Latvala : Citroën a eu tort de virer Meeke en milieu de saison

partages
commentaires
Latvala : Citroën a eu tort de virer Meeke en milieu de saison
Par : David Evans
14 juin 2018 à 15:00

La sortie de Meeke de l'équipe d'usine Citroën a été un choc, selon plusieurs pilotes. Plusieurs gardent une certaine mesure quant à ce qu'ils pensent du bienfait de la décision à ce moment de la saison.

Kris Meeke, Citroën World Rally Team
Kris Meeke, Citroën World Rally Team
Kris Meeke, Citroën World Rally Team
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally Team
La Citroën C3 WRC de Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën World Rally Team, après leur sortie de route
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally Team

Jari-Matti Latvala estime que Citroën ne s'est pas bien comporté vis-à-vis de Kris Meeke en renvoyant celui-ci à mi-chemin de sa saison WRC 2018 et que la marque française aurait dû honorer son contrat.

Meeke avait été engagé par la structure aux chevrons dans l'espoir de mener la poursuite de titre mondial de celle-ci avec la C3, mais a été renvoyé pour ce que le team a qualifié de risques vis-à-vis de lui-même, après une importante série d'accidents significatifs quand Meeke n'était "pas sous contrôle".

Actuel pilote Toyota, Latvala est l'un des concurrents du Britannique qui a pris la défense de Meeke publiquement. "C'est un choc", estime-t-il au micro de Motorsport.com. "Ce n'est pas quelque chose que l'on a vu sur le marché des pilotes depuis très, très longtemps. Pour moi, si vous avez un contrat que vous ne changez pas, il faut s'en tenir à la saison".

Sébastien Ogier, Champion du monde en titre, estime que la décision de Citroën est "dure" pour Meeke et son copilote Paul Nagle. "C'est toujours une surprise de voir ceci se produire en milieu de saison", estime le Français. "Je ne souhaite pas faire de jugement, je n'ai pas tous les éléments. Mais ça semble assez dur pour Paul et Kris."

Thierry Neuville, actuel leader du championnat et dernier vainqueur en date (en Sardaigne), a décrit Meeke comme un "pilote très rapide et impliqué, ainsi qu'un bon ami."

"Je lui souhaite le meilleur. Je ne sais pas si on le reverra ou non, mais il était un super pilote et a eu une super carrière. Cependant ce n'est pas à nous de juger la décision prise par Citroën."

Il se dit que Meeke se trouve déjà en négociations avec plusieurs équipes. Toyota et Hyundai seraient intéressés. "Kris est un gars avec du franc-parler", colore Evans. "Il appelle un chat un chat et les gens aiment ça ; les fans ont un bon retour à son égard et il nous manquera. Je dois dire que ça a été assez étrange de ne pas l'avoir en Sardaigne. Il a débuté sa première saison complète avec Citroën lorsque j'ai commencé ma première avec M-Sport. Il est évident qu'il a beaucoup d'expérience. Je le prenais un peu comme référence : il a commencé la compétition contre mon père."

Prochain article WRC
Hyundai : La victoire de Neuville a été "la meilleure"

Article précédent

Hyundai : La victoire de Neuville a été "la meilleure"

Article suivant

Les pilotes militent pour la disparition de sauts artificiels violents

Les pilotes militent pour la disparition de sauts artificiels violents
Load comments

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Kris Meeke
Équipes Citroën Total Abu Dhabi WRT
Auteur David Evans
Type d'article Actualités