Rebellion met Nasr à l'essai avant de choisir ses pilotes

Felipe Nasr et Norman Nato vont participer au Prologue du WEC avec Rebellion en LMP1, tandis que l'écurie suisse affine encore les contours de son engagement pour 2019-2020.

Rebellion met Nasr à l'essai avant de choisir ses pilotes

Felipe Nasr sera cette semaine au volant d'une Rebellion LMP1, dans le cadre du Prologue FIA WEC à Barcelone. L'ancien pilote de Formule 1, qui a disputé deux saisons avec Sauber en 2015 et 2016, sera dans le baquet de l'une des deux R-13 mardi et mercredi. Sa présence se limitera pour le moment à ces tests, alors que l'équipe suisse est encore dans un processus d'évaluation pour décider quels pilotes aligner sur l'unique prototype LMP1 qui sera engagé début septembre à Silverstone, pour l'ouverture du championnat. 

Lire aussi :

Aux côtés de Nasr, Rebellion aura également en piste le Français Norman Nato, ainsi que trois pilotes déjà intégrés à l'équipe : Bruno Senna, Gustavo Menezes et Nathanaël Berthon. Neel Jani et André Lotterer ont quant à eux rejoint Porsche en Formule E. Calim Bouhadra, qui gère l'engagement de Rebellion en Endurance, a assuré que plusieurs décisions étaient encore à prendre, et qu'il n'était pas encore exclu à l'heure actuelle de finalement aligner une seconde auto à Silverstone ainsi que pour la suite de la saison 2019-2020. 

"D'abord, nous déciderons s'il y a une ou deux voitures à Silverstone après des discussions avec l'Automobile Club de l'Ouest", explique-t-il. "Nous ferons probablement rouler une voiture, mais nous discutons encore de la possibilité d'en avoir deux et nous ne voulons pas abandonner."

Ce n'est qu'après avoir entériné l'engagement d'un ou deux protos LMP1 que Rebellion pourra faire un choix quant à son line-up de pilotes pour Silverstone. Quoi qu'il en soit, l'intention de l'équipe est toujours d'aligner ses deux autos lors des 24 Heures du Mans 2020, épreuve qui marquera la finale du championnat. "Nous aurons clairement deux voitures à Spa et au Mans, nous allons faire en sorte que ce soit le cas", assure Calim Bouhadra. 

Propos recueillis par Gary Watkins  

Felipe Nasr, Dragon Racing, Penske EV-3
partages
commentaires
Aston Martin : Verstappen au Mans, "ne serait-ce pas génial ?"

Article précédent

Aston Martin : Verstappen au Mans, "ne serait-ce pas génial ?"

Article suivant

Huit pilotes et du soutien technique pour Ginetta à Barcelone

Huit pilotes et du soutien technique pour Ginetta à Barcelone
Charger les commentaires
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021