Course 1 - Rea et Kawasaki sans rivaux à Imola

Le numéro 1 a signé une nouvelle victoire, la 58e de sa carrière en Superbike, en dominant de la tête et des épaules le premier acte en Italie devant son coéquipier Tom Sykes et Marco Melandri.

Course 1 - Rea et Kawasaki sans rivaux à Imola
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing, Tom Sykes, Kawasaki Racing mènent au départ
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Le podium : Jonathan Rea, Tom Sykes et Marco Melandri
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Marco Melandri, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team, Tom Sykes, Kawasaki Racing
Marco Melandri, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team, Michael Ruben Rinaldi, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Marco Melandri, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Chaz Davies, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Chaz Davies, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Chaz Davies, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team, Xavi Fores, Barni Racing Team
Xavi Fores, Barni Racing Team
Alex Lowes, Pata Yamaha, Michael van der Mark, Pata Yamaha
Chaz Davies, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team, Michael van der Mark, Pata Yamaha
Michael van der Mark, Pata Yamaha, Loris Baz, Althea Racing
Chaz Davies, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team, Michael Ruben Rinaldi, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Lorenzo Savadori, Milwaukee Aprilia, Leon Haslam, Kawasaki
Lorenzo Savadori, Milwaukee Aprilia
Leon Haslam, Kawasaki
Alex Lowes, Pata Yamaha, Leon Haslam, Kawasaki

Si on a un temps cru que ce week-end italien allait nous proposer un duel à couteaux tirés entre Jonathan Rea et Chaz Davies, c'est au contraire à une procession et un doublé facile pour les Kawasaki auxquels nous avons assisté.

Partis depuis la première ligne, Jonathan Rea et Tom Sykes ont converti leurs bonnes positions sur la grille en un avantage irrattrapable pour leurs concurrents, imprimant un rythme d'enfer pour prendre rapidement le large.

Rea s'est au final imposé, décrochant ainsi un 58e succès en Superbike qui l'amène désormais à une victoire seulement du recordman Carl Fogarty. Le triple Champion du monde en titre devance au terme des 19 tours de course avec près de quatre secondes d'avance son coéquipier, lui-même affichant un écart quasi similaire sur Marco Melandri, troisième.

L'Italien a en effet pris un bon envol pour pointer d'emblée en troisième position, un rang duquel il ne s'est pas départi de toute la course. Mais si le numéro 33 a plutôt bien négocié son départ, on ne peut en dire autant de son coéquipier Chaz Davies.

Davies assure le spectacle contre son gré

Le Gallois, qui restait sur quatre succès de suite sur le circuit d'Imola, a connu une véritable galère ce samedi après-midi, perdant plusieurs positions au départ pour se trouver relégué d'abord en sixième position.

Mais le numéro 7 est aussi celui qui a assuré le spectacle, en faisant usage de beaucoup d'huile de coude pour refaire son retard sur la concurrence, jusqu'à de nouveau perdre les bénéfices de ses efforts en tirant tout droit à la fin du deuxième tour dans la dernière chicane.

Reparti neuvième, le Britannique a dû s'employer pour remonter une nouvelle fois la hiérarchie, réalisant à l'occasion de magnifiques manœuvres de dépassement, dont une à la fin du cinquième tour sur Michael van der Mark pour le gain de la sixième place.

Après la belle résistance opposée par le Batave, Davies a d'abord été contraint de rattraper le terrain perdu dans sa lutte face au pilote Yamaha. Il y est finalement parvenu, réalisant la jonction avec les deux pilotes Ducati devant lui, Michael Ruben Rinaldi et Xavi Forés, à la mi-course.

Le Gallois s'est alors fendu de deux nouveaux dépassements très propres sur ses rivaux pour pointer en quatrième position à l'entrée du 12e tour. Mais sa belle remontée s'est arrêtée là, alors que son coéquipier Melandri avait fait le trou devant lui et présentait à six tours du but plus de trois secondes d'avance. Au moins pourra-t-il se consoler en héritant de la pole position pour la Course 2 demain.

Forés convaincant en cinquième position

Le quatuor de tête scellé aux deux tiers de l'épreuve, l'intérêt de cette dernière s'est alors recentré sur les accessits. Fidèle à son statut de meilleur pilote indépendant, c'est en cinquième position qu'a terminé Xavi Forés, après une lutte intense face à Michael Ruben Rinaldi.

Ce dernier, qui n'en est qu'à sa troisième manche en Superbike, a d'abord fait forte impression en figurant un temps en quatrième position, et ce en dépit d'un tout droit dans la Variante Alta. Las, l'Italien a quelque peu baissé de régime par la suite, perdant le fil face à Forés et se faisant dépasser par Michael van der Mark, auteur d'une course remarquable après un départ lointain depuis la 12e position.

Derrière Rinaldi septième, on retrouve un autre italien et premier représentant d'Aprilia dans le classement : Lorenzo Savadori. Ce dernier a réalisé une course discrète mais très efficace, servant un temps de lièvre à son coéquipier Eugene Laverty de retour de blessure derrière lui.

Laverty ne tient pas la distance

Le Nord-Irlandais a tout de même eu beaucoup de mal à tenir la distance, et a glissé lentement dans la hiérarchie, laissant d'abord passer un autre revenant, Leon Haslam, puis Alex Lowes ainsi que Toprak Razgatlioglu.

Il a cependant réussi à tenir tête à Loris Baz, qui après un début de week-end difficile est parvenu à sauver les apparences avec la 13e place sous le drapeau à damier, devant Jordi Torres et Leandro Mercado.

Jake Gagne échoue quant à lui à la porte des points, devant Yonny Hernández et Ondrej Jezek. Plusieurs abandons sont ensuite à déplorer : ceux de Román Ramos, rentré à trois tours de la fin en raison d'un problème technique, mais aussi de Vladimir Leonov et du remplaçant de Leon Camier, Jason O'Halloran, victime d'une chute dans le premier tour.

 Imola - WSBK - Course 1

Pos.PiloteMotoTrsTemps/écarts
1 united_kingdom Jonathan Rea  Kawasaki 19 33'58.989 
2 united_kingdom Tom Sykes  Kawasaki 19 3.755
3 italy Marco Melandri  Ducati 19 6.906
4 united_kingdom Chaz Davies  Ducati 19 8.191
5 spain Xavi Forés  Ducati 19 15.550
6 netherlands Michael van der Mark Yamaha 19 19.339
7 italy Michael Ruben Rinaldi Ducati 19 22.522
8 italy Lorenzo Savadori  Aprilia 19 25.772
9 united_kingdom Leon Haslam  Kawasaki 19 30.269
10 united_kingdom Alex Lowes  Yamaha 19 30.377
11 turkey Toprak Razgatlioglu  Kawasaki 19 30.660
12 ireland Eugene Laverty  Aprilia 19 34.188
13 france Loris Baz  BMW 19 36.494
14 spain Jordi Torres  MV Agusta 19 36.671
15 argentina Leandro Mercado  Kawasaki 19 38.041
16 united_states Jake Gagne  Honda 19 41.312
17 colombia Yonny Hernández  Kawasaki 19 55.007
18 czech_republic Ondrej Jezek  Yamaha 19 1'07.522
Ab.  spain Román Ramos  Kawasaki 15 4 tours
Ab.   russia Vladimir Leonov  Kawasaki 2 17 tours
Ab.  australia Jason O'Halloran  Honda 1 18 tours
Ab.   united_states Patrick Jacobsen  Honda 0 19 tours
partages
commentaires
Superpole - Rea préserve son avantage face à Sykes et Davies

Article précédent

Superpole - Rea préserve son avantage face à Sykes et Davies

Article suivant

Fracture de la jambe pour O'Halloran

Fracture de la jambe pour O'Halloran
Charger les commentaires