Randy de Puniet vise la Superpole 2

partages
commentaires
Randy de Puniet vise la Superpole 2
Stéphanie Olivero
Par : Stéphanie Olivero
17 oct. 2015 à 13:40

En manque de réussite cette année, Randy de Puniet retrouve quelque peu le sourire lors de cette première journée au Qatar, avec deux tops 10.

Randy de Puniet, qui avait enregistré un nouvel abandon et une 18e place pour son épreuve nationale à Magny-Cours, a repris ses réglages de la Malaisie et les résultats ont été plutôt probants puisqu’il s’adjuge le septième temps des essais libres 1, juste derrière son coéquipier Alex Lowes. Relégué à plus de 1’’3 de Jordi Torres, De Puniet parviendra ensuite à améliorer son chrono en 2’00’’049 de 879 millièmes ; ce qui le positionne cette fois au 8e rang devant Lowes.

Première journée encourageante

A l’aise depuis le début du week-end avec le frein moteur, le traction-control et le châssis, le tricolore se met à rêver d’un nouveau top 10 en qualifications même si certains points restent à peaufiner.

"Je suis vraiment content car cette première journée s’est bien passée. J’ai un bon feeling avec la moto et j’adore ce tracé : de bon augure pour ce dernier meeting […] Nous avons voulu procéder à quelques améliorations dans la soirée mais nous avons eu quelques petits soucis avec les pneus ; ce qui ne m’a pas empêché de signer un bon chrono. L’usure des gommes risque d’être un point crucial ce dimanche, et tout particulièrement à l’arrière. Notre objectif sera de se qualifier ce samedi pour la Superpole 2. J’essaierai également de décrocher un bon temps dans la FP3 mais nous devons avant tout travailler les longs relais."

Pour Alex Lowes, les choses n’ont en revanche pas été simples. Le Britannique n’a que très peu roulé : il hérite des 5e et 9e places avec des tours en 1’59’’99 et 1’59’’448.

"Ce fut une journée éprouvante. Nous avons rencontrés tout un tas de problèmes, ce qui fait que nous n’avons couvert qu’une dizaine de tours. J’ai eu du mal à trouver mon rythme. Nous avons du pain sur la planche pour demain mais comme toujours on ne lâchera rien. Nous allons travailler dans une toute autre direction."

Alex Lowes, qui avait eu recours à des réglages de l’an passé, reviendra en effet aux réglages utilisés lors des précédents meetings pour les EL3 afin de retrouver confiance et rythme. 

Prochain article WSBK
Sylvain Guintoli joue de malchance

Article précédent

Sylvain Guintoli joue de malchance

Article suivant

Bons débuts pour Jonathan Rea et Tom Sykes

Bons débuts pour Jonathan Rea et Tom Sykes

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Losail
Catégorie Vendredi
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Randy de Puniet , Alex Lowes
Équipes Crescent Racing
Auteur Stéphanie Olivero
Type d'article Résumé d'essais libres