"Le marché décidera" quand le WEC adoptera le LMDh

Le directeur du WEC, Gérard Neveu, admet que "le marché décidera" si le Championnat du monde d'endurance adopte le règlement LMDh dès que possible ou le retarde à 2023.

"Le marché décidera" quand le WEC adoptera le LMDh

Le nouveau règlement LMDh qui sera partagé par le WEC et l'IMSA doit être introduit en 2022 et a été dévoilé ce mois-ci aux constructeurs et aux fournisseurs de châssis. L'IMSA doit faire du LMDh le règlement de sa catégorie principale en remplacement des prototypes DPi, tandis que les voitures de cette nouvelle catégorie rouleront également aux côtés de celles répondant aux exigences des règles Hypercar en WEC.

Cependant, le communiqué de presse détaillant le règlement LMDh précisait qu'il pourrait être reporté "au vu de la pandémie de COVID-19", qui a mis tous les championnats de sport auto à l'arrêt des deux côtés de l'Atlantique. Lors d'un briefing avec des journalistes, Gérard Neveu a assuré que le WEC restait décidé à accepter le LMDh en 2022 comme prévu, mais que cet objectif pourrait être décalé si une partie des constructeurs venait à demander plus de temps pour s'y préparer.

Lire aussi :

"Notre objectif est d'être prêt à temps, car c'est notre volonté", a déclaré Neveu. "Mais après cela, ce sera la réponse des constructeurs [qui le déterminera]. S'ils décident tous que c'est est impossible et qu'ils ont besoin de trois mois supplémentaires, ou si les constructeurs de châssis jugent que c'est impossible, [le report sera décidé]. C'est encore possible. Au final, le marché décidera."

"Nous avons publié le règlement. Si tous les constructeurs décident que c'est impossible, nous devrons le repousser. Apparemment, certains d'entre eux sont optimistes quant au fait qu'ils seront prêts à temps, donc nous verrons. Il est encore trop tôt pour le dire. Mais si les constructeurs disent qu'ils ne seront prêts qu'en 2023, que puis-je dire ? Notre travail est d'être prêts à temps. Maintenant, ils devront prendre la décision."

Les 24 Heures du Mans 2020 se dérouleront au mois de septembre, et le règlement définitif du LMDh sera publié à ce moment-là, même si Gérard Neveu assure qu'il est "complet à 95%". "De notre côté, le département technique travaille toujours pour finaliser la dernière partie qui nous manque actuellement, qui est le choix final des fournisseurs pour les différentes pièces, à savoir le système hybride, les freins, la boîte de vitesses etc. L'objectif est qu'au Mans, en septembre, quand l'ACO et l'IMSA se réuniront, nous puissions présenter la version entièrement terminée du règlement technique."

Lire aussi :

"Les constructeurs travaillent de manière individuelle pour évaluer [un engagement], mais ce n'est pas la meilleure période pour convaincre un conseil d'administration de s'engager dans quoi que ce soit. Tous les départements motorsport travaillent sur les présentations pour leurs conseils d'administration dans quelques semaines, voire un ou deux mois, afin d'obtenir une décision à ce moment-là. Nous devons désormais être patients. Rien de nouveau ne va se passer. C'est le travail [des constructeurs] et nous aurons certainement des nouvelles de leur part durant l'été. C'est un long processus, mais l'accueil a été vraiment positif."

Le LMDh et l'Hypercar seront donc liés à partir de 2022 et 2023, mais le WEC garde aussi l'objectif d'introduire les nouveaux prototypes LMP2 par la suite. Gérard Neveu confirme qu'il n'y a rien de nouveau à ce sujet : "Aucun changement. Le plan est d'introduire les nouveaux [prototypes LMP2] en 2023."

partages
commentaires
ByKolles reprend les tests après avoir obtenu sa place au Mans

Article précédent

ByKolles reprend les tests après avoir obtenu sa place au Mans

Article suivant

24 Heures du Mans virtuelles : le Règlement Sportif connu

24 Heures du Mans virtuelles : le Règlement Sportif connu
Charger les commentaires
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021