Shakedown - Rovanperä, un client sérieux pour Tänak

Kalle Rovanperä s'est finalement montré le plus rapide sur le Shakedown du Rallye d'Estonie pour cinq dixièmes au terme d'un somptueux mano à mano face à Ott Tänak. Annoncé comme le grandissime favori à sa propre succession, l'Estonien a surement trouvé un adversaire à sa mesure pour ce week-end.

Shakedown - Rovanperä, un client sérieux pour Tänak

La septième manche du Championnat du monde des Rallyes débute ce jeudi en Estonie, avec les 6,23 km du Shakedown d'Abissaare, tracé à une trentaine de kilomètres au sud de Tartu. Sur le même parcours, Ott Tänak avait signé le meilleur temps final en 2'56"8 en 2020.

Premier passage

Écrasant leader du championnat avec 34 points d'avance sur son plus proche adversaire, Sébastien Ogier ouvre les hostilités ce jeudi à partir de 8h01 (en France). Sur des routes toujours aussi rapides mais rendues humides par les orages nocturnes, le Français en termine avec la première référence en 2'59"8. Deux minutes plus tard, Elfyn Evans part sur le même rythme et améliore d'un dixième le chrono de son coéquipier.

Après son fâcheux abandon survenu lors de la dernière journée du Safari Rally Kenya, Thierry Neuville prend un départ plus discret en pointant à neuf dixièmes du Gallois. De son côté, Ott Tänak se pose beaucoup moins de questions en claquant un temps canon dès son premier passage. L'Estonien passe en tête pour 2"1 !

Sixième sur la route et toujours à l'aise sur les rallyes aux profils rapides, Kalle Rovanperä est annoncé comme le principal adversaire de Tänak ce week-end. D'entrée de jeu, le Finlandais confirme en se hissant au deuxième rang provisoire à six dixièmes.

Derrière les pilotes M-Sport en retrait pour le moment, Pierre-Louis Loubet retrouve progressivement ses marques dans la i20 Coupe WRC. Après son "impasse" au Kenya, le Corse ferme la marche à 6"1 du scratch.

Deuxième passage

Après le passage des dix concurrents inscrits en WRC2, les premières WRC enchainent rapidement sur le second run de la matinée avec notamment Elfyn Evans et Thierry Neuville. Le pilote du Toyota Gazoo Racing améliore nettement sa marque en grappillant 3"7 sur son temps. Le Belge l'imite en abaissant son chrono de 5".

Avec des temps respectifs de 2'55"6 et 2'56"0, Neuville et Evans font déjà mieux qu'en 2020 où le meilleur temps (comme mentionné plus haut) avait été signé par Tänak en 2"56'8.

Les conditions de route s'améliorent au fil des passages et les temps s'en ressentent. Déjà le plus rapide au terme du premier passage, l'Estonien pulvérise la marque de l'an passé en 2'53"7. Quelques minutes plus tard, il est finalement vite dépossédé de la première place par Rovanperä, qui le devance de deux dixièmes.

Deux heures après son run d'ouverture et un long passage par le parc d'assistance de Tartu, Ogier se présente sur la ligne de départ. Grâce à un chrono de 2'54"0, le septuple Champion du monde grimpe sur le podium provisoire avec une nette amélioration de 5"8 par rapport à son premier temps.

Troisième passage

En queue de peloton depuis le départ, Teemu Suninen et Gus Greensmith sont les premiers à effectuer leur dernier passage obligatoire. Derrière Rovanperä, Tänak et Ogier, le Finlandais passe sous la barre des 2'55 tandis que le Britannique reste scotché au neuvième rang à 3" de la référence.

Alors que la majorité des pilotes du WRC sont à l'assistance, Ogier en profite pour améliorer à nouveau son temps et prend les commandes du classement en 2'53"1, en attendant toutefois le retour de Rovanperä et Tänak.

Sans surprise, le pilote Hyundai Motorsport récupère son bien avec la manière en le repoussant à 1"5 et fait voler en éclat la référence de 2020. Avec une amélioration de 5"2, soit huit dixièmes au kilomètre, le week-end risque d'affoler les compteurs ! Dans la foulée, Rovanperä ne lâche rien et semble bien déterminé à marquer son territoire. Le jeune Finlandais repasse en tête pour cinq dixièmes à plus de 131 km/h de moyenne !

Lire aussi :

Quatrième passage

Dixième et dernier pilote en WRC, Loubet accumule les kilomètres ce matin. Avec un chrono en 2'58"0, il échoue à neuf dixièmes de son meilleur temps signé lors du troisième passage. Fidèle à ses habitudes, Greensmith enchaine également un quatrième run. À la différence du Corse, le pilote M-Sport améliore de huit dixièmes son chrono sans pour autant inquiéter les hommes de tête. Dans le bon wagon depuis le départ, Takamoto Katsuta insiste de son côté pour grimper en toute fin de matinée sur la dernière marche du podium à six dixièmes du meilleur temps final. Sur la lancée de son premier podium en WRC décroché au Kenya, le Japonais est de plus en plus à l'aise à chaque apparition ! Le top 5 est complété par les deux autres Yaris WRC d'Evans et Ogier.

Après cette dernière séance d'essais groupés, le rallye débutera réellement ce jeudi à partir de 19h38 dans la super spéciale de "Visit Estonia Tartu" et ses 1,64 km. L'évolution du rallye sera à suivre en intégralité sur Motorsport.com tout au long du week-end.

Estonia Rallye d'Estonie - Shakedown

partages
commentaires
Spa à nouveau touché par les intempéries

Article précédent

Spa à nouveau touché par les intempéries

Article suivant

Toyota a travaillé un "point faible" avant le Rallye d'Estonie

Toyota a travaillé un "point faible" avant le Rallye d'Estonie
Charger les commentaires