WRC
22 janv.
-
26 janv.
Événement terminé
12 févr.
-
16 févr.
Événement terminé
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
15 jours
C
Rallye d'Argentine
23 avr.
-
26 avr.
Prochain événement dans
57 jours
C
Rallye du Portugal
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
85 jours
C
Rally d'Italie
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
99 jours
C
Rallye du Kenya
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
141 jours
C
Rallye de Finlande
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
162 jours
C
Rallye de Nouvelle-Zélande
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
190 jours
C
Rallye de Turquie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
211 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
232 jours
C
Rallye de Grande-Bretagne
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
246 jours
C
Rallye du Japon
19 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
267 jours

Evans retrouve la tête du Monte-Carlo devant Ogier

partages
commentaires
Par :
25 janv. 2020 à 11:02

Grâce à un impressionnant temps scratch signé dans la 10e spéciale du Rallye Monte-Carlo, Elfyn Evans (Toyota) a retrouvé la tête de l'épreuve devant son équipier Sébastien Ogier.

Clous indispensables pour débuter la journée au Monte-Carlo puisque certaines portions de l'ES9 (16,87 km entre St-Léger-les-Mélèzes et La Bâtie-Neuve) étaient totalement verglacées, notamment dans les parties boisées. Dans ces conditions piégeuses, avec une grande partie du tracé sur un asphalte sec ou légèrement humide mais sali par les différents passages des voitures, les trois leaders de l'épreuve ont poursuivi leur mainmise. C'est Thierry Neuville qui a remporté cette spéciale, avec huit dixièmes d'avance sur Sébastien Ogier et 2,4 secondes sur Elfyn Evans. Le Français creusait donc un peu l'écart sur son équipier pendant que le Belge resserrait encore le trio de tête, se tenant désormais en 5,6 secondes.

Lire aussi :

Quatrième de cette spéciale, à 14,9 secondes, Sébastien Loeb a été surpris et a tapé assez fortement un talus de neige, sans trop de dégâts toutefois. Même problème mais avec plus de conséquences pour Takamoto Katsuta qui est parti en tête-à-queue sur la route suite à une perte de contrôle et un choc contre un mur enneigé. Le Japonais a en effet dû s'immobiliser quelques instants pour dégager la grille du radiateur de sa Toyota, franchissant la ligne d'arrivée à 3'42 du temps de référence.

Evans reprend les commandes

L'ES10 a ensuite été le théâtre d'une performance majuscule d'Evans qui a repris la tête du rallye en parvenant à se jouer des conditions mixtes alors que la glace fondait en certains endroits, toujours en pneus cloutés malgré tout, reprenant 7,6 secondes à Ogier et 13,8 à Neuville. "C'était un bon run et j'ai senti que je pouvais être régulier et emmener de la vitesse la plupart du temps", expliquait le Gallois, désormais leader du Monte-Carlo pour 4,8 secondes. "Nous avons essayé de ne pas détruire les clous dans la première partie et c'est assurément mieux depuis que les ouvreurs sont passés."

Quant à Ogier, il se satisfait de la situation à la mi-journée après deux spéciales difficiles : "Ça va, je suis content d'être à l'arrivée parce que les conditions sont très piégeuses. Difficile de faire confiance aux informations des ouvreurs, la route est compliquée à lire."

Toujours quatrième du classement, Loeb a perdu énormément de temps dans cette dernière spéciale de la matinée, entre La Bréole et Selonnet (20,73 km), puisqu'il a terminé huitième à 38 secondes du temps d'Evans en étant devancé par E. Lappi (très mécontent de ses notes et du travail de ses ouvreurs), G. Greensmith (de retour après sa sortie d'hier), K. Rovanperä et T. Suninen. "J'ai essayé de sauver les pneus au début, mais j'ai peut-être trop ralenti", a lancé le nonuple Champion du monde, qui pointe désormais à quasiment deux minutes de la tête du rallye, tout en disposant d'une avance confortable (mais qui se réduit) sur la cinquième place.

La boucle de l'après-midi verra les concurrents retrouver les deux même spéciales, dans des conditions certainement bien différentes. Les premières voitures sont attendues à 14h08.

Scratchs de la matinée

ES9 : Thierry Neuville (Hyundai)

ES10 : Elfyn Evans (Toyota)

Monaco Rallye Monte-Carlo - Classement après l'ES10

Article suivant
Ogier prend les commandes, le trio de tête en 6 secondes

Article précédent

Ogier prend les commandes, le trio de tête en 6 secondes

Article suivant

Tänak a été surpris par des bosses qu'il n'avait pas reconnues

Tänak a été surpris par des bosses qu'il n'avait pas reconnues
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye Monte-Carlo
Catégorie Jour 3
Auteur Fabien Gaillard