Sykes victime de l’usure de ses pneus

Tom Sykes, qui pointait à 22 longueurs de son adversaire Chaz Davies avant cette épreuve, a pu refaire une partie de son retard ce dimanche grâce à deux podiums, mais le Britannique semblait quelque peu déçu au parc fermé.

"Ce week-end, je signe deux podiums mais le résultat aurait pu être encore meilleur," a fait savoir Tom Sykes, qui s’attendait sans doute à remporter la première course et à terminer devant Chaz Davies sur la suivante. Si tel avait été le cas, le Champion du Monde 2013 aurait peut-être pu grappiller plus de six points à son rival… Le fait est qu’avant de se rendre à Losail, 16 unités séparent les deux Britanniques pour la place de dauphin.

Des regrets pour Sykes

Tom Sykes avait parfaitement négocié son départ depuis la 9e place en manche 1, et ce malgré une piste encore très piégeuse. Le pilote Kawasaki, qui s’était hissé en 4e position d’emblée, s’est emparé des commandes après seulement deux tours. Son rythme était impressionnant : avec des chronos au tour une demi-seconde plus rapide que la concurrence, le natif de Huddersfield a rapidement pris le large… Mais c’était sans compter sur Jonathan Rea, qui a fini par le rattraper ; portant une attaque qui se révèlera fatale à trois boucles de l’arrivée : Sykes perd le contact et est contraint de s’incliner face à son coéquipier. L’opération n’est au final pas si mauvaise pour Tom Sykes puisque son adversaire Chaz Davies ne termine que 6; soit 10 points de repris, sur les 22 qu’il comptait de retard.

Privé de la victoire si près du but, c’est l’esprit revanchard que Sykes aborde la deuxième manche. Et de nouveau il signe un envol parfait. D’ailleurs, le voici déjà revenu aux avant-postes. Mais le pilote Kawasaki devra cette fois se contenter de la 3e place derrière Davies ; soit quatre unités de concédées.

"Dans la première course, tout se passait bien mais ça n’a pas tenu puisque la piste s’est mise à sécher. Dans la deuxième, nous avions repris exactement les mêmes réglages qu’aux essais libres car j’avais eu un très bon feeling avec. Ca n’a pas aussi bien fonctionné, sûrement parce qu’il y avait moins de grip. Je pense aussi que j’ai un peu trop tapé dans mes pneus," avoue-t-il. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Magny-Cours
Sous-évènement Dimanche
Circuit Circuit de Nevers Magny-Cours
Pilotes Tom Sykes
Équipes Kawasaki
Type d'article Actualités
Tags reaction, résumé