WEC
C
Algarve
04 avr.
Course dans
38 jours
C
6H de Spa-Francorchamps
01 mai
Course dans
65 jours
C
6H de Monza
18 juil.
Course dans
143 jours
C
6H de Fuji
26 sept.
Course dans
213 jours
C
6H de Bahreïn
20 nov.
Course dans
268 jours

Realteam Racing arrive en WEC avec Loïc Duval

L'équipe suisse Realteam fait son arrivée dans la catégorie LMP2 du WEC, avec un équipage rejoint notamment par Loïc Duval.

partages
commentaires
Realteam Racing arrive en WEC avec Loïc Duval

Habituée de l'European Le Mans Series, l'équipe Realteam franchit le pas du LMP2 mais aussi du Championnat du monde en annonçant son arrivée en WEC pour la saison 2021. Après deux saisons passées dans les rangs du LMP3 de l'ELMS, avec à la clé une victoire et un podium, la structure alignera une Oreca 07 dont l'exploitation sera confiée à TDS Racing, avec également un équipage expérimenté. Le prototype sera en effet piloté par Loïc Duval et Norman Nato. Les deux hommes seront rejoints associés à Esteban Garcia, qui pilotait déjà pour Realteam en ELMS ces deux dernières années.

"Nous sommes très heureux de franchir ce cap en nous engageant dans la catégorie LMP2 du WEC et en étant éligibles au Trophée Endurance FIA LMP2 Pro/Am", confie Esteban Garcia. "Après deux saisons pleines en ELMS aux côtés de David [Droux, désormais réserviste], une victoire et un podium au championnat, il était temps pour nous d'atteindre notre objectif de courir en WEC ainsi qu'aux 24 Heures du Mans. TDS Racing continuera de nous apporter toute son expérience pour ce programme. J'ai vraiment hâte de partager le volant avec deux pilotes aussi expérimentés que Loïc et Norman."

Lire aussi :

Vainqueur des 24 Heures du Mans en 2013 avec Audi, Loïc Duval fait ainsi son retour à temps plein en WEC pour la première fois depuis la Super Saison 2018-2019, qu'il avait disputée avec TDS Racing, déjà en LMP2. Le Français associera ce programme à celui dont il dispose aux États-Unis dans le championnat IMSA WeatherTech SportsCar Championship avec JDC-Miller Motorsport, en DPi.

"Je suis ravi de revenir en WEC après une année d'absence, avec comme point d'orgue les 24 Heures du Mans", se réjouit Loïc Duval. "Je suis heureux de le faire à nouveau avec TDS Racing, avec qui j'ai couru pendant deux ans, et avec Esteban pour ce projet Pro-Am. Cela représente pour moi l'essence-même des 24 Heures du Mans, car il y a toujours eu des gentlemen associés à des professionnels."

Norman Nato poursuit quant à lui son aventure en WEC, lui qui figurait l'an passé au sein de l'équipe Rebellion en LMP1. Le Français est également engagé en Formule E avec Venturi pour la saison 2021.

Toyota "en retard" après un test de l'Hypercar annulé par la neige

Article précédent

Toyota "en retard" après un test de l'Hypercar annulé par la neige

Article suivant

Un équipage 100% féminin débarque en WEC sur une Ferrari

Un équipage 100% féminin débarque en WEC sur une Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 Heures du Mans , WEC
Pilotes Loïc Duval , Norman Nato , Esteban Garcia
Équipes Realteam Racing
Tags lmp2
Auteur Basile Davoine
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021
Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen Prime

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Après avoir passé plus de sept ans sans victoire chez McLaren, Renault et Haas en Formule 1, Kevin Magnussen pourrait renouer en IMSA avec ce qu'il désire le plus : une chance de gagner.

IMSA
29 janv. 2021
Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance Prime

Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance

La Toyota GR010 conçue pour la nouvelle ère Hypercar du WEC a peu de choses en commun avec la TS050 LMP1 qui l'a précédée. Mais en dépit des restrictions qui accompagnent la nouvelle réglementation, elle ne sera pas moins redoutable.

WEC
27 janv. 2021
Les moteurs de l'Hypercar Peugeot expliqués en détail Prime

Les moteurs de l'Hypercar Peugeot expliqués en détail

Quelques heures après avoir dévoilé leurs choix techniques pour leur Hypercar en Championnat du monde d'Endurance, avec un moteur V6 biturbo de 2,6 litres associé à un moteur électrique développant 200 kW sur l'essieu avant, les dirigeants de Peugeot se sont exprimés en profondeur sur leur concept auprès de la presse française.

WEC
15 déc. 2020
Le retour inattendu d'Audi, promesse d'un nouvel âge d'or Prime

Le retour inattendu d'Audi, promesse d'un nouvel âge d'or

Audi a annoncé travailler sur un retour aux 24 Heures du Mans : on pourrait donc enfin assister à la lutte que l'on avait espérée en 2012, entre le constructeur allemand, Peugeot et Toyota. Ce choix vient aussi crédibiliser la formule LMDh, dans laquelle d'autres marques pourraient s'engouffrer ultérieurement.

WEC
2 déc. 2020
L'éternel débat ravivé par l'issue du championnat 2019-2020 Prime

L'éternel débat ravivé par l'issue du championnat 2019-2020

C'est sans doute passé inaperçu dans un week-end qui a vu Lewis Hamilton décrocher sa septième couronne, mais un autre titre mondial a été décerné à Bahreïn il y a une semaine. Un titre capable d'effacer les mésaventures mancelles de trois hommes ? Éternelle question.

WEC
21 nov. 2020