WRC Rallye de Finlande

Evans creuse l'écart avec sept scratchs d'affilée en Finlande

Elfyn Evans a réalisé l'une des performances les plus dominatrices de sa carrière pour creuser l'écart sur Thierry Neuville au Rallye de Finlande.

Elfyn Evans, Scott Martin, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota GR Yaris Rally1

Elfyn Evans (Toyota) a remporté sept spéciales consécutives au Rallye de Finlande pour transformer ses 6,9 secondes d'avance hier soir en une marge autoritaire de 32"1 sur Thierry Neuville (Hyundai) ce samedi.

"En performance pure, ce n'est pas possible [de rattraper Evans]", déclarait Neuville à la mi-journée. "Je ne sais même pas si on aurait été plus rapides sur le sec, mais il est clair que parfois, on manque juste de motricité. Ça aurait été un peu mieux sur le sec en général, mais c'est comme ça."

"Je ne vais pas rattraper 17 secondes ainsi. Quand on se bat comme ça, qu'on est autant à la limite partout… On était proches dans une spéciale, mais les autres fois, il nous a tués."

Takamoto Katsuta (Toyota) a laissé filer la troisième place dans un tête-à-queue ce matin, mais est parvenu à l'arracher à Teemu Suninen (Hyundai) en fin de journée. Jari-Matti Latvala, au volant de la seule autre Rally1 encore en lice à l'avant du classement, a fini la journée cinquième avec 3'39"5 de déficit pour son retour en WRC.

Les averses qui ont perturbé le roulage matinal ont été remplacées par le soleil l'après-midi, mais les routes restaient humides, et il fallait faire attention aux ornières. Evans était à l'aise, vainqueur de l'ES14 avec 7"8 d'avance sur Neuville sur les 18,94 km du parcours. "À vrai dire, je n'étais pas sûr d'être performant ou non", a lâché le Gallois. "Peut-être que j'attaquais un peu plus fort à la fin, mais bref, ça allait."  Neuville a déclaré qu'il avait cessé d'attaquer en fin de journée, permettant à Evans de continuer à creuser l'écart, avec ces 32 secondes qui les séparent désormais.

Thierry Neuville, Martijn Wydaeghe, Hyundai World Rally Team Hyundai i20 N Rally1

Thierry Neuville et Martijn Wydaeghe (Hyundai World Rally Team)

Katsuta et Suninen, eux, ont passé la journée à se disputer le podium. Le Japonais a changé son style de pilotage pour s'adapter aux ornières, tandis que le Japonais a rapporté une "sensation étrange" liée au moteur de sa Toyota, mais il a quand même l'avantage pour un peu plus de six secondes – notamment grâce à son scratch dans l'ES18, qui empêche Evans de remporter toutes les spéciales du jour. Le Gallois n'y était que troisième, également devancé par Neuville, avec un modeste déficit de 2"3 sur la référence.

Le Champion du monde en titre Kalle Rovanperä était absent ce samedi après avoir endommagé son châssis dans un tonneau au cours de l'ES8 alors qu'il menait le rallye. Il a rejoint Esapekka Lappi et Ott Tänak sur la touche, eux qui ont subi respectivement un crash et une casse moteur vendredi. L'autre Ford Puma engagée par M-Sport, celle de Pierre-Louis Loubet, a pu reprendre la compétition après son accident d'hier.

Les quatre dernières spéciales concluront ce Rallye de Finlande demain matin, avec la Power Stage à 13h15 heure locale, soit 12h15 heure française.

Lire aussi :

Scratchs de samedi

ES11 : United Kingdom E. Evans

ES12 : United Kingdom E. Evans

ES13 : United Kingdom E. Evans

ES14 : United Kingdom E. Evans

ES15 : United Kingdom E. Evans

ES16 : United Kingdom E. Evans

ES17 : United Kingdom E. Evans

ES18 : Japan T. Katsuta

Finland Rallye de Finlande - Classement après l'ES18

  Pilote Équipe Temps/Écart
1 United Kingdom E. Evans Toyota 2h08'07"0
2 Belgium T. Neuville Hyundai +32"1
3 Japan T. Katsuta Toyota +1'27"8
4 Finland T. Suninen Hyundai +1'34"2
5 Finland JM. Latvala Toyota +3'39"5

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Rovanperä surpris par son "accident stupide" en Finlande
Article suivant Evans a-t-il signé sa meilleure performance en Rally1 ?

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France