Prologue - Toyota, Rebellion et Ginetta en une demi-seconde

Toyota a bouclé la dernière séance du Prologue en tête, avec un nouveau doublé, mais les écarts se sont une nouvelle fois resserrés avec les concurrents indépendants. Les trois équipes du LMP1 se tiennent finalement en cinq dixièmes.

Prologue - Toyota, Rebellion et Ginetta en une demi-seconde

C'en est terminé de ce Prologue nouvelle version, organisé sur le Circuit de Barcelona-Catalunya durant deux journées. Les concurrents du WEC ont bénéficié d'une quatrième et dernière séance de quatre heures ce mercredi, entre 17h et 21h, ultime répétition officielle avant le coup d'envoi de la saison 2019-2020 qui sera donné le 1er septembre à Silverstone. 

Comme tout au long de ces deux jours de roulage, Toyota a pris la main avec un doublé très resserré entre ses équipages. Les chronos sont tombés un peu plus qu'auparavant, dans une séance qui a vu la totalité du plateau LMP1 améliorer sa marque. Au volant de la TS050 Hybrid #7, José María López a eu le dernier mot avec un passage en 1'29"141. L'Argentin devance ainsi la voiture sœur de 46 millièmes de seconde, aux commandes de laquelle Kazuki Nakajima a signé un chrono de 1'29"187. 

Lire aussi :

Ce que l'on peut retenir par ailleurs, c'est que Rebellion n'a cessé de réduire l'écart avec les machines hybrides au fil des quatre séances. S'il reste difficile d'interpréter clairement les chronos des uns et des autres, chacun ayant mené son programme sans se soucier de la concurrence, le constat peut s'avérer prometteur, tout en restant prudent, alors qu'une nouvelle EoT a été mise en place. En 1'29"408, Gustavo Menezes s'est approché à 0"267 de la Toyota de tête. Sur l'autre R-13, Bruno Senna a réalisé un tour en 1'29"807. 

#1 Rebellion Racing Rebellion R-13: Nathanael Berthon, Felipe Nasr. Gustavo Menezes, Norman Nato

Pendant ce temps, Ginetta a poursuivi les essais grandeur nature de la G60-LT-P1, avec un rythme qui place le prototype britannique dans le match, surtout à la lumière des chronos réalisés en toute fin de journée. Quelques minutes après Egor Orudzhev en 1'29"884, Luca Ghiotto a coupé la ligne en 1'29"697, à une demi-seconde de la référence du jour, venant se hisser entre les deux Rebellion. La seconde auto a aussi progressé, avec une boucle en 1'30"645 pour Stéphane Richelmi

Seulement 14 autos en piste

Il est à noter que cette dernière séance du Prologue n'a pas fait le plein en piste. Au total, seulement 14 voitures ont pris la piste sur les 30 présentes en Catalogne. Difficile donc de dresser un quelconque bilan, même si le Racing Team Nederland a affirmé ses bonnes dispositions de la matinée en s'offrant à nouveau le chrono le plus rapide, devant l'Oreca de United Autosports et l'Alpine. Le trio de tête est regroupé en moins de deux dixièmes derrière la marque de 1'31"659 établie par Nyck de Vries

Aucun concurrent du GTE pro n'a pris la piste ce mercredi après-midi, les trois seules GT en action appartenant au GTE Am, à savoir la Porsche du Dempsey-Proton Racing, celle du Gulf Racing et l'AF Corse, classées dans ce même ordre. 

Spain Prologue - Chronos LMP1

P. # Voiture Pilotes Jour 1 Jour 2
1 7 Toyota TS050 Hybrid

 Mike Conway

Japan Kamui Kobayashi

 José Mariá López

 Thomas Laurent

1'29"991 1'29"141
2 8 Toyota TS050 Hybrid

 Sébastien Buemi

Japan Kazuki Nakajima

New Zealand Brendon Hartley

 Thomas Laurent

1'30"114 1'29"187
3 1 Rebellion R-13-Gibson

 Felipe Nasr

 Norman Nato

United States Gustavo Menezes

 Bruno Senna

 Nathanël Berthon

1'31"401 1'29"408
4 6 Ginetta G60-LT-P1-AER

 Mike Simpson

 Stéphane Sarrazin

 Guy Smith

 Luca Ghiotto

 Egor Orudzhev

1'31"831 1'29"697
5 3 Rebellion R-13-Gibson

United States Gustavo Menezes

 Bruno Senna

 Nathanaël Berthon

1'31"073 1'29"807
6 5 Ginetta G60-LT-P1-AER

 Charlie Robertson

 Mathias Beche

Monaco Stéphane Richelmi

 Egor Orudzhev

1'31"828 1'30"239

Le pilote en gras est l'auteur du meilleur tour

partages
commentaires
Rebellion réduit l'écart avec Toyota à Barcelone
Article précédent

Rebellion réduit l'écart avec Toyota à Barcelone

Article suivant

Toyota très critique envers SMP après son départ du WEC

Toyota très critique envers SMP après son départ du WEC
Charger les commentaires
Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse Prime

Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse

Le duel entre Ferrari et Porsche pour le titre mondial en GTE Pro a pris une tournure délicate à Bahreïn, où un accrochage entre Alessandro Pier Guidi et Michael Christensen a marqué les derniers instants de course. Ferrari n'est que provisoirement titré, car Porsche a fait appel.

WEC
9 nov. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021