Le WEC travaille sur un calendrier 2021 de six courses

Les dirigeants du FIA WEC travaillent sur un calendrier réduit à six épreuves pour 2021, suite à la crise sanitaire qui a bouleversé le monde.

Le WEC travaille sur un calendrier 2021 de six courses

La FIA, l'Automobile Club de l'Ouest et les dirigeants du FIA WEC ont conscience qu'il faudra réduire la voilure en 2021 en matière de calendrier, alors que la nouvelle catégorie Le Mans Hypercar fera enfin son apparition. L'objectif est d'organiser six épreuves durant l'année, contre huit auparavant. 

"L'année prochaine, en WEC nous devrions avoir environ six courses, dont les 24 Heures du Mans. Pour un championnat, c'est le minimum", a confirmé Jean Todt, président de la FIA, en marge des 6 Heures de Spa-Francorchamps le week-end dernier. Le règlement énonce en effet qu'il faut au moins six épreuves inscrites au calendrier en WEC, parmi lesquelles figure la classique mancelle. 

Lire aussi :

Cette réduction du calendrier vise à sécuriser les coûts, alors que la crise sanitaire a secoué le monde et que les sports mécaniques n'y ont pas échappé. "Actuellement nous avons le virus, et nous devons réduire les coûts pour tout le monde, l'objectif est d'avoir six courses", a également insisté Pierre Fillon, président de l'ACO. 

"Nous essayons d'adapter le calendrier à la situation économique et mondiale", a précisé Gérard Neveu, directeur général du FIA WEC. "Suite à nos échanges avec les constructeurs et les équipes, il était clair et logique que nous devions réduire le nombre de courses. Il y a un nombre [d'épreuves] en-dessous duquel nous n'irons pas, et un autre au-dessus duquel nous n'irons pas car ce serait trop onéreux dans la situation actuelle."

Ces propos confirment la tendance qui se dessine depuis le mois d'avril dernier. En pleine crise du coronavirus, Gérard Neveu avait clairement fait savoir qu'il serait "fou et arrogant" d'envisager le maintien d'un calendrier trop chargé. Reste désormais à définir le programme, puisque l'intention est toujours de visiter trois continents, conformément à ce que prévoient les statuts FIA pour l'organisation d'un Championnat du monde. 

La difficulté provient toutefois du manque de visibilité et d'anticipation en raison de l'évolution de la crise sanitaire et des différentes restrictions mises en place d'un pays à l'autre. "Nous devrons attendre un peu plus longtemps pour le calendrier, car nous n'avons pas la visibilité", a rappelé Gérard Neveu. "Le projet pour le moment est d'aller à Sebring, cette intention n'est pas remise en question. Mais si vous nous demandez si nous sommes prêts à y aller demain, c'est impossible compte tenu de la situation actuelle."

Propos recueillis par Gary Watkins

partages
commentaires
Toyota signe le doublé aux 6H de Spa, bien aidé par la pluie

Article précédent

Toyota signe le doublé aux 6H de Spa, bien aidé par la pluie

Article suivant

ByKolles se félicite d'avoir une LMP1 "plus performante que jamais"

ByKolles se félicite d'avoir une LMP1 "plus performante que jamais"
Charger les commentaires
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021