Réactions
WRC Rallye de Suède

Lappi surpris par son rythme pour son retour en WRC

Esapekka Lappi s'est dit surpris d'être immédiatement dans le rythme de ses rivaux après avoir décroché un podium pour son retour dans la catégorie reine en Suède.

Esapekka Lappi, Janne Ferm, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota GR Yaris Rally1

Le week-end dernier, le Finlandais a pris en main la troisième Yaris GR du Toyota Gazoo Racing qu'il partagera cette saison avec l'octuple Champion du monde Sébastien Ogier. L'épreuve hivernale a également marqué son retour dans l'équipe japonaise pour laquelle il a piloté en 2017 et 2018 avant de poursuivre sa carrière chez Citroën Racing puis M-Sport.

Malgré un temps limité au volant de la nouvelle Rally1 hybride par rapport à ses coéquipiers et rivaux, Esapekka Lappi s'est rapidement senti à l'aise avec sa nouvelle monture, son meilleur temps signé dès la deuxième spéciale suédoise le confirmant. Le vainqueur du Rallye de Finlande 2017 s'est ensuite retrouvé embarqué dans une lutte à quatre pour la victoire avec ses coéquipiers Kalle Rovanperä, Elfyn Evans ainsi que Thierry Neuville, pour finalement décrocher la dernière marche du podium à 30"6 du Finlandais.

Le pilote de 31 ans a admis que sa performance était une agréable surprise et a confirmé qu'il avait les capacités de défier les meilleurs du championnat.

"C'était incroyable de revenir et d'être immédiatement dans le rythme dès la première spéciale", s'est réjoui Lappi, auteur de son premier podium en WRC depuis septembre 2019 et sa deuxième place au Rallye de Turquie. "J'étais un peu surpris pour être honnête et j'étais plus surpris de pouvoir rester dans le rythme plus ou moins tout le week-end. Bref, un bon week-end dans l'ensemble."

"Je me sens un peu comme ça", a-t-il ajouté, lorsqu'on lui a demandé si sa course lui rappelait qu'il avait encore le talent pour performer... "Mais il ne faut pas s'enflammer. Faire une spéciale, c'est bien, mais faire un week-end comme celui-ci n'est normalement pas facile après une telle pause. C'est pourquoi j'ai été surpris par moi-même que je puisse vraiment performer tout le week-end. Le rallye n'est pas un sport facile, c'est certain, mais peut-être que les vacances fonctionnent pour moi et c'est bien qu'il y ait un long intervalle avant [le prochain rallye en Croatie]."

Sa performance a même mérité les éloges du directeur du team Toyota, Jari-Matti Latvala, qui a offert à son compatriote une bouée de sauvetage pour son retour en WRC après une saison compliquée.

"Nous savions qu'Esapekka avait la vitesse, mais c'est juste la routine qui disparaît vraiment", a déclaré Latvala. "C'est pourquoi les joueurs de football et de hockey sur glace s'entraînent presque tous les jours, c'est juste pour garder la routine. Considérant cela, il a aussi fait un travail parfait."

Lors de la conférence de presse, Lappi a confirmé qu'il serait au volant de Yaris Rally1 lors de la prochaine manche du championnat en Croatie du 21 au 24 avril.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Le podium de Neuville sonne "comme une victoire" pour Hyundai
Article suivant La FIA impose la neutralité des concurrents russes

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France