blessé à la main

Article suivant

Andrea Iannone sera bien à Aragón malgré sa blessure

Andrea Iannone sera bien à Aragón malgré sa blessure

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Maverick Viñales
Équipes Team Suzuki MotoGP
Auteur Léna Buffa
Type d'article Interview