Bakkerud impérial en finale, le titre pour Peugeot-Hansen

Malgré deux éliminations en demi-finale, l'équipe franco-suédoise s'est assurée de la couronne. En terminant 3e d'une finale remportée par Andreas Bakkerud, le Norvégien a joué la prudence côté pilotes.

C'est en présence de Jean Todt, venu rendre visite au petit dernier des Championnats du Monde estampillés FIA, que Peugeot-Hansen a remporté le titre constructeurs en Italie. Et cela malgré une double déconvenue en demi-finale, ses deux pilotes étant éliminés à ce stade.

Après Davy Jeanney parti en tête-à-queue dans la première, Timmy Hansen, en pole de la seconde, a quelque peu raté son envol et s'est fait tasser à l'intérieur d'un premier virage particulièrement piégeux sur ce tracé. L'accrochage qui s'en est suivi l'a laissé sur le carreau.

L'avance de l'équipe était cependant telle à l'issue des quatre manches qualificatives qu'elle est désormais Championne du monde, alors même qu'une Ford a remporté la finale à Franciacorta. Sentiment inverse donc pour l'équipe Olsbergs, qui a obtenu sa première victoire de l'année – grâce à un Andreas Bakkerud dominateur en finale comme en demi-finale – mais a définitivement perdu son titre conquis en 2014.

Deuxième en finale, l'homme fort du week-end, Johann Kristoffersson, qui avait remporté la première demi-finale, n'a rien pu faire face à Bakkerud.

Troisième, Petter Solberg a quant à lui “assuré le coup” pour le championnat. Avec un écart de 26 points désormais sur Hansen, seule une véritable catastrophe pourrait l'empêcher d'être titré lors du dernier rendez-vous de la saison en Argentine – sans doute même dès les manches qualificatives.

Derrière Solberg ont terminé Anton Marklund et Manfred Stöhl qui s'étaient qualifiés tous deux pour leur première finale de la saison.

Hansen et Rustad titrés

Autre succès pour la famille Hansen : en s'imposant en demi-finale, Kevin, le petit frère de Timmy, a coiffé la couronne en RX Lites. Il s'est ensuite classé 2e de la finale derrière Kevin Eriksson, son... dauphin au championnat.

En Euro RX, Tommy Rustad a lui aussi été titré en remportant haut la main sa demi-finale et la finale. Jean-Baptiste Dubourg s'est classé 2e de la finale alors que François Grosset-Janin a dû abandonner mais termine 2e du championnat.

Italie - Demi-finale 1

 PiloteVoiture/ÉquipeTempsPts
1 Johan Kristoffersson VW/Sweden 04:45.665 6
2 Petter Solberg Citroën/SDRX 04:48.659 5
3 Timur Timerzyanov Ford/Olsbergs 04:50.950 4
4 Robin Larsson Audi/Larsson 04:53.584 3
5 Liam Doran Citroën/SDRX 04:54.233 2
6 Davy Jeanney Peugeot/Hansen 05:27.297 1

Italie - Demi-finale 2

 PiloteVoiture/ÉquipeTempsPts
1 Andreas Bakkerud Ford/Olsbergs 04:50.816 6
2 Anton Marklund Audi/Ekström 04:52.343 5
3 Manfred Stöhl Ford/Austria 04:55.124 4
4 Reinis Nitiss Ford/Olsbergs 04:56.581 3
5 Tord Linnerud VW/Sweden 05:33.931 2
6 Timmy Hansen Peugeot/Hansen 00:00.000 1

Italie - Finale

 PiloteVoiture/ÉquipeTempsPts
1 Andreas Bakkerud Ford/Olsbergs 04:45.216 8
2 Johan Kristoffersson VW/Sweden 04:47.167 5
3 Petter Solberg Citroën/SDRX 04:49.297 4
4 Anton Marklund Audi/Ekström 04:58.090 3
5 Manfred Stöhl Ford/Austria 05:09.237 2
6 Timur Timerzyanovv Ford/Olsbergs 05:16.642 1
A propos de cet article
Séries World Rallycross
Événement World RX : Italie
Circuit Franciacorta International Circuit
Type d'article Résumé de course
Tags bakkerud, hansen, peugeot, solberg