WEC
C
Bahreïn
19 nov.
Prochain événement dans
99 jours

Le Mans Hypercar succède officiellement au LMP1

partages
commentaires
Par :
5 déc. 2019 à 08:31

La nouvelle catégorie reine de l'Endurance mondiale est officiellement baptisée, tandis que certains points de sa réglementation ont été clarifiés.

Le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA a ratifié jeudi soir plusieurs points définissant la nouvelle catégorie reine de l'Endurance, qui succédera au LMP1 pour 2020-2021. Née de la nouvelle réglementation présentée en juin dernier lors des 24 Heures du Mans, cette catégorie sera baptisée Le Mans Hypercar et sacrera un Champion du monde des pilotes et des équipes. La FIA précise que tout concurrent qui voudra s'engager en Le Mans Hypercar devra "enregistrer sa voiture homologuée sous le nom d'une marque automobile, sous validation de la Commission Endurance".

Lire aussi :

À ce jour, trois constructeurs ont annoncé leur arrivée future, à savoir Toyota et Aston Martin pour 2020-2021, et Peugeot pour 2021-2022. ByKolles et Glickenhaus ont également fait part de leurs intentions, mais à ce stade, ces deux projets sont beaucoup plus flous, tandis que Gordon Murray a annoncé récemment étudier la faisabilité d'un programme avec sa T.50.

En ce qui concerne le développement des autos de la catégorie Le Mans Hypercar, les essais seront illimités durant la première année d'homologation, afin de donner toute latitude à un nouvel arrivant pour tenter de se hisser au niveau de la concurrence. En revanche, des restrictions seront mises en place dès la deuxième année d'homologation. Le personnel des équipes sera par ailleurs limité à 40 pour un concurrent engageant deux voitures, ce chiffre étant porté à 43 si l'auto est équipée d'un système hybride.

La naissance de cette nouvelle catégorie va également provoquer une baisse de performance des autos les plus rapides en piste, puisque la nouvelle réglementation s'est articulée autour d'un temps cible moyen de 3'30 au tour en conditions de course sur le circuit de référence des 24 Heures du Mans. Par conséquent, la décision a été prise d'abaisser les performances des LMP2, afin de maintenir l'écart entre les deux catégories. Pour y parvenir, à partir de 2020-2021 ces prototypes disposeront d'une spécification de pneus unique, et leur puissance moteur sera réduite de 30 kW.

Le logo de la catégorie Le Mans Hypercar

Le logo de la catégorie Le Mans Hypercar

Peugeot s'allie avec Rebellion pour son arrivée en Hypercar

Article précédent

Peugeot s'allie avec Rebellion pour son arrivée en Hypercar

Article suivant

Photos - La FIA honore Hamilton, Vergne, Alonso et les autres

Photos - La FIA honore Hamilton, Vergne, Alonso et les autres
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 Heures du Mans , WEC
Auteur Basile Davoine