WEC
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
28 jours

Ginetta dévoile sa LMP1, avec la victoire pour objectif

partages
commentaires
Ginetta dévoile sa LMP1, avec la victoire pour objectif
Par :
11 janv. 2018 à 12:30

Ginetta a dévoilé la LMP1 qui prendra part au Championnat du monde d'Endurance de la FIA, ainsi qu'aux 24 Heures du Mans.

Ginetta G60-LT-P1
Ginetta G60-LT-P1
Ginetta G60-LT-P1
Ginetta G60-LT-P1
La Dallara BR1 LMP1 du SMP Racing lors d'une séance d'essais
ByKolles Enso CLM P1/01

La marque britannique a annoncé son intention de s'engager en catégorie reine de l'Endurance au début de l'année 2017, et a révélé sa création lors du salon Autosport International ce jeudi matin. La G60-LT-P1, que Ginetta décrit comme étant la "voiture la plus avancée dans l'Histoire de la compagnie", est propulsée par un moteur Mecachrome 3,4L V6 produisant approximativement 650cv, avec une vitesse de pointe de 362 km/h.

Manor a déjà pris l'engagement de faire rouler une des nouvelles voitures lors de la supersaison du WEC en 2018/19, et Ginetta a déclaré avoir eu trois autres commandes d'une écurie restant à dévoiler.

Un total de dix voitures seront produites dans la première phase de production, mais la firme est prête à construire plus de modèles selon la demande. "Nous recevons beaucoup d'intérêt pour la voiture", a déclaré Lawrence Tomlinson, propriétaire de Ginetta. "Nous ferons dix châssis, six voitures, nous espérons trois équipes à deux voitures."

"Cela sera techniquement viable pour une période allant jusqu'à quatre ans. En termes de performance, on sait que la voiture sera à l'avant du peloton. Toyota a fait un 3'14" en qualifications [au Mans], donc nous avons conçu la voiture pour qu'elle soit compétitive face à eux. L'objectif est la victoire au général au Mans et dans le WEC."

Ginetta fera partie de la renaissance du LMP1 privé en 2018, la marque britannique étant rejointe par BR Engineering/Dallara et ByKolles, qui tenteront de lutter contre la seule équipe usine restante dans la catégorie, Toyota.

Le constructeur LMP2, Oreca, est aussi attendu dans la catégorie reine au sein d'une alliance avec Rebellion Racing, qui a déjà confirmé son intention de retourner en LMP1 après une seule saison en LMP2.

Article suivant
Porsche en LMP1 - Earl Bamber, comme un symbole

Article précédent

Porsche en LMP1 - Earl Bamber, comme un symbole

Article suivant

Face à la complexité du LMP1, Manor a recruté l'ingénieur de Räikkönen

Face à la complexité du LMP1, Manor a recruté l'ingénieur de Räikkönen
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Équipes Manor Motorsport
Auteur Jamie Klein