Qualifs - Porsche évidemment, Toyota surprenant, Manor épatant

partages
commentaires
Qualifs - Porsche évidemment, Toyota surprenant, Manor épatant
Par : Guillaume Nédélec
5 nov. 2016 à 07:24

Confirmant sa bonne tenue depuis le début du week-end, la Porsche n°1 de Webber-Hartley-Bernhard signe la pole devant la Toyota n°5 et l’Audi n°8. En GTE, Ford signe son second doublé en deux courses.

#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi
#8 Audi Sport Team Joest Audi R18: Lucas di Grassi, Loic Duval, Oliver Jarvis
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#13 Rebellion Racing Rebellion R-One AER: Matheo Tuscher, Dominik Kraihamer, Alexandre Imperatori
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
#36 Signatech Alpine A460: Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi
#45 Manor Oreca 05 - Nissan: Tor Graves, Roberto Gonzalez, Mathias Beche
#36 Signatech Alpine A460: Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi
#30 Extreme Speed Motorsports Ligier JS P2 Nissan: Antonio Giovinazzi, Sean Gelael, Giedo Van der Garde
#67 Ford Chip Ganassi Racing Team UK Ford GT: Andy Priaulx, Harry Tincknell
#66 Ford Chip Ganassi Racing Team UK Ford GT: Olivier Pla, Stefan Mücke
#66 Ford Chip Ganassi Racing Team UK Ford GT: Olivier Pla, Stefan Mücke
#83 AF Corse Ferrari 458 Italia: Francois Perrodo, Emmanuel Collard, Rui Aguas
#97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE: Darren Turner, Richie Stanaway
#98 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE: Paul Dalla Lana, Pedro Lamy, Mathias Lauda
#88 Proton Racing Porsche 911 RSR: Khaled Al Qubaisi, David Heinemeier Hansson, Patrick Long
#51 AF Corse Ferrari 488 GTE: Gianmaria Bruni, James Calado

Elle a pourtant semblé vouloir lui échapper, cette pole position, à la Porsche n°1. D'abord, par le retard pris par les deux séances. Vingt minutes pour replacer un mur de pneus. Longue attente avant le difficile exercice de ces qualifications.

Ensuite, sous le soleil chinois, les champions du monde Mark Webber-Brendon Hartley-Timo Bernhard ont douté. La faute à un passage hors des limites du circuit, lors du premier tour canon de Brendon Hartley. Le Néo-Zélandais voyait son temps annulé, juste après avoir passé le volant à Mark Webber.

L'Australien devait donc se dépêcher de signer un chrono, avant de redonner le volant à Hartley, qui ne faisait pas dans la demi-mesure, et allait signer le meilleur temps du meeting, en 1'44''303. Par chance, les temps de Marc Lieb, sur la Porsche n°2 étaient aussi annulés. La faute à une consommation excessive de carburant.

 

Suffisant pour assurer la pole et repousser les attaques d'un Sébastien Buemi sur une Toyota décidément très performante, et l'Audi n°8 évidemment. Des prototypes japonais qui confirment leur bonne forme en cette fin de saison. Suivent la seconde Audi et la Porsche n°2, pourtant un temps la plus rapide lors de ces qualifications.

En valeur absolue, la position sur la grille ne veut pas dire grand-chose, ce samedi, tant les écarts sont ténus. Cinq dixièmes seulement séparent les six prototypes usine. Côté privé, la Rebellion n'a pas eu fort à faire, son unique opposante, la CLM P1, ne prenant pas part à la séance.

Manor en pole !

C'est en LMP2 que ça a bataillé dur. L'Alpine de Nicolas Lapierre-Gustavo Menezes-Stéphane Richelmi a longtemps tenu la pole position, mais il a aura fallu un Alex Lynn, très efficace sur l'ORECA de Manor qu'il partage avec Matt Rao et Richard Bradley, pour empêcher l'écurie française de partir de la première position en LMP2. Dans les dernières minutes, le pilote britannique signait un impressionnant chrono en 1'53''775, juste assez pour chiper la meilleure moyenne à la voiture normande. 

Il s'en est même fallu de peu pour que la Ligier de l'ESM, pilotée par Antonio Giovinazzi-Tom Blomqvist-Sean Gelael n'en fasse de même. Les trois voitures se tiennent en deux dixièmes seulement. Juste derrière, on retrouve l'ORECA du G-Drive, et la Ligier du RGR. Doit-on s'attendre à une bagarre aussi serrée qu'à Fuji entre les deux prototypes ?

Ford confirme, Aston Martin réédite

Elles avaient semblé un temps en retrait, lors du début du week-end. Non, les Ford sont bel et bien présentes, avec l'ambition de poursuivre sur la lancée de Fuji, et la victoire de Harry Tincknell-Andy Priaulx, devant Mücke-Pla. C'est dans cet ordre que les deux Ford GT partiront demain, sur la grille de départ. 

Très vite, sous le soleil chinois, Andy Priaulx a signé un premier chrono rapide, bien plus en tout cas que celui de Stefan Mücke. Tincknell n'avait qu'à assurer, malgré un excellent temps d'Olivier Pla. "Nous avons souffert hier, et même un peu aujourd'hui, soulignait pourtant Andy Priaulx. Nous avons réussi à aligner les bons tours, ce qui est bon signe pour demain. On verra demain." Une pole qui vient, dans tous les cas, poursuivre la marche en avant d'Harry Tincknell, vainqueur à Fuji et championELMS en titre depuis Estoril.

Marco Sørensen et Nicki Thiim sur Aston Martin, complètent le podium, juste devant la première Ferrari, celle de Gianmaria Bruni-James Calado, et la seconde Aston Martin. Toutes ces autos se tiennent d'ailleurs en moins d'une seconde.

 


La bagarre pour la pole en GTE Am fut un peu plus disputée entre la Ferrari de Emmanuel Collard-François Perrodo-Rui Aguas et Paul Dalla Lana-Mathias Lauda-Pedro Lamy. Collard plaçait très vite la Ferrari devant l'Aston Martin, mais c'est avec les gentleman drivers que la différence allait se faire. Paul Dalla Lana tournait un peu mieux que François Perrodo. Au final, l'Aston Martin remportait une nouvelle fois la pole position. Depuis le Mexique, jamais l'Aston Martin n'a cédé sa place en pole.

Derrière, on retrouve les trois Porsche, la n°88 de Patrick Long-Khaled Al Qubaisi-David Heinemeier Hansson, tandis que la Corvette du Labre Compétition ferme la marche. La bagarre promet en tout cas d'être serrée entre au moins les trois premiers, qui se tiennent en deux dixièmes. 

WEC 2016 Shanghai - Qualifications Prototypes

 PilotesVoitureCat.TrsTempsÉcarts
1  Mark Webber 
 Timo Bernhard 
 Brendon Hartley 
Porsche 919 Hybrid LMP1 9 1'44.462  
2  Anthony Davidson 
 Kazuki Nakajima 
 Sébastien Buemi 
Toyota TS050 Hybrid LMP1 9 1'44.522 0.060
3  Lucas di Grassi 
 Loïc Duval 
 Oliver Jarvis 
Audi R18 LMP1 9 1'44.610 0.148
4  Stéphane Sarrazin 
 Kamui Kobayashi 
 Mike Conway 
Toyota TS050 Hybrid LMP1 9 1'44.810 0.348
5  Andre Lotterer 
 Marcel Fässler 
 Benoit Tréluyer 
Audi R18 LMP1 8 1'44.868 0.406
6  Romain Dumas 
 Neel Jani 
 Marc Lieb 
Porsche 919 Hybrid LMP1 9 1'45.051 0.589
7  Alexandre Imperatori 
 Dominik Kraihamer 
 Matheo Tuscher 
Rebellion R-One LMP1 7 1'49.828 5.366
8  Richard Bradley 
 Matt Rao 
 Alex Lynn 
Oreca 05 LMP2 8 1'54.225 9.763
9  Nicolas Lapierre 
 Gustavo Menezes 
 Stéphane Richelmi 
Alpine A460 LMP2 9 1'54.382 9.920
10  Sean Gelael 
 Antonio Giovinazzi 
 Tom Blomqvist 
Ligier JS P2 LMP2 9 1'54.398 9.936
11  Will Stevens 
 Roman Rusinov 
 Alex Brundle 
Oreca 05 LMP2 8 1'54.759 10.297
12  Bruno Senna 
 Ricardo Gonzalez 
 Filipe Albuquerque 
Ligier JS P2 LMP2 9 1'54.845 10.383
13  Mathias Beche 
 Tor Graves 
 Roberto Gonzalez 
Oreca 05 LMP2 9 1'54.899 10.437
14  Maurizio Mediani 
 Nicolas Minassian 
 Mikhail Aleshin 
BR01 LMP2 9 1'55.754 11.292
15  Pipo Derani 
 Ryan Dalziel 
 Chris Cumming 
Ligier JS P2 LMP2 8 1'56.439 11.977
16  Paul Loup Chatin 
 Ho-Pin Tung 
 David Cheng 
Alpine A460 LMP2 9 1'57.111 12.649

WEC 2016 Shanghai

 PilotesVoitureCat.TrsTempsÉcart
1  Harry Tincknell 
 Andy Priaulx 
Ford GT LMGTE PRO 7 2'01.391  
2  Stefan Mücke 
 Olivier Pla 
Ford GT LMGTE PRO 7 2'01.528 0.137
3  Marco Sørensen 
 Nicki Thiim 
Aston Martin Vantage V8 LMGTE PRO 7 2'02.040 0.649
4  Gianmaria Bruni 
 James Calado 
Ferrari 488 GTE LMGTE PRO 7 2'02.315 0.924
5  Darren Turner 
 Richie Stanaway 
Aston Martin Vantage V8 LMGTE PRO 7 2'02.432 1.041
6  Sam Bird 
 Davide Rigon 
Ferrari 488 GTE LMGTE PRO 8 2'02.866 1.475
7  Richard Lietz 
 Michael Christensen 
Porsche 911 RSR (2016) LMGTE PRO 8 2'03.767 2.376
8  Pedro Lamy 
 Paul Dalla Lana 
 Mathias Lauda 
Aston Martin Vantage V8 LMGTE AM 8 2'04.997 3.606
9  François Perrodo 
 Emmanuel Collard 
 Rui Aguas 
Ferrari F458 Italia LMGTE AM 7 2'05.334 3.943
10  David Heinemeier Hansson
 Patrick Long 
 Khaled Al Qubaisi 
Porsche 911 RSR LMGTE AM 9 2'05.466 4.075
11  Christian Ried 
 Wolf Henzler 
 Joël Camathias 
Porsche 911 RSR LMGTE AM 9 2'06.344 4.953
12  Michael Wainwright 
 Adam Carroll 
 Ben Barker 
Porsche 911 RSR LMGTE AM 9 2'07.712 6.321
13  Pierre Ragues 
 Ricky Taylor 
 Romain Brandela 
Chevrolet Corvette C7-Z06 LMGTE AM 6 2'07.857 6.466
Article suivant
EL3 – Audi et Alpine montrent les dents

Article précédent

EL3 – Audi et Alpine montrent les dents

Article suivant

Le WEC confirme le clash de date avec la Formule E

Le WEC confirme le clash de date avec la Formule E
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Shanghai
Catégorie Qualifications (Samedi)
Lieu Shanghai International Circuit
Auteur Guillaume Nédélec
Type d'article Résumé de qualifications