ES2 & 3 - Breen et Rovanperä à la lutte, Tänak dégringole

Bien aidé par la crevaison d'Ott Tänak dans l'ES3, Craig Breen a pris la tête du Rallye d'Estonie après la troisième spéciale.

ES2 & 3 - Breen et Rovanperä à la lutte, Tänak dégringole

Au lendemain d'une super spéciale bien trop courte pour tirer le moindre enseignement, les choses sérieuses ont débuté ce vendredi matin en Estonie. À plus de 116 km/h de moyenne, Ott Tänak a idéalement lancé sa journée en claquant son premier meilleur temps du week-end dans la spéciale d'Arula (ES2) et ses 12,64 km. Profitant de sa quatrième position sur la route, le pilote Hyundai Motorsport n'a pourtant pas creusé d'énormes écarts face à Craig Breen et Kalle Rovanperä, également à l'aise sur ces pistes ultra rapides. Absent depuis le Rallye de Croatie disputé en avril dernier, l'Irlandais n'a pas eu besoin d'un round d'observation pour se remettre dans le rythme.

En tête après l'ES2, le Champion du monde 2019 n'a pas pu savourer sa performance bien longtemps. Dans la spéciale suivante, Otepää (ES3), une crevaison (à l'avant droit) lui a coûté plus de 26" et six positions. Les ennuis de l'Estonien ont forcément permis à Rovanperä et Breen de faire une excellente opération. Pendant un court instant, le Finlandais s'est même retrouvé en tête avant de retomber au deuxième rang à une seconde. Le temps du pilote Hyundai a été corrigé à la suite de la dizaine de secondes perdues dans la poussière soulevée par Gus Greensmith, trahi par la mécanique de sa Ford Fiesta WRC.

Handicapé par le fait d'ouvrir la route, Sébastien Ogier a tout donné pour limiter les dégâts face aux hommes de tête. Avec déjà 14"2 lâchées après deux spéciales, le septuple Champion du monde a certes déploré un manque de grip en confirmant cependant qu'il était "satisfait de son pilotage". Guère mieux loti (deuxième sur la route), Elfyn Evans s'est quant à lui emmêlé les pinceaux dans l'ES3 en se ratant à plusieurs reprises sur des intersections.

Lire aussi :

La boucle matinale se poursuit à partir de 10h16 (en France) avec la spéciale de Kanepi et ses 16,54 km. Le Rallye d'Estonie est à suivre dans son intégralité sur Motorsport.com.

Scratchs de la matinée

ES2 : Estonia O. Tänak

ES3 : Finland K. Rovanperä / Ireland C. Breen (ex æquo)

Estonia Rallye d'Estonie - Classement après l'ES3

partages
commentaires
ES1 - Premier leader, Rovanperä prend ses marques en Estonie

Article précédent

ES1 - Premier leader, Rovanperä prend ses marques en Estonie

Article suivant

ES4 & 5 - Rovanperä à l'attaque, Tänak abandonne

ES4 & 5 - Rovanperä à l'attaque, Tänak abandonne
Charger les commentaires