DTM - Course : Ekström renoue enfin avec la victoire

La seconde manche DTM de la saison va débuter sous le soleil et des températures estivales à Valencia, en Espagne

La seconde manche DTM de la saison va débuter sous le soleil et des températures estivales à Valencia, en Espagne. A noter que Katherine Legge (Audi Sport team Rosberg) ne participera pas à la course suite à une infection.

La course s'annonce très ouverte au vue des temps d'hier et de vendredi. C'est Mattias Ekström, sur Audi, qui s'élancera depuis la pole position, lui qui n'a plus gagné depuis 2008.

Les pilotes entament leur tour de formation et se placent à présent sur la grille de départ. Rappelons que c'est Gary Paffett qui est en tête du championnat après avoir gagné à Hockenheim. La procédure de départ est lancée, la course débute.

Très bon départ d'Ekström qui conserve la tête alors que Paffett rate complètement la corde au premier virage et se fait dépasser par plusieurs pilotes. C'est chaud entre le Britannique et Prémat, qui réussit à passer. Scheider, opportuniste, en profite lui aussi. Paffett, parti 4ème, est maintenant 8ème.

Touchette à l'arrière, Green tape Engel qui repart après avoir fait un petit 180°. Le point à l'issue des deux premiers tours : Ekström est en tête, devant Spengler et Jarvis. Di Resta se retrouve quatrième et devance Rockenfeller, Prémat, Scheider et Paffett.

Petite frayeur pour Cheng qui met deux roues dans le gravier. Coulthard en profite pour le passer. Prémat est quant à lui sous la pression de Scheider et son Audi A4 R14 plus. Plus loin, un véritable train se forme entre Molina (10ème) et Stoddart (14ème). Seulement deux secondes séparent les cinq pilotes qui composent ce groupe.

"Prémat n'y est pour rien, c'est la course", déclare Norberg Haug au sujet des multiples touchettes entre le Français et Paffett, qui semble assez lent depuis leur passe d'arme. A l'avant, Ekström creuse légèrement son avance sur Spengler, relégué à trois secondes.

Paffett est harcelé par Tomczyk, qui ne parvient pas à trouver l'ouverture pour l'instant. Les arrêts aux stands seront vitaux cet après-midi car les pilotes semblent avoir du mal à dépasser. Coulthard rejoint le groupe Molina et se retrouve dans l'aspiration de Stoddart.

C'est l'ouverture de la fenêtre des ravitaillements. Rappelons que deux arrêts sont obligatoires dans cette fenêtre. Paffett s'engouffre immédiatement dans les stands ! Molina et Winkelhock en font de même. Au 12ème tour, Spengler et Engel s'arrêtent à leur tour.

Ekström, le leader, observe son premier arrêt ravitaillement. Oliver Jarvis en fait de même mais se retrouve une fois encore derrière Spengler. Le pilote Audi se montre pressant sur le Canadien alors que Prémat s'arrête à son tour et s'intercale à nouveau entre Rockenfeller et Paffett. Tout le monde s'est arrêté au moins une fois, exception faite de Tomczyk et Green, qui sont provisoirement premier et second.

A noter la bonne opération de Scheider qui, grâce au premier arrêt ravitaillement a dépassé les deux pilotes du team Phoenix, Rockenfeller et Prémat. Ces derniers se battent d'ailleurs pour la 8ème place. Belle remontée de Scheider, désormais collé au pare-choc de la Classe-C à Di Resta.

Engel ouvre le bal pour la seconde salve des ravitaillements alors que Tomczyk et Green ne se sont toujours pas arrêté pour leur premier pit-stop. Après 20 tours, Tomczyk s'arrête enfin et ressort au niveau de Paffett. Les deux hommes sont au coude à coude mais Paffett freine un peu fort et perd légèrement le contrôle de son train arrière. Le leader du championnat se retrouve provisoirement hors des points.

Il s'arrête d'ailleurs aux stands dans la foulée. Près de quatre secondes, c'est un peu lent. A l'avant, Jarvis presse toujours autant Spengler mais ne parvient pas à passer le pilote Mercedes. Même cas de figure entre Di Resta et Scheider, ce qui permet au trio Rokenfeller/Prémat/Tomczyk de se rapprocher.

Prémat aux stands pour un arrêt éclair de 3.3 secondes, qui lui permet de sortir largement devant Paffett. Schumacher se fait dépasser coup sur coup par Coulthard et Stoddart. Le pilote officiel Mercedes est à présent 14ème mais rentre aux stands pour abandonner. Grâce à son second arrêt, Prémat gagne une place et se retrouve devant Rockenfeller alors que Di Resta s'arrête et ressort... derrière Prémat ! Ce sont donc deux places de gagné pour le Français.

Spengler perd une position dans les stands ! Jarvis se retrouve à présent devant le Canadien alors que Tomczyk met la pression sur Scheider. Ils sont respectivement P2 et P3 mais doivent encore s'arrêter. Le double champion en titre ravitaille et s'intercale entre Prémat et Di Resta.

Ekström aux stands pour son dernier arrêt, qui se passe sans problème. Le Suédois a course gagné s'il ne rencontre ps de soucis lors des 17 tours restant. Molina sort un peu large dans le premier virage, c'est la seconde fois en quelques tours pour l'Espagnol. Petite friction entre Spengler et Prémat. Des morceaux de carbone ont volé lors de cette touchette sans conséquences.

Il reste 13 tours et Tomczyk, leader provisoire, s'arrête enfin. Seulement 3.2 pour lui, qui sort des stands derrière Ekström mais devant Jarvis ! Green est en tête mais va devoir s'arrêter. C'est le dernier pilote à devoir passer par la voie des stands, après quoi nous y verrons plus clair.

Winkelhock entre dans les stands pour abandonner. De la fumée s'échappait de son arrière-train gauche. Green s'arrête enfin alors que nous entrons dans les dix derniers tours ! Il se retrouve 11ème, derrière Paffett et Molina. Le jeune pilote Audi attaque sans relâche le vice-champion 2009 mais ne trouve pas l'ouverture.

Ekström est confortablement installé en tête et devance Tomczyk et Jarvis. Spengler est 4ème sur la première Mercedes. Prémat, Scheider, Di Resta et Rockenfeller se partagent les derniers points. Molina fait le forcing ! Ça tape fort entre sa voiture et celle de Paffett, qui s'énerve et sort trop large au virage suivant ! Jarvis est au ralenti, c'est l'abandon pour celui qui était troisième de la course ! Coulthard est contraint lui aussi de s'arrêter.

Il ne reste que six tours mais la course est loin d'être terminée, d'autant plus que Tomczyk se rapproche d'Ekström ! Avertissement pour Molina mais pas de sanction suite à sa manœuvre sur Paffett. Il occupe pour le moment la 8ème place synonyme de point. Nous entrons dans le dernier tour de cette course, Ekström est toujours en tête.

Paffett pousse Molina mais ne parvient pas à le passer alors que Ekström s'impose après plus d'une année de disette ! Martin Tomczyk est seconde, Bruno Spengler troisième. Prémat échoue au pied du podium et devance Scheider, Di Resta, Rockenfeller et Paffett, qui s'est défait de Molina dans le dernier tour !

Prochain rendez-vous dans deux semaines, sur l'Eurospeedway Lausitzring en Allemagne, où se déroulera la troisième des dix manches DTM de cette saison 2010, une saison qui tient toutes ses promesses après une victoire Mercedes et une victoire Audi.

Pos Pilotes Equipes Tours Ecart
01 M. Ekström Audi Sport Abt 45  
02 M. Tomczyk Audi Sport Abt 45 + 0.435
03 B. Spengler AMG Mercedes HWA 45 + 3.547
04 A. Prémat Audi Sport Phoenix 45 + 4.614
05 T. Scheider Audi Sport Abt 45 + 5.274
06 P. Di Resta AMG Mercedes HWA 45 + 8.639
07 M. Rockenfeller Audi Sport Phoenix 45 + 12.812
08 G. Paffett AMG Mercedes HWA 45 + 16.445
09 M. Molina Audi Sport Abt 39 + 17.116
10 J. Green AMG Mercedes Persson 45 + 18.382
11 S. Stoddart AMG Mercedes Persson 45 + 31.041
12 M. Engel AMG Mercedes Mücke 45 + 48.037
13 C. Cheng AMG Mercedes Persson 45 + 48.531
14 D. Coulthard AMG Mercedes Mücke 38 + 7 Tours
15 O. Jarvis Audi Sport Abt 37 + 8 Tours
16 M. Winkelhock Audi Sport Rosberg 34 + 11 Tours
17 R. Schumacher AMG Mercedes HWA 24 + 21 Tours

Mise à jour : Martin Tomczyk a été déclassé pour avoir enfreint le règlement sur les pneumatiques

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Martin Tomczyk , Mattias Ekström , Katherine Legge , Bruno Spengler , Gary Paffett , Oliver Jarvis
Type d'article Actualités