Qualifs - Audi s'offre une dernière pole position record

partages
commentaires
Qualifs - Audi s'offre une dernière pole position record
Par : Basile Davoine
Co-auteur: Guillaume Nédélec
18 nov. 2016 à 14:58

Pour sa dernière séance de qualifications en LMP1, la marque aux anneaux a placé ses deux R18 en première ligne. Les candidats au titre restent dos à dos avant leur ultime affrontement en course.

#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
Lucas di Grassi, Audi Sport Team Joest
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi
Un message d'adieu sur la #8 Audi Sport Team Joest Audi R18: Lucas di Grassi, Loic Duval, Oliver Jarvis
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley, #2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
Bahrain International Circuit
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#30 Extreme Speed Motorsports Ligier JS P2 - Nissan: Tom Dillmann, Sean Gelael, Giedo van der Garde
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Anthony Davidson
#8 Audi Sport Team Joest Audi R18: Lucas di Grassi, Loic Duval, Oliver Jarvis
#8 Audi Sport Team Joest Audi R18: Lucas di Grassi, Loic Duval, Oliver Jarvis
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#78 KCMG Porsche 911 RSR: Christian Ried, Wolf Henzler, Joël Camathias
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Anthony Davidson
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Anthony Davidson
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi
#67 Ford Chip Ganassi Racing Team UK Ford GT: Andy Priaulx, Harry Tincknell
#8 Audi Sport Team Joest Audi R18: Lucas di Grassi, Loic Duval, Oliver Jarvis
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#8 Audi Sport Team Joest Audi R18: Lucas di Grassi, Loic Duval, Oliver Jarvis
#66 Ford Chip Ganassi Racing Team UK Ford GT: Olivier Pla, Stefan Mücke
#36 Signatech Alpine A460: Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Anthony Davidson
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE: Marco Sorensen, Nicki Thiim
#50 Larbre Competition Corvette C7.R: Ricky Taylor, Romain Brandela, Pierre Ragues
Lucas di Grassi, Loïc Duval, Audi Sport Team Joest, Dr. Wolfgang Ullrich

C'est dans la nuit de Bahreïn que se sont déroulées les qualifications de la manche finale du WEC, sur le circuit de Sakhir, et toujours dans des conditions de piste idéale, par 26°C dans l'air. 

Parmi les deux équipages candidats au titre en LMP1, cette séance a permis d'éclaircir définitivement les conditions nécessaires à chacun des prétendants au titre pour viser la couronne mondiale demain. Un point étant attribué à l'équipage auteur de la pole position, il était bon d'attendre pour en savoir un peu plus sur le duel annoncé, pour lequel Romain Dumas, Neel Jani et Marc Lieb sont toujours favoris sur la Porsche #2, compte tenu de leur position de tête au championnat.

Face à eux, sur la Toyota #6, Mike Conway, Kamui Kobayashi et Stéphane Sarrazin n'ont pas abandonné tout espoir de décrocher le titre, même si leur sort n'est plus totalement entre leurs mains. Si ces qualifications restent en grande partie symboliques avant une course de six heures, elles ont livré des éléments de réponse. Et surtout, aucun des prétendants au titre n'a grappillé le point en jeu pour la pole position.

 

Outre ce duel, il y avait des pilotes Audi bien décidés à terminer sur une belle note avant le retrait définitif de la marque aux anneaux, à l’image d’un André Lotterer auteur du premier chrono de référence, en 1’39"496. C’est ainsi qu’à l’issue du premier run, le pilote allemand et Olivier Javis ont placé les deux R18 aux deux premiers rangs.

"Cela prouve que nous avions une voiture très, très rapide", résume Di Grassi. "C'est incroyable de faire la dernière pole position d'Audi. Nous avons aussi fait un travail fantastique."

Tout ne s’est pas passé au mieux dans le clan Toyota, avec un chrono annulé aussi bien pour la #5 que pour la #6 en raison d’un abus des limites de la piste. Pendant ce temps, à bord de l’Audi #2, Lucas di Grassi a frappé fort en prenant le relais d’Oliver Jarvis, claquant un chrono de 1’38"828 pour s’emparer de la pole position devant la voiture sœur. Un temps canon, tout simplement un record pour un prototype sur cette piste !

La Porsche #2 a pris un premier ascendant moral dans la lutte pour le titre en décrochant le troisième temps, à une demi-seconde de la pole position, juste devant la Toyota #6. Les deux voitures rivales s’élanceront donc côte à côte demain à 14 heures ! La Porsche #1 et la Toyota #5 suivent, devant une Rebellion une nouvelle fois bien seule en LMP1 privé, puisque le Team ByKolles n’a pas pris la piste. 

ORECA, encore et toujours

Le LMP2 ne réserve plus de surprise depuis quelques courses. Une nouvelle fois, les châssis Oreca ont imposé leur rythme. Très vite, c’est la #26 de G-Drive qui a pris les devants, ne quittant plus jamais cette position. Que ce soit avec René Rast ou Roman Rusinov au volant.

Juste derrière, à 18 centièmes, l’Alpine de Richelmi-Lapierre-Menezes venait se caler en deuxième position, juste devant la Manor #44 de Bradley-Rao-Lynn. Première Ligier, comme à son habitude, le RGR suivait les trois ORECA a seulement deux dixièmes. Juste devant une autre Ligier, celle de Dillmann-Van der Garde-Gelael. Cinq voitures qui se tiennent en à peine une seconde.

Aston Martin comme une horloge

En GTE Pro, Aston Martin a vite confirmé son aisance déjà palpable sur la piste de Sakhir. Très vite, Darren Turner portait la #97 en tête de la feuille des temps, avec un chrono en 1’56’’953. Juste derrière, Marco Sørensen se calait dans le rythme, en signant un temps de 1’57’’123.

Ce fut ensuite le tour de Jonathan Adam de prendre le volant de la GT verte, flanquée du dossard 97. Le pilote britannique réalisait, au millième près, le même temps que son équipier, tournant en 1’56’’953. Parfait pour signer la pole position, et pour calculer la moyenne des deux temps.

Des Aston Martin toujours dominatrices sur la piste de Sakhir, mais un peu moins que les deux secondes pleines qu’elles infligeaient, hier à leurs opposantes, un peu en retrait.

 

A trois dixièmes de la seconde Aston Martin, c’est la 488 GTB de James Calado-Gianmaria Bruni qui complétait le podium, juste devant la Ford GT #67 de Harry Tincknell-Andy Priaulx. Les deux autres voitures des teams italien et américain sont reléguées une seconde plus loin et dans le même ordre, la Ferrari #71 devançant la Ford #66.

En GTE Am, c’est un petit drame qui pouvait se jouer. En lutte pour le titre mondial, la Ferrari 458 de François Perrodo-Emmanuel Collard-Rui Aguas pouvait être titrée dès ce samedi, si l’Aston Martin #98 de Paul Dalla Lana-Pedro Lamy-Mathias Lauda ne signait pas la pole position.

Longtemps, ce fut la Corvette #50 qui tenait la pole position, mais un passage hors-piste de Romain Brandela annulait son meilleur temps, et laissait une voie toute grande ouverte à l’Aston Martin #98 de Dalla Lana et Lamy. Les deux hommes assuraient le coup dans les dernières minutes, juste devant… la Ferrari de Perrodo-Collard-Aguas. Depuis le Mexique, plus jamais l'Aston Martin n'a cédé cette place en qualifications.

 

 

Une petite bouffée d’air frais dans la course au titre, mais de courte durée. Si l’Aston Martin veut chiper la couronne mondiale à la Ferrari, il lui faut désormais gagner la course impérativement, et voir la Ferrari abandonner. La tâche s’annonce ardue.

 

Derrière, la Corvette Larbre Compétition complète le podium, tandis que les Porsche sont, une nouvelle fois, plus en retrait. Notons que la Porsche #88 n'a pas participé à la séance.

Qualifications LMP

 PilotesVoitureCat.TrsTempsÉcart
1   Lucas di Grassi 
  Loïc Duval 
  Oliver Jarvis 
Audi R18 LMP1 8 1'39.207  
2   Mark Webber 
  Timo Bernhard 
  Brendon Hartley 
Porsche 919 Hybrid LMP1 9 1'39.471 0.264
3   Romain Dumas 
  Neel Jani 
  Marc Lieb 
Porsche 919 Hybrid LMP1 9 1'39.669 0.462
4   Andre Lotterer 
  Marcel Fässler 
  Benoit Tréluyer 
Audi R18 LMP1 10 1'39.698 0.491
5   Stéphane Sarrazin 
  Kamui Kobayashi 
  Mike Conway 
Toyota TS050 Hybrid LMP1 8 1'40.222 1.015
6   Anthony Davidson 
  Kazuki Nakajima 
  Sébastien Buemi 
Toyota TS050 Hybrid LMP1 8 1'40.776 1.569
7   Alexandre Imperatori 
  Dominik Kraihamer 
  Matheo Tuscher 
Rebellion R-One LMP1 6 1'45.091 5.884
8   Roman Rusinov 
  René Rast 
  Alex Brundle 
Oreca 05 LMP2 9 1'49.672 10.465
9   Nicolas Lapierre 
  Gustavo Menezes 
  Stéphane Richelmi 
Alpine A460 LMP2 8 1'49.690 10.483
10   Richard Bradley 
  Matt Rao 
  Alex Lynn 
Oreca 05 LMP2 8 1'50.034 10.827
11   Bruno Senna 
  Ricardo Gonzalez 
  Filipe Albuquerque 
Ligier JS P2 LMP2 8 1'50.410 11.203
12   Giedo van der Garde 
  Tom Dillmann 
  Sean Gelael 
Ligier JS P2 LMP2 9 1'50.685 11.478
13   Roberto Merhi 
  Julien Canal 
  Roberto Gonzalez 
Oreca 05 LMP2 9 1'50.800 11.593
14   Pipo Derani 
  Ryan Dalziel 
  Chris Cumming 
Ligier JS P2 LMP2 8 1'51.071 11.864
15   Paul Loup Chatin 
  Ho-Pin Tung 
  David Cheng 
Alpine A460 LMP2 9 1'51.185 11.978
16   Maurizio Mediani 
  Nicolas Minassian 
  Mikhail Aleshin 
BR01 LMP2 7 1'51.427 12.220
17   Vitaly Petrov 
  Viktor Shaytar 
  Kirill Ladygin 
BR01 LMP2 8 1'51.475 12.268
18   Simon Trummer 
  Oliver Webb 
  Pierre Kaffer 
CLM P1/01 LMP1 0    

Qualifications GTE

 PilotesVoitureCat.TrsTempsÉcart
1  Darren Turner 
 Jonathan Adam 
Aston Martin Vantage V8 LMGTE PRO 6 1'56.953  
2  Marco Sørensen 
 Nicki Thiim 
Aston Martin Vantage V8 LMGTE PRO 7 1'57.081 0.128
3  Gianmaria Bruni 
 James Calado 
Ferrari 488 GTE LMGTE PRO 6 1'57.380 0.427
4  Harry Tincknell 
 Andy Priaulx 
Ford GT LMGTE PRO 7 1'57.891 0.938
5  Sam Bird 
 Davide Rigon 
Ferrari 488 GTE LMGTE PRO 8 1'58.201 1.248
6  Stefan Mücke 
 Olivier Pla 
Ford GT LMGTE PRO 6 1'58.504 1.551
7  Richard Lietz 
 Michael Christensen 
Porsche 911 RSR (2016) LMGTE PRO 6 1'58.882 1.929
8  Pedro Lamy 
 Paul Dalla Lana 
 Mathias Lauda 
Aston Martin Vantage V8 LMGTE AM 9 1'59.879 2.926
9  François Perrodo 
 Emmanuel Collard 
 Rui Aguas 
Ferrari F458 Italia LMGTE AM 9 2'00.227 3.274
10  Pierre Ragues 
 Ricky Taylor 
 Romain Brandela 
Chevrolet Corvette C7-Z06 LMGTE AM 9 2'00.938 3.985
11  Michael Wainwright 
 Adam Carroll 
 Ben Barker 
Porsche 911 RSR LMGTE AM 7 2'02.112 5.159
12  Christian Ried 
 Wolf Henzler 
 Joël Camathias 
Porsche 911 RSR LMGTE AM 6 2'39.576 42.623
13  David Heinemeier Hansson 
 Patrick Long 
 Khaled Al Qubaisi 
Porsche 911 RSR LMGTE AM 1
Article suivant
EL3 - Porsche, Audi et Toyota toujours dans la même seconde

Article précédent

EL3 - Porsche, Audi et Toyota toujours dans la même seconde

Article suivant

Porsche #2 ou Toyota #6 : comment peuvent-ils être champions ?

Porsche #2 ou Toyota #6 : comment peuvent-ils être champions ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Bahrain
Lieu Bahrain International Circuit
Auteur Basile Davoine
Type d'article Résumé de qualifications