MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
WU dans
15 Heures
:
15 Minutes
:
06 Secondes
Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
6 jours
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Prochain événement dans
4 jours
WSBK
11 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
Losail
24 oct.
-
26 oct.
SBK EL1 dans
5 jours
WEC
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
08 nov.
-
10 nov.
EL1 dans
19 jours
IndyCar
30 août
-
01 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
C
E-Prix d'Ad Diriyah
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
33 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
89 jours

Alonso et Toyota entament les préparatifs pour le Dakar 2020

partages
commentaires
Alonso et Toyota entament les préparatifs pour le Dakar 2020
Par :
Co-auteur: Benjamin Vinel
20 août 2019 à 08:06

Le pilote espagnol va piloter le Toyota Hilux en Namibie pour quatre journées d'essais sur l'une des plus grandes dunes au monde.

Fernando Alonso débarque dans le monde du rallye-raid avec l'objectif de faire ses débuts au Dakar 2020 en Arabie saoudite, mais se prépare progressivement avec la possibilité de renoncer s'il ne se sent pas à l'aise dans cette discipline complexe.

C'est un saut dans l'inconnu pour le Champion du monde d'Endurance en titre, sacré avec Toyota déjà en juin dernier. Spécialiste des circuits, ayant démontré son talent en Formule 1 mais aussi en dehors avec ses performances aux 24 Heures de Daytona, aux 24 Heures du Mans et aux 500 Miles d'Indianapolis, Alonso met la barre encore plus haut.

Lire aussi :

Après avoir testé la voiture victorieuse de la dernière édition du Dakar en mars en Afrique du Sud, l'Ibère fera quatre journées d'essais à partir du 20 août sur la côte namibienne. Il sera accompagné par Giniel de Villiers (vainqueur du Dakar 2009) et son nouveau copilote, Alex Haro, qui tourne la page de ses années passées avec Albert Llovera et Nani Roma (MINI X-Raid) pour se lancer dans une nouvelle aventure avec le pilote sud-africain et Toyota.

Les essais d'Alonso auront lieu sur différents types de terrain, avec des dunes parmi les plus hautes du monde, telles que la célèbre Dune 7 (383 mètres de haut). C'est le lancement de cinq mois de préparation "en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient" pour tenter de relever le défi du Dakar 2020 avec des certitudes. Quant à sa première course, ce sera le Harrismith 400, cinquième manche du Championnat d'Afrique du Sud de rallye-raid les 13 et 14 septembre.

"En mars dernier, nous avons réalisé avec succès une évaluation de deux jours avec Fernando au volant du Toyota Hilux dans le Sud de l'Afrique, ce qui a été une précieuse expérience d'apprentissage", déclare Glyn Hall, directeur de l'équipe Toyota Gazoo Racing Afrique du Sud. "Non seulement Fernando a ressenti beaucoup de plaisir, mais nous l'avons vu s'adapter et progresser chaque fois qu'il a pris le volant. Il était clair que Fernando était préparé pour ce test et prêt à assimiler tout ce que nous lui avons montré."

"Le rallye-raid est nouveau pour Fernando et je suis certain qu'il a le talent et l'état d'esprit pour relever ce défi. Les récents vainqueurs du Dakar ont une grande expérience dans cette discipline, mais j'ai bon espoir que notre travail avec Fernando lors des mois à venir lui donne confiance en vue de cette compétition."

301# Toyota Gazoo Racing Toyota Hilux: Fernando Alonso, Giniel de Villiers

Alonso ajoute : "Je suis vraiment enthousiaste à l'idée de continuer mon aventure avec Toyota Gazoo Racing. Nous avons accompli énormément de choses ensemble depuis que j'ai piloté une Toyota pour la première fois en novembre 2017, avec nos deux victoires consécutives au Mans, le Championnat du monde d'Endurance pour l'écurie et le titre des pilotes avec mes coéquipiers Sébastien [Buemi] et Kazuki [Nakajima]. J'ai goûté au rallye off-road il y a quelques mois et cela m'a laissé une bonne sensation que je souhaite revivre."

"Je savais que cette expérience allait être complètement différente avec beaucoup de choses à apprendre, mais la sensation était simplement géniale au volant du Hilux ; cette dernière m'a très vite donné énormément de confiance, et j'ai progressé passage après passage. J'attends avec beaucoup d'impatience les prochains mois d'entraînement pour apprendre à connaître le Hilux et travailler avec l'équipe."

"J'ai toujours maintenu que je voulais relever de nouveaux défis dans des disciplines différentes et je suis dans une très bonne équipe pour ce faire." Un discours qui change radicalement par rapport à celui que tenait Alonso en septembre 2018, lorsqu'il lui avait justement été demandé s'il pourrait envisager de participer au Dakar : "Non. Je ne pense pas. Il faut que j'envisage et évalue [plusieurs options], mais il y a des choses pour lesquelles je dois être honnête et savoir que je n'ai pas le talent nécessaire."

Lire aussi :

Selon les informations de Motorsport.com, Toyota prévoit que le double Champion du monde de Formule 1 participe à trois ou quatre courses d'ici le Dakar. Deux d'entre elles auraient lieu en Afrique du Sud, là où est basé le département rallye-raid de Toyota (le National Cross Country les 13 et 14 septembre à Harrismith, et une autre épreuve à confirmer les 1er et 2 novembre) ; l'autre serait le Rallye du Maroc (du 3 au 9 octobre). De plus, Alonso pourrait s'engager sur un autre événement comme la Baja de Jordanie (du 19 au 21 septembre) ou la Baja Portalegre (du 24 au 26 octobre), qui conviennent tous deux au niveau du calendrier.

Le copilote, élément clé

Alonso devra composer avec la présence du copilote dans le cockpit, ce qui sera inédit pour lui. Le vétéran a demandé à Toyota de choisir un hispanophone, mais le marché des copilotes de haut niveau est particulièrement réduit, et Alex Haro – qui partait favori – fera finalement équipe avec Giniel de Villiers. Par ailleurs, depuis le dernier Dakar en date, Bernhard ten Brinke (Toyota) a fait signer le copilote de Jakub Przygoński (Mini X-Raid), à savoir Tom Colsoul. Yazeed Al-Rajhi a fait de même avec celui de Giniel de Villiers (Toyota), Dirk von Zitzewitz.

À noter que Jean-Paul Cottret, copilote de Stéphane Peterhansel de longue date, plus récemment associé à Cyril Despres lors du dernier Dakar, demeure disponible s'il ne décide pas de prendre sa retraite. Mais le copilote d'Alonso pourrait être une vraie surprise : selon les informations de Motorsport.com, Marc Coma, quintuple vainqueur du Dakar en moto, a été approché.

Article suivant
Alonso parle d'un prochain choix de carrière "assez difficile"

Article précédent

Alonso parle d'un prochain choix de carrière "assez difficile"

Article suivant

Alonso ébranlé par sa découverte des dunes

Alonso ébranlé par sa découverte des dunes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Dakar
Pilotes Fernando Alonso Boutique
Auteur Sergio Lillo