Bautista imbattable, Van der Mark et Rea au coude-à-coude

partages
commentaires
Bautista imbattable, Van der Mark et Rea au coude-à-coude
Par :
14 avr. 2019 à 13:19

Le pilote espagnol a de nouveau survolé la concurrence, cette fois-ci aux Pays-Bas, remportant les deux courses disputées à Assen dimanche. Ses adversaires néerlandais et nord-irlandais récupèrent les miettes.

Finalement, il aura fallu des conditions météo adverses pour empêcher Álvaro Bautista de réaliser un 12/12 à l'issue des quatre premières manches du championnat. L'Espagnol, ultra-dominateur depuis son arrivée dans le paddock Superbike cette année, reste cependant invaincu sur l'ensemble des courses disputées jusqu'ici, après ses deux succès obtenus ce dimanche.

Le pilote Ducati continue à tenir largement le haut du pavé dans la catégorie et s'est en effet imposé sur la Course 1 et la Course 2, la Course Superpole, plus courte, ayant quant à elle été annulée samedi en raison de l'apparition de… neige (!) sur le circuit d'Assen. Dans l'impossibilité de décaler celle-ci à dimanche en raison d'un programme déjà surchargé, elle a donc été annulée et le plateau ne s'est ébroué qu'à deux reprises ce week-end aux Pays-Bas.

Deux épreuves survolées donc par Bautista, même si Jonathan Rea a de nouveau tant bien que mal plutôt bien limité les dégâts. Le quadruple Champion du monde a tout de même eu fort à faire pour demeurer sur le podium des deux épreuves courues ce week-end, face notamment à la détermination d'un Michael van der Mark devant son public.

Lire aussi :

Course 1 : Bautista malgré les éléments

La neige ayant fondu, c'est sous un beau soleil que s'est finalement déroulée la première course du week-end dans la Cathédrale d'Assen. Pour la troisième fois de suite, c'était Bautista qui s'élançait en pole position, devant le héros local Van der Mark ainsi que Markus Reiterberger sur la première ligne de la grille.

Mais où était passé Rea ? Le pilote Kawasaki figurait sur la troisième ligne de la grille, conséquence des drapeaux rouges qui ont écourté la séance de qualifications la veille suite à l'accrochage entre le Japonais Ryuichi Kiyonari et le Turc Toprak Razgatlioglu. Dans l'impossibilité d'améliorer ses chronos, le Nord-Irlandais s'est donc retrouvé condamné à réaliser une folle remontée. Et il n'a pas déçu…

Au départ cependant, rien n'a pu remettre en cause la mainmise de Bautista sur la course. Le numéro 19 a en effet mené de bout en bout une course où il n'aura guère souffert de la concurrence, maintenant à distance raisonnable ses adversaires sans toutefois creuser d'écarts notables, dans un exercice de maîtrise auquel il commence à habituer le public.

Derrière lui, Reiterberger a réalisé un excellent envol pour se porter en deuxième position en début de course, devant Van der Mark et les deux Kawasaki de Leon Haslam et Rea (dans cet ordre).

Lire aussi :

Ce dernier a par la suite su faire preuve de patience pour venir à bout un à un de ses adversaires jusqu'à la deuxième position, tenant ainsi la dragée haute aux deux Yamaha du team Crescent. Et si Van der Mark n'a pas réussi à se mêler à la lutte pour la victoire ni même à se maintenir en deuxième position, le Néerlandais parvenait tout de même à sauver un beau podium sur ses terres au terme de ce premier acte, devant son coéquipier Alex Lowes.

Haslam a quant à lui dû se contenter de la cinquième place, devant Reiterberger qui n'a pas réussi à soutenir son rythme des premiers tours, terminant ainsi en sixième position. Derrière l'Allemand, on retrouve Chaz Davies, auteur d'une nouvelle performance terne alors que son coéquipier continue de jouer les têtes d'affiche sur une Panigale V4R en mesure de jouer la victoire sur chaque circuit.

Le top 10 de la Course 1 est ensuite complété par Jordi Torres, huitième sous le drapeau à damier, suivi de Razgatlioglu et de Tom Sykes, qui assure ainsi la présence des deux BMW dans les dix premiers.

Leon Camier a pour sa part fini à la 11e place, devant les deux Yamaha du GRT, Marco Melandri devançant Sandro Cortese. Eugene Laverty et Kiyonari se sont emparé quant à eux des derniers points en jeu sur cette première course.

Netherlands Assen : Top 15 de la Course 1

Pos. Pilote Moto Temps/écart
1 Spain Álvaro Bautista  Ducati 33'30.479
2 United Kingdom Jonathan Rea  Kawasaki 3.130
3 Netherlands Michael van der Mark  Yamaha 4.934
4 United Kingdom Alex Lowes  Yamaha 10.679
5 United Kingdom Leon Haslam  Kawasaki 10.859
6 Germany Markus Reiterberger  BMW 15.105
7 United Kingdom Chaz Davies  Ducati 17.001
8 Spain Jordi Torres  Kawasaki 20.227
9 Turkey Toprak Razgatlioglu  Kawasaki 20.276
10 United Kingdom Tom Sykes  BMW 21.748
11 United Kingdom Leon Camier  Honda 32.686
12 Italy Marco Melandri  Yamaha 38.777
13 Germany Sandro Cortese  Yamaha 43.075
14 Ireland Eugene Laverty  Ducati 46.018
15 Japan Ryuichi Kiyonari  Honda 46.293

Voir le classement complet

Course 2 : Duel homérique entre Van der Mark et Rea

Tout comme trois heures plus tôt, Bautista parvenait à conserver l'avantage de sa pole position au premier virage de la Course 2, mais l'Espagnol se retrouvait cette fois-ci d'emblée sous la pression de Rea, auteur d'un premier tour stratosphérique qui venait de lui permettre de bondir de la huitième à la deuxième place en l'espace de quelques tournants seulement.

Le pilote Kawasaki allait d'ailleurs poursuivre sur sa lancée et pousser son avantage jusqu'à dépasser son rival de chez Ducati deux boucles plus tard. Une passe d'armes sur laquelle n'a pas manqué de revenir Bautista à l'issue de la course, au micro du site officiel du Superbike : "Ce fut un week-end parfait, parce que ce matin les conditions étaient difficiles pour nous, car il faisait trop froid, mais dans l'après-midi les températures sont remontées et je me suis bien mieux senti avec la moto. J'ai été très surpris de voir Jonathan Rea devant moi dans les premiers tours, parce qu'il partait loin. Il a bien joué son coup, et il est bien remonté au départ. Ensuite, nous sommes restés ensemble pendant quelques tours, et j'ai pu voir que mon rythme était un peu plus rapide. J'ai donc essayé de le dépasser, et j'y suis arrivé. Ensuite j'ai pu faire de très bons temps au tour, meilleurs qu'en qualifications. Je suis très content parce qu'aujourd'hui j'ai apprécié la course, les premiers tours avec Jonathan et ensuite attaquer à la limite. Je suis très content d'avoir 11 victoires d'affilée."

 

Dès lors, un sublime duel s'est engagé entre les deux hommes, Rea étant bien décidé à mettre fin à l'invincibilité de Bautista, qui de son côté comptait continuer son sans-faute cette saison.

Lire aussi :

Mais la pression de l'Espagnol s'est rapidement avérée insoutenable pour le Nord-Irlandais, qui a dû céder dans le cinquième tour. Rapidement, un petit écart était créé entre les deux pilotes, et le tenant du titre plongeait alors dans une course plus solitaire, ses adversaires les plus proches derrière lui, de nouveau les deux pilotes Yamaha, étant eux-mêmes distancés.

Pas pour longtemps cependant en ce qui concerne Van der Mark, le Batave qui haussait le rythme en toute fin d'épreuve pour fondre sur Rea, contraint de défendre ses intérêts dans les derniers tours face à un adversaire très pressant, et qui allait finir par obtenir gain de cause à trois boucles de la fin.

Rea a bien essayé de répliquer, mais un contact entre les deux hommes a fini de refroidir le pilote Kawasaki dans le dernier tour, même si l'arrivée a dû être jugée à la photo finish. À l'arrivée, Van der Mark pouvait se montrer satisfait du bilan de son week-end, avec deux podiums à la clé : "Ce fut une course différente de la première. J'ai pris un bon départ et je me suis senti à l'aise dans le groupe de tête. Je devais rester calme, ce qui n'était pas facile mais lentement j'ai pu dépasser des pilotes et à la fin j'étais avec Johnny [Rea] et j'ai vu qu'il était en difficulté. Mais je l'étais aussi sur le flanc droit du pneu, donc j'ai essayé de rester calme. J'avais prévu d'attaquer Johnny dans le dernier secteur, mais quand je l'ai passé je ne m'attendais pas à ce que la différence soit si grande. Sur la fin j'ai essayé de m'échapper lors des deux derniers tours, mais ce n'était juste pas possible. Je suis très content de finir deuxième, de nouveau sur le podium", a-t-il ainsi expliqué à l'issue de la course.

Comme lors de la Course 1, on retrouve au pied du podium Alex Lowes, cette fois-ci suivi de Chaz Davies et des deux BMW de Reiterberger et Sykes. Haslam, Razgatlioglu et Torres bouclent quant à eux le top 10, alors que Cortese finit en 11e position devant Camier, Laverty et les Italiens Melandri et Michael Ruben Rinaldi.

Netherlands Assen : Top 15 de la Course 2

Pos. Pilote Moto Temps/écart
1 Spain Álvaro Bautista  Ducati 33'28.682
2 Netherlands Michael van der Mark  Yamaha 4.688
3 United Kingdom Jonathan Rea  Kawasaki 4.706
4 United Kingdom Alex Lowes  Yamaha 10.073
5 United Kingdom Chaz Davies  Ducati 13.667
6 Germany Markus Reiterberger  BMW 15.373
7 United Kingdom Tom Sykes  BMW 15.387
8 United Kingdom Leon Haslam  Kawasaki 20.915
9 Turkey Toprak Razgatlioglu  Kawasaki 22.922
10 Spain Jordi Torres  Kawasaki 23.518
11 Germany Sandro Cortese  Yamaha 28.286
12 United Kingdom Leon Camier  Honda 36.039
13 Ireland Eugene Laverty  Ducati 36.359
14 Italy Marco Melandri  Yamaha 36.895
15 Italy Michael Rinaldi  Ducati 36.913

Voir le classement complet

Avec ses deux nouvelles victoires, Bautista fait plus que jamais figure d'homme fort du championnat, l'Espagnol présentant dorénavant 53 points d'avance sur son dauphin Rea (236 contre 183). Derrière les deux hommes, Lowes demeure à la troisième place du classement en dépit de ses performances moindres que celles de son coéquipier Van der Mark. Onze unités séparent en effet encore l'Anglais du Néerlandais.

Article suivant
WSS - Caricasulo s'impose, Krummenacher creuse l'écart !

Article précédent

WSS - Caricasulo s'impose, Krummenacher creuse l'écart !

Article suivant

Pour Ducati, une limitation de régime qui n'a eu aucun effet

Pour Ducati, une limitation de régime qui n'a eu aucun effet
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Assen
Catégorie Course 2 SBK
Lieu Assen
Auteur Willy Zinck
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu