Les 10 écuries de F1 ont signé les nouveaux Accords Concorde

L'ensemble des écuries aujourd'hui présentes en Formule 1 ont adopté les nouveaux Accords Concorde, qui les engagent dans la discipline pour cinq années supplémentaires.

Les 10 écuries de F1 ont signé les nouveaux Accords Concorde

C'est un jour historique pour la Formule 1, dont les dix écuries constituant le plateau à l'heure actuelle ont signé les nouveaux Accords Concorde. La précédente entente prenait fin à l'issue de la saison, et les négociations ont duré de longs mois pour mettre en place un nouveau cadre qui couvrira la période allant de 2021 à 2025. 

Mercredi, trois écuries avaient annoncé avoir paraphé les accords (McLaren, Ferrari et Williams), ouvrant la voie à une annonce plus large. C'est désormais chose faite et cela confirme avant tout la présence des dix équipes en F1 pour les cinq prochaines années. Sur ce point, cela met fin notamment à quelques incertitudes qui régnaient encore, à savoir l'engagement de l'équipe Haas F1 sur le long terme, ou encore celui de Renault F1 et de Mercedes. Si la signature des Accords Concorde n'empêche pas une équipe de changer de mains par la suite, cela garantit dans les faits que la structure en tant que telle sera sur la grille. 

Lire aussi :

Les Accords Concorde sont trilatéraux, puisqu'ils sont passés entre la F1, la FIA et les écuries. Ils permettent de graver dans le marbre de nombreux enjeux majeurs qui concernent particulièrement la répartition des revenus entre les écuries mais aussi le mode de gouvernance de la discipline ou encore de nombreux autres aspects économiques, commerciaux et politiques. 

Propriétaire de la F1 depuis janvier 2017, Liberty Media a mis plusieurs ingrédients au cœur des négociations pour faire entrer le championnat dans une nouvelle ère. Le but est d'avoir un plateau plus équilibré, aux performances plus resserrées, notamment en réduisant le fossé économique entre les grandes et les petites équipes. 

"Cette année est inédite pour le monde entier, et nous sommes fiers que la Formule 1 se soit unie ces derniers mois afin de reprendre les courses en toute sécurité", souligne Chase Carey, président de la F1. "Nous avons dit il y a quelques mois qu'en raison de la nature fluctuante de la pandémie, il faudrait davantage de temps pour trouver un terrain d'entente sur les Accords Concorde, et nous sommes satisfaits d'avoir obtenu en août l'accord des dix écuries sur les projets pour l'avenir de notre sport à long terme."

"Tous nos fans veulent voir des courses plus serrées, des batailles roue contre roue et des équipes qui ont toutes des chances de monter sur le podium. Les nouveaux Accords Concorde, de concert avec la réglementation 2022, poseront les bases pour en faire une réalité et créer un environnement qui, d'une part, est plus équitable financièrement, et d'autre part, réduit les écarts entre les écuries sur la piste."

Jean Todt se félicite également de la stabilité que va apporter la signature de ces nouveaux accords et des bases posées pour une nouvelle ère. "Lors de ses 70 ans d'histoire, la Formule 1 s'est développée à un rythme remarquable, améliorant la sécurité, la technologie et la compétition jusqu'à la limite absolue", insiste le président de la FIA. "Ce jour confirme qu'un nouveau chapitre enthousiasmant de cette histoire est sur le point de commencer. Alors que le monde entier fait face à un défi sans précédent, je suis fier de la manière dont tous les acteurs de la Formule 1 ont travaillé ensemble, dans le meilleur intérêt de notre sport et des fans, pour se mettre d'accord sur le chemin à suivre : une compétition plus viable, équitable et passionnante au sommet du sport automobile."

partages
commentaires
Hamilton presse Pirelli pour avoir de meilleurs pneus en F1

Article précédent

Hamilton presse Pirelli pour avoir de meilleurs pneus en F1

Article suivant

Le GP de Turquie aurait sa place au calendrier 2020

Le GP de Turquie aurait sa place au calendrier 2020
Charger les commentaires
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021