Alpine prend la pole devant les deux Toyota à Portimão

Matthieu Vaxivière tient tête aux deux Toyota GR010 dans les qualifications des 8 Heures de Portimão et permet à Alpine de s'offrir sa première pole position en Hypercar.

Malgré un grand soleil, les températures chutent au coup d'envoi des qualifications des 8 Heures de Portimão, deuxième manche du Championnat du monde d'Endurance de la FIA. Cette séance se tient à la fin d'une journée dominée par l'Oreca LMP2 #22 d'United Autosports. Paul di Resta a en effet signé le meilleur temps des EL2 et des EL3, les Hypercar d'Alpine, Toyota et Glickenhaus devant se contenter des places d'honneur.

Lire aussi :

L'Hypercar du constructeur américain est l'une des premières à prendre la piste. À son volant, Richard Westbrook manque de partir dans le décor dès les premiers mètres, les pneus n'étant pas encore en température. Une floppée de voitures, dont l'Alpine #36 et la Toyota #7, gâchent leur première cartouche en dépassant les limites de la piste, ce qui laisse l'Oreca LMP2 #38 de Jota Sport prendre la tête du classement. Quelques instants plus tard, Alpine signe le meilleur temps provisoire (1'30"524), 16 millièmes de seconde devant la Toyota #7. 

Sept dixièmes séparent la meilleure LMP2, la #38, du leader. La pole devrait donc revenir à une Hypercar. Reparti pour un second relais, Matthieu Vaxivière bat le record dans le premier et le deuxième secteur et porte le coup de grâce dans la lutte pour la pole position face à Toyota : 1'30"364. Glickenhaus est auteur d'un résultat décevant, onzième seulement.

En LMP2, les deux Oreca de Jota Sport verrouillent la première ligne, la #28 devançant la #38 pour la deuxième fois du week-end. Racing Team Nederland prend la troisième position.

Porsche domine, Ferrari se prend les pieds dans le tapis

Les pilotes Bronze de la catégorie GTE Am sont les premiers à quitter les stands. En forme depuis le début du week-end, la Porsche #56 de Projet 1 s'empare du meilleur temps avant d'être délogé par la #77 de Dempsey-Proton Racing. La meilleure marque de Christian Reid est ensuite abaissée à 1'40"2. La pole semble être assurée mais au drapeau à damier, la #56 surprend le peloton et signe le meilleur tour de la catégorie : 1'40"191 !

En GTE Pro, Kévin Estre surclasse une nouvelle fois ses adversaires avec un premier tour chronométré en 1'37"986 qui n'est battu ni par la Porsche sœur #91 ni par les deux Ferrari 488 d'AF Corse. Les qualifications tournent au cauchemar pour la #52 car l'unique tentative de Daniel Serra est supprimée par la direction de course pour le non-respect des limites de la piste ! Le Brésilien ainsi que son coéquipier Miguel Molina s'élanceront depuis la dernière position.

Les 8 Heures de Portimão auront lieu dimanche 13 juin à 12h00. La course est à suivre en direct sur Motorsport.tv.

Portugal 8 Heures de Portimão - Qualifs Hypercar/LMP2

P. # Pilotes Voiture Classe Temps moyen Écart
1 36 Brazil André Negrao
France Nicolas Lapierre
France Matthieu Vaxiviere
Alpine A480 HYPERCAR 1'30.364  
2 8 Switzerland Sébastien Buemi
Japan Kazuki Nakajima
New Zealand Brendon Hartley
Toyota GR010 - Hybrid HYPERCAR 1'30.458 0.094
3 7 United Kingdom Mike Conway
Japan Kamui Kobayashi
Argentina José María López
Toyota GR010 - Hybrid HYPERCAR 1'30.540 0.176
4 28 Indonesia Sean Gelael
Belgium Stoffel Vandoorne
United Kingdom Tom Blomqvist
Oreca 07 LMP2 1'31.210 0.846
5 38 Mexico Roberto Gonzalez
Portugal António Félix da Costa
United Kingdom Anthony Davidson
Oreca 07 LMP2 1'31.255 0.891
6 29 Netherlands Frits van Eerd
Netherlands Giedo van der Garde
Netherlands Job van Uitert
Oreca 07 LMP2 1'31.545 1.181
7 22 United Kingdom Philip Hanson
United Kingdom Wayne Boyd
United Kingdom Paul Di Resta
Oreca 07 LMP2 1'31.598 1.234
8 31 Netherlands Robin Frijns
Austria Ferdinand Habsburg
France Charles Milesi
Oreca 07 LMP2 1'31.648 1.284
9 34 Poland Jakub Smiechowski
Switzerland Louis Delétraz
United Kingdom Alex Brundle
Oreca 07 LMP2 1'31.737 1.373
10 70 Switzerland Esteban Garcia
Switzerland Mathias Beche
France Norman Nato
Oreca 07 LMP2 1'31.854 1.490

Portugal 8 Heures de Portimão - Qualifs LMGTE

P. # Pilotes Voiture Classe Temps moyen Écart
1 92 France Kévin Estre
Switzerland Neel Jani
Denmark Michael Christensen
Porsche 911 RSR - 19 LMGTE PRO 1'37.986  
2 51 Italy Alessandro Pier Guidi
United Kingdom James Calado
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE PRO 1'38.359 0.373
3 91 Italy Gianmaria Bruni
Austria Richard Lietz
France Frederic Makowiecki
Porsche 911 RSR - 19 LMGTE PRO 1'38.389 0.403
4 56 Norway Egidio Perfetti
Italy Matteo Cairoli
Italy Riccardo Pera
Porsche 911 RSR - 19 LMGTE AM 1'40.191 2.205
5 77 Germany Christian Ried
Australia Jaxon Evans
Australia Matt Campbell
Porsche 911 RSR - 19 LMGTE AM 1'40.236 2.250
6 47 Italy Roberto Lacorte
Italy Giorgio Sernagiotto
Italy Antonio Fuoco
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE AM 1'40.885 2.899
7 54 Switzerland Thomas Flohr
Italy Francesco Castellacci
Italy Giancarlo Fisichella
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE AM 1'41.001 3.015
8 85 Switzerland Rahel Frey
Denmark Michelle Gatting
Italy Manuela Gostner
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE AM 1'41.085 3.099
9 83 France François Perrodo
Denmark Nicklas Nielsen
Italy Alessio Rovera
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE AM 1'41.141 3.155
10 57 Takeshi Kimura
Denmark Mikkel Jensen
Australia Scott Andrews
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE AM 1'41.276 3.290
partages
commentaires
Coup double pour United Autosports avant les qualifs

Article précédent

Coup double pour United Autosports avant les qualifs

Article suivant

Toyota remporte les 8H de Portimão pour sa 100e en Endurance

Toyota remporte les 8H de Portimão pour sa 100e en Endurance
Charger les commentaires
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021