Jordi Torres - Continuer à apprendre pour franchir le dernier cap

partages
Jordi Torres - Continuer à apprendre pour franchir le dernier cap
Par : Léna Buffa
16 avr. 2015 à 14:59

Jordi Torres, Aprilia Racing Team
Jordi Torres, Aprilia Racing Team
Jordi Torres, Aprilia Racing Team
Jordi Torres, Aprilia Racing Team
Jordi Torres, Aprilia Racing Team
Jordi Torres, Aprilia Racing Team et Jonathan Rea, Kawasaki

Son look à la Elvis et son sourire permanent font souffler un vent de renouveau sur le Superbike. Le rookie Jordi Torres est la belle surprise de ce début de saison 2015. Après quatre campagnes Moto2 auréolées d'une seule victoire, son passage aux dérivées de série au sein de l'équipe Aprilia Championne du Monde en titre n'était pas un pari aisé. Un pari qui semble pourtant bien engagé pour être réussi avec brio!

Les trois quatrièmes places qu'il a décrochées lors des manches de Phillip Island et Buriram ont été suivies par deux nouvelles entrées dans le top 5 à l'occasion de la première épreuve européenne, disputée à Aragón. Cette régularité lui permet de conserver le cinquième rang du Championnat, à seulement trois points de Tom Sykes, quatrième.

"L'une des difficultés supplémentaires du Superbike, c'est que les choses peuvent fortement changer entre les deux courses et ce n'est pas facile de s'adapter," a-t-il appris à Aragón, où il regrette d'avoir perdu le contact avec les leaders durant les premiers tours de la seconde épreuve, gêné par le changement de conditions.

"A Aragón, on a fait du très bon boulot. La piste est longue et difficile, j'ai beaucoup appris," souligne-t-il néanmoins. "J'ai marqué des points importants et je continue surtout à cumuler de l'expérience en apprenant les secrets de cette catégorie. Même mon style de pilotage a beaucoup changé. Il me reste à franchir le dernier cap, mais j'ai quitté Aragón avec de bonnes sensations."

"Nous allons maintenant à Assen, un circuit complètement différent, mais qui convient bien à mon style de pilotage. Je dois continuer à apprendre les secrets de cette moto et de cette discipline. Je suis très proche des pilotes les plus rapides du Championnat, mais il faut que j'arrive à rester avec eux jusqu'à la fin de la course."

A Assen, Jordi Torres retrouvera des températures fraîches qui, durant la première course d'Aragón, l'avaient poussé à opérer un choix de pneus conservateur qui s'était ressenti dans ses performances des premiers tours. Les conditions idéales pour mettre en pratique les enseignements du week-end dernier.

 

Prochain article WSBK
EL1 - Sykes résiste à Van der Mark

Article précédent

EL1 - Sykes résiste à Van der Mark

Article suivant

Erik Buell Racing annonce sa faillite

Erik Buell Racing annonce sa faillite

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Assen
Lieu Assen
Pilotes Tom Sykes , Jordi Torres , Phillip Island
Auteur Léna Buffa
Type d'article Preview