Senna est le premier à gagner dans les quatre catégories du WEC !

Bruno Senna est entré dans l'Histoire du WEC en devenant le premier pilote à remporter au moins une course dans chacune des quatre catégories qui composent le championnat.

1/10

Photo de: JEP / Motorsport Images

2/10

Photo de: JEP / Motorsport Images

3/10

Photo de: JEP / Motorsport Images

4/10

Photo de: JEP / Motorsport Images

5/10

Photo de: JEP / Motorsport Images

6/10

Photo de: JEP / Motorsport Images

7/10

Photo de: JEP / Motorsport Images

8/10

Photo de: JEP / Motorsport Images

9/10

Photo de: JEP / Motorsport Images

10/10

Photo de: JEP / Motorsport Images

Malgré des difficultés dans le premier relais, Rebellion a réussi son pari dimanche à Shanghai, en profitant de la BoP et du système de Succes Handicap pour transformer l'essai. Après avoir signé la pole position, la R13 confiée à Gustavo Menezes, Norman Nato et Bruno Senna s'est imposée pour décrocher une victoire tant espérée. Pour le pilote brésilien, c'est même l'occasion d'entrer dans l'Histoire du championnat, puisqu'il devient tout simplement le premier à avoir remporté au moins une épreuve de WEC dans chacune des quatre catégories représentées.

Lire aussi :

En 2013, lorsqu'il avait signé avec Aston Martin pour le Championnat du monde d'Endurance, Senna avait fait un détour par le LMGTE Am avec le constructeur britannique, le temps d'une course. C'était lors des 6 Heures de Fuji, où il s'était imposé dans la catégorie avec Kristian Poulsen et Christoffer Nygaard pour coéquipiers. Lors de cette même saison, il avait aussi décroché deux succès en LMGTE Pro.

Engagé en LMP2 lors des saisons 2016 et 2017, Senna avait connu la victoire à six reprises sur ces deux saisons : deux avec l'équipe RGR Sport by Morand, et quatre autres avec Rebellion, parachevées par un titre dans cette catégorie. Ne manquait donc plus que de sabrer le champagne dans la catégorie "reine", ce qui est chose faite depuis ce dimanche. Finalement, ne manque plus qu'un succès aux 24 Heures du Mans, peu importe la catégorie, pour enrichir un palmarès déjà bien fourni.

Brazil Bruno Senna en FIA WEC

Catégorie Départs Pole positions Victoires
LMGTE AM (2013) 1 1 1
LMGTE Pro (2013, 2014) 12 4 2
LMP2 (2016, 2017) 20 2 6
LMP1 (2018, 2019) 12 1 1
Total
45 8 10

Avant le départ des 4 Heures de Shanghai, Senna avait évoqué une course taillée sur mesure pour Rebellion. Pourtant, la gestion des pneumatiques a failli redistribuer les cartes, puisque la R13 a affiché un gros déficit de rythme durant le premier relais, Norman Nato faisant face à des problèmes de température des gommes. Heureusement, tout est ensuite rentré dans l'ordre.

"Pour être franc, je comprend ce qu'a ressenti Norman, car j'ai commencé avec un train de pneus qualifs [usés] et nous avions vraiment du mal avec le rythme", explique Bruno Senna. "Je perdais du temps sur les gars derrière moi qui étaient sur un deuxième relais avec leurs pneus. C'était vraiment difficile. Et puis une fois que nous avons chaussé des pneus neufs à l'arrière, la voiture s'est complètement transformée. C'était une nouvelle voiture. Ça m'a donné en moyenne un avantage d'une seconde et demie au tour, quelque chose comme ça. J'ai donc pu attaquer."

"Je sais que tout le monde donne tout ce qu'il a. Ils ont vraiment fait du bon boulot compte tenu des conditions que nous avons rencontrées. Et l'équipe a fait du bon travail. Nous avons connu beaucoup de problèmes de fiabilité [par le passé], des petites choses, mais tout compte. Aujourd'hui, le voiture a roulé du début à la fin sans le moindre problème. C'est du bon boulot de la part de l'équipe, et comme Gustavo l'a dit, peut-être que ça nous était destiné aujourd'hui."

Propos recueillis par Jamie Klein  

partages
commentaires
Ferrari perd sa victoire en GTE à Shanghai

Article précédent

Ferrari perd sa victoire en GTE à Shanghai

Article suivant

Toyota : "Ce qui s'est passé au départ était très dangereux"

Toyota : "Ce qui s'est passé au départ était très dangereux"
Charger les commentaires
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021