Breen : Du "concret" pour mon avenir dans les prochaines semaines

Craig Breen s'attend à ce qu'il y ait quelque chose de plus "concret" concernant son avenir et la saison 2022 du Championnat du monde des Rallyes dans les "deux prochaines semaines".

Breen : Du "concret" pour mon avenir dans les prochaines semaines

Depuis quelques semaines, Craig Breen est fortement lié à un transfert vers M-Sport l'année prochaine pour tenter de décrocher un volant à temps plein, une perspective que ne peut pas lui offrir son équipe actuelle Hyundai. Engagé partiellement depuis 2019, l'Irlandais avait rejoint la marque coréenne après trois saisons passées sous les couleurs du constructeur français Citroën.

Bien que partageant le volant de la troisième i20 Coupe WRC avec Sordo cette année, il a connu, à 31 ans, la meilleure série de résultats de sa carrière grâce à deux deuxièmes places consécutives cet été en Estonie puis à Ypres (Belgique). Depuis, Breen a fait l'objet de nombreuses spéculations concernant les projets de M-Sport pour 2022, mais les deux parties sont restées très discrètes. Interrogé sur son avenir avant le Rallye de Finlande, Breen a déclaré : "J'espère qu'il y aura des nouvelles dans les deux prochaines semaines. Ce sera alors un peu plus concret".

Hasard du calendrier, la Finlande, qui avait été en 2019 son premier rallye disputé sous les couleurs de Hyundai, pourrait donc bien être sa dernière apparition dans la i20 WRC. "Je pense que si nous regardons les rallyes restants, Dani [Sordo] est à la maison en Espagne et Monza est un rallye qu'il a fait l'année dernière. Ce devrait être la dernière fois cette saison".

Actuellement en pleine forme dans sa carrière en WRC, Breen pense que les résultats seront déterminants pour ses espoirs de décrocher un volant à plein temps l'année prochaine.

"C'est évidemment crucial", a-t-il affirmé."Mais c'est plus bénéfique pour Paul [Nagle] et moi, car cela nous donne confiance en nos capacités pour l'avenir. Nous nous sentons en confiance et c'est bienvenu. Je dois dire que tout va bien. C'est une bonne série de rallyes. Honnêtement, je n'ai jamais eu deux podiums d'affilée auparavant. Ce n'est pas souvent que j'ai l'occasion de participer à deux [manches du] Championnat du monde d'affilée, ce qui est l'une des principales clés pour être à l'aise avec la voiture. Avoir une série de résultats a été le plus important pour moi. C'est une bonne partie de ma carrière ces deux derniers mois."

Breen fait partie d'une liste de candidats liés à M-Sport depuis des mois, au moment où l'équipe britannique évalue ses options pour 2022. Parmi celles-ci, Adrien Fourmaux tient la corde pour piloter l'une des trois Ford Puma alignées la saison prochaine. Gus Greensmith semble également sur les rangs après un récent test dans le mulet hybride tandis que l'hypothèse Sébastien Loeb reste sur la table à la suite des discussions confirmées par Malcolm Wilson.

De son côté, Hyundai n'a pas encore dévoilé ses plans pour sa troisième voiture, mais Sordo a laissé entendre que son programme pour la saison prochaine ne serait pas une surprise. Un programme partiel lié à la promotion en WRC d'Oliver Solberg étant largement pressenti.

Lire aussi:

partages
commentaires
Markko Martin évoque sa carrière et son rôle dans celle de Tänak

Article précédent

Markko Martin évoque sa carrière et son rôle dans celle de Tänak

Article suivant

Latvala "pas inquiet" pour Rovanperä en Finlande

Latvala "pas inquiet" pour Rovanperä en Finlande
Charger les commentaires