Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
35 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL2 dans
02 Heures
:
21 Minutes
:
45 Secondes
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Morbidelli fait coup double, Vernay reprend la main

partages
commentaires
Morbidelli fait coup double, Vernay reprend la main
Par :
, Motorsport.com Switzerland
10 juil. 2017 à 08:47

Gianni Morbidelli (Volkswagen) a vécu un week-end parfait à Oschersleben en décrochant la pole position, avant de remporter les deux manches du week-end. Jean-Karl Vernay (Volkswagen) reprend la tête du championnat.

Podium : le vainqueur Gianni Morbidelli, West Coast Racing, Volkswagen Golf GTi TCR
Drapeau à damiers pour Gianni Morbidelli, West Coast Racing, Volkswagen Golf GTi TCR
Daniel Lloyd, Lukoil Craft-Bamboo Racing, SEAT León TCR
Rob Huff, Leopard Racing Team WRT, Volkswagen Golf GTi TCR
Giacomo Altoè, West Coast Racing, Volkswagen Golf GTi TCR
Départ
Le vainqueur Gianni Morbidelli, West Coast Racing, Volkswagen Golf GTi TCR
Mato Homola, DG Sport Compétition, Opel Astra TCR
Podium: le troisième Jean-Karl Vernay, Leopard Racing Team WRT, Volkswagen Golf GTi TCR
Aurélien Panis, Boutsen Ginion Racing, Honda Civic Type-R TCR
Aurélien Panis, Boutsen Ginion Racing, Honda Civic Type-R TCR with Olivier Panis

Meilleur chrono des qualifications, Gianni Morbidelli se rappelait au bon souvenir de tous, l'ancien pilote de F1 décrochant sa première pole depuis plus de 14 mois au volant de sa Volkswagen Golf du West Coast Racing, devançant le revenant Jaap van Lagen, venu prêter main fort au sein du Leopard Racing à Jean-Karl Vernay dans sa quête pour le titre. Daniel Lloyd (Seat) et Rob Huff (Volkswagen) complétaient le top 4.

Au départ de la Course 1, Morbidelli s'envolait parfaitement pour virer en tête devant Lloyd, alors que Huff se hissait au troisième rang devant les Seat de Nash et Oriola, alors que Van Lagen ratait au contraire son démarrage et chutait en sixième position. Dans le même temps, Jean-Karl Vernay perdait gros avec un accrochage avec Homola, qui le reléguait en queue de peloton.

Vernay était au cœur de la polémique au quatrième tour, lorsqu'il percutait la Honda du leader du championnat Attila Tassi, et l'envoyait hors-piste. Un incident qui allait amener l'entrée de la voiture de sécurité.

À la reprise, Morbidelli reprenait sa marche en avant et s'imposait devant Lloyd et Huff, qui a su défendre sa place jusqu'à l'arrivée devant son compatriote James Nash.

Chaos au départ de la Course 2

Dixième des qualifications, Mat'o Homola (Opel) héritait de la pole pour la Course 2 devant Vernay. Le poleman s'élance correctement au départ, mais c'est le chaos derrière le pilote tchèque : Colciago pousse Vernay qui s'en va taper Oriola, lequel s'en va percuter la voiture de Altoe. S'en suit une réaction en chaîne qui élimine par moins de huit voitures dont Colciago et Huff. Le drapeau rouge est déployé.

Lors du deuxième départ, Homola prend encore le meilleur envol devant Vernay, qui a pu reprendre sa place sur la grille. Derrière, bien revenu de sa dixième position au départ, Morbidelli s'est déjà hissé dans le top 5 en quelques tours, et il ne faut pas longtemps au pilote italien pour se porter sur la troisième marche du podium après son dépassement sur Lloyd au quatrième tour.

Morbidelli poursuit sa remontée et s'empare de la deuxième pace au détriment de Vernay au huitième tour, avant de remonter sur le leader Homola, qu'il finit par dépasser dans le tout dernier tour, à deux virages de la fin !

Gianni Morbidelli s'impose donc une deuxième fois dans la même journée à Oschersleben devant Homola et Vernay.

Vernay à nouveau leader

Ce dernier reprend la première place du championnat à Attila Tassi qui, après son abandon lors de la Course 1, a dû se contenter de la 11e place dans la Course 2. Vernay (153 points) compte ainsi deux points d'avance sur Tassi (151) alors que Roberto Colciago, malgré un week-end difficile, reste au contact à la troisième place avec 145 points, juste devant le champion en titre Stefano Comini (144), sixième et cinquième en Allemagne.

Un mot sur Aurélien Panis qui, après avoir quitté le WTCC, a connu une première difficile en TCR à Oschersleben, avec une 15e place dans la Course 1, avant de déclarer forfait pour la Course 2 suite à un problème moteur.

Les deux prochaines manches se disputeront les 2 et 3 septembre à Buriram, en Thaïlande.

Article suivant
Le TCR débarque au Royaume-Uni en 2018

Article précédent

Le TCR débarque au Royaume-Uni en 2018

Article suivant

Colciago blessé, Michelisz reprend du service à Buriram

Colciago blessé, Michelisz reprend du service à Buriram
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries TCR
Événement Oschersleben
Lieu Oschersleben
Pilotes Rob Huff , Gianni Morbidelli , Jean-Karl Vernay , Daniel Lloyd , Mato Homola
Auteur Emmanuel Rolland