Hartley remplaçant de Button en LMP1

partages
commentaires
Hartley remplaçant de Button en LMP1
Par :
7 févr. 2019 à 10:32

Brendon Hartley va faire son retour en Endurance et en LMP1 : il sera au départ des deux prochaines manche du FIA WEC.

Après une saison complète en Formule 1 disputée chez Toro Rosso, Brendon Hartley fait son retour en Championnat du monde d'Endurance. Titré en 2015 et 2017, vainqueur des 24 Heures du Mans sous les couleurs de Porsche il y a deux ans, le Néo-Zélandais intègre l'équipe SMP Racing en LMP1, où il va supplanter Jenson Button pour les deux prochaines courses. 

Membre de la structure russe depuis le début de la Super Saison 2018-2019, Button a émis le souhait d'alléger son programme cette année et ne participera qu'aux 24 Heures du Mans, en plus de la défense de son titre en Super GT. À sa place, c'est donc Brendon Hartley, par ailleurs nouveau pilote de simulateur pour Ferrari, qui fera équipe avec Vitaly Petrov et Mikhail Aleshin sur la BR1 #11. 

"Je suis ravi de rejoindre SMP Racing pour les deux prochaines courses de WEC à Sebring et Spa", se réjouit Hartley. "L'équipe a tous les outils et une belle liste de pilotes, alors je crois que nous aurons l'opportunité de nous battre pour le podium. Cela marque mon retour en WEC et j'ai vraiment hâte de revenir dans le paddock parmi de nombreux visages familiers."

Lire aussi :

SMP Racing a annoncé la semaine dernière l'arrivée dans son line-up d'un autre ex-pensionnaire du plateau F1, en la personne de Sergey Sirotkin. Ce dernier intègre l'équipage du prototype #17 aux côtés de Stéphane Sarrazin et Egor Orudzhev. La grande victime de ces changements reste donc Matevos Isaakyan, mis sur la touche par ces deux arrivées, en dépit de l'absence de Button pour deux épreuves. 

Les 1000 Miles de Sebring auront lieu le vendredi 15 mars prochain, après une séance d'essais officiels organisée le week-end précédent. 

Article suivant
Toyota prolonge son engagement en WEC et au Mans

Article précédent

Toyota prolonge son engagement en WEC et au Mans

Article suivant

Toyota a bouclé 4000 km d'essais à Sebring

Toyota a bouclé 4000 km d'essais à Sebring
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Pilotes Brendon Hartley
Équipes SMP Racing
Auteur Basile Davoine
Tags endurance , lmp1