Rovanperä livre une première analyse de sa sortie de route

Désigné comme le favori en Finlande, Kalle Rovanpera affirmé qu'il ne ressentait pas de pression supplémentaire, avant de commettre une erreur qui a mis fin prématurément à ses espoirs de s'imposer à domicile.

Rovanperä livre une première analyse de sa sortie de route

Le pilote Toyota est arrivé en Finlande en pleine forme cette semaine après avoir remporté notamment ses deux premières victoires en WRC cet été. Malgré cette excellente dynamique, le Finlandais s'est vite retrouvé en difficulté avec les réglages de sa monture pour suivre le rythme imprimé aux avant-postes par les Hyundai i20 de Tänak et Breen et son coéquipier Evans.

Quatrième au classement général, mais toujours dans le coup pour viser un retour sur le podium, Kalle Rovanperä a vu son rallye s'interrompre brutalement samedi matin lors de l'ES10, lorsqu'il a perdu le contrôle de sa Yaris WRC. En essayant de corriger sa trajectoire, la voiture a percuté un tas de sable qui protégeait un poteau télégraphique, causant des dommages importants à l'avant de sa monture et notamment le radiateur. Si l'équipage n'a pas été blessé dans la manœuvre, rien n'a indiqué s'il pourrait reprendre le rallye ce dimanche.

"C'était juste un virage très simple à gauche, nous y sommes entrés et la corde nous a mis en travers. Je n'avais que deux options, essayer de m'en sortir ou prier avant de partir les arbres à l'intérieur", a expliqué Rovanperä.

"J'ai essayé de la récupérer mais nous n'avions pas assez de place pour le faire et nous sommes allés de l'autre côté [de la route] où se trouvait le tas de sable", a-t-il analysé. "Je pense que le poteau [télégraphique] se serait brisé [si le sable n'était pas là et que nous l'avions percuté] et peut-être que les dégâts n'auraient pas été aussi importants, mais de toute façon ce n'est pas une bonne situation à vivre."

À la question de savoir s'il a ressenti le poids de la pression en tant que favori de l'épreuve, il a ajouté : "En fait, je ne l'ai pas tellement ressentie [la pression]. Je ne sais pas si j'y pensais sans y penser mais je ne l'ai pas ressentie. Je me suis senti assez bien tout le week-end, mais bien sûr la conduite n'était pas si bonne avec la voiture. Le feeling n'était pas facile et nous devions pousser beaucoup tout le temps."

Le patron de Toyota, Jari-Matti Latvala, est convaincu que son pilote rebondira après cette déception et sera dans une meilleure position pour sa prochaine participation en Finlande.

"Nous devons nous rappeler qu'il était ici [en Finlande] dans une WRC pour la première fois et l'expérience est quelque chose que vous ne pouvez pas acheter", a déclaré Latvala. "Bien qu'il ait gagné l'Acropole, le rallye n'avait pas été disputé depuis huit ans et maintenant en Finlande, les gars avec qui il se bat ont fait cette épreuve de nombreuses fois. Je suis sûr qu'il sera beaucoup plus fort et prêt à se battre pour la victoire l'année prochaine."

Lire aussi :

Propos recueillis par Tom Howard

partages
commentaires
ES11 & 12 - Tänak sonne la charge derrière Evans toujours leader

Article précédent

ES11 & 12 - Tänak sonne la charge derrière Evans toujours leader

Article suivant

ES13 à 15 - Evans garde l'avantage sur Tänak, Neuville au tapis

ES13 à 15 - Evans garde l'avantage sur Tänak, Neuville au tapis
Charger les commentaires