Porsche leader sous pression avant la finale à Bahreïn

Si l'équipage de la Porsche #2 arrive en leader avant la finale de la saison ce week-end, ses récentes performances ne lui permettent pas d'aborder cet ultime rendez-vous avec sérénité.

Porsche leader sous pression avant la finale à Bahreïn
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Marc Lieb
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb and #1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Mark Webber
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley

Après avoir assuré le titre constructeurs à Shanghai pour la deuxième année consécutive, Porsche doit désormais boucler la boucle en allant chercher le titre pilotes pour l'équipage de la #2, formé par Neel Jani, Romain Dumas et Marc Lieb.

Vainqueurs surprise des 24 Heures du Mans, après la cruelle défaillance dans le dernier tour de la Toyota #5, les trois hommes s'étaient alors retrouvés en tête du championnat avec une avance considérable sur ses poursuivants.

Mais, depuis cet épisode rocambolesque dans la Sarthe, le trio a vu ses performances chuter au fil des courses, et n'a plus jamais eu l'occasion de goûter à nouveau aux joies du podium. Une frustration d'autant plus palpable que, dans le même temps, la voiture sœur, la #1, en difficulté lors des premiers rendez-vous de la saison, alignait les succès comme des perles.

Surtout, la forme montante des Toyota, et notamment celle de la #6, a mis Dumas, Lieb et Jani à la merci d'une déconvenue considérable, puisque le trio de l'équipe japonaise a réduit son retard à 17 points avant la manche finale à Bahreïn.

Une avance qui reste conséquente pour les leaders du classement, mais qui ne les met pas à l'abri en cas d'une défaillance technique ou d'un incident en piste, toujours à prendre en considération sur une course de six heures.

D'autant qu'on se souvient que, l'an dernier, leurs équipiers Mark Webber, Brendon Hartley et Timo Bernhard, eux aussi confortables leaders avant la dernière course, avaient failli laisser échapper le titre après un problème mécanique, et n'avait été sacrés que de justesse.

"Six victoires en huit courses, plus le titre constructeurs déjà en poche, c'est un excellent bilan", commente Fritz Entzinger, le vice-président du projet LMP1 chez Porsche. "Je suis incroyablement fier de notre équipe. Tout le monde a tout donné et cela valait la peine."

"Pour la finale, nous allons une nouvelle fois rassembler toutes nos forces pour remporter le titre pilotes à nouveau à Bahreïn. Cela ne sera pas facile, mais sûrement excitant. J'espère juste que cela ne sera pas un suspense comme ce le fut en 2015."

Nous devons maintenant aller chercher ce titre !

Romain Dumas.

"La course à Bahreïn sera un grand jour comme le Mans, car il y a beaucoup d'enjeu", souligne de son côté Romain Dumas, qui espère décrocher son premier titre de champion du monde. "Nous devons être concentrés à 100% et nous ne pouvons pas nous permettre quelque erreur que ce soit. Nous devons maintenant aller chercher ce titre !"

À noter également que cette course constituera un moment particulier pour l'équipe Porsche car elle sera la dernière de Mark Webber, l'ancien pilote de F1 ayant décidé de mettre un terme à sa carrière à l'issue de cette saison. L'Australien et ses équipiers Brendon Hartley et Timo Bernhad auront pour objectif de conclure la saison sur le podium final.

partages
commentaires
Un nouveau proto LMP1 BR Engineering/Dallara en 2018

Article précédent

Un nouveau proto LMP1 BR Engineering/Dallara en 2018

Article suivant

EL1 - Débuts sereins pour Jani-Lieb-Dumas à Bahreïn

EL1 - Débuts sereins pour Jani-Lieb-Dumas à Bahreïn
Charger les commentaires
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021