La constance de Forés récompensée au championnat

Le pilote espagnol a signé deux nouveaux top 5 à Laguna Seca, et occupe à présent la sixième place du classement général.

La constance de Forés récompensée au championnat
Xavi Fores, Barni Racing Team, Chaz Davies, Ducati Team
Xavi Fores, Barni Racing Team, Chaz Davies, Ducati Team
Xavi Fores, Barni Racing Team, Jordi Torres, Althea Racing, Chaz Davies, Ducati Team
Xavi Fores, Barni Racing Team
Xavi Fores, Barni Racing Team
Xavi Fores, Barni Racing Team
Xavi Fores, Barni Racing Team
Xavi Fores, Barni Racing Team
Xavi Fores, Barni Racing Team
Xavi Fores, Barni Racing Team
Xavi Fores, Barni Racing Team
Xavi Fores, Barni Racing Team
Xavi Fores, Barni Racing Team
Charger le lecteur audio

Discrétion et efficacité. Deux adjectifs qui conviennent parfaitement à Xavi Forés cette saison. Le pilote espagnol l'a une nouvelle fois démontré à Laguna Seca, où il a réussi à empocher de nouveaux points précieux au championnat, après avoir bouclé les deux courses en cinquième position. 

Deux résultats qui n'ont pas été de tout repos à aller chercher cependant pour le pilote espagnol, qui a été confronté tout le week-end à une forte usure de ses gommes sur sa Ducati, à l'image de celle de Marco Melandri, qui ont peu apprécié les chaleurs de la côte californienne.

Le pilote du Barni Racing Team a également dû composer avec un manque de repères lors de la première épreuve. En effet, après s'être élancé depuis la septième place de la grille, aux côtés d'Alex Lowes et de Leon Camier, l'Ibère a rapidement taillé la route, en se débarrassant de Leandro Mercado puis d'Eugene Laverty.

Forés n'a pu faire mieux faute de grip

Ce dernier a chuté quelques tours plus tard, alors que l'Espagnol n'avait pas la pointe de vitesse nécessaire pour aller chercher les hommes de tête devant lui. Celui-ci, isolé, n'est alors pas parvenu à conserver une allure suffisante pour coller aux basques de Marco Melandri devant lui. "Les pneus ont davantage souffert que ce à quoi nous nous attendions", a-t-il observé. "C'est dommage de ne pas avoir été capable de suivre immédiatement Melandri, car nous avions le même rythme et je pense que j'aurais pu me battre pour la quatrième place."

La quatrième place, Forés allait en revanche pouvoir y prétendre, si ce n'est à plus, lors de la Course 2, puisqu'il a pris le départ de celle-ci depuis la première ligne de la grille et la deuxième position. Quatrième à l'issue du premier tour après de premiers kilomètres mal négociés, le pilote Ducati a brièvement repris dans le suivant la troisième place à Melandri, parti à la faute.

Mais là encore, les pneus l'ont empêché de venir s'immiscer dans le top 3, au milieu des indétrônables Kawasaki et Ducati. "J'ai été capable d'avoir un bon rythme en suivant Tom Sykes", rappelle-t-il au micro du site officiel du Superbike. "Mais après huit tours, j'ai ressenti une forte dégradation au niveau de mon pneu arrière, donc je n'ai pas été capable de maintenir cette allure et de suivre Chaz [Davies]."

Malgré tous ses efforts, l'Espagnol a donc perdu du terrain à mesure que la course avançait. Après avoir cédé sous les attaques de Davies dès le septième tour, celui-ci a dû s'incliner face à l'autre Ducati officielle, six boucles plus tard, après avoir manqué un freinage dans sa tentative d'opposition. 

Détenteur d'une nouvelle cinquième place à l'arrivée, le numéro 12 était pourtant partagé sur le bilan de son week-end, estimant que si sa régularité lui avait permis à Laguna Seca de grimper à la sixième place du championnat au détriment de Michael van der Mark, sa pointe de vitesse ne l'autorisait toujours pas à venir jouer les trouble-fêtes avec les têtes d'affiche. "Le fait de finir le week-end avec une nouvelle cinquième place, ce n'est pas si mal, en particulier pour le classement au championnat. Mais nous sommes toujours derrière les pilotes d'usine. Il faut que nous travaillons beaucoup pour être encore plus compétitifs et réduire cet écart avec les gars de devant."

Forés serait-il un éternel insatisfait ? Toujours est-il qu'avec ses résultats du week-end, il occupe désormais la sixième place du général, entre les deux pilotes Yamaha. Une récompense pour celui qui s'affirme de plus en plus comme l'une des meilleures gâchettes dans le peloton, et qui présente pas moins de sept top 5 en 16 courses disputées cette saison.

partages
commentaires
Le V4 de Ducati arrivera en Superbike en 2019
Article précédent

Le V4 de Ducati arrivera en Superbike en 2019

Article suivant

Laverty : "Il s'agit de notre meilleure course de l'année"

Laverty : "Il s'agit de notre meilleure course de l'année"
Charger les commentaires