Formule 1 GP d'Australie

Alonso avait la pole en ligne de mire sans son crash

Victime d'un problème technique alors qu'il était dans un tour très rapide lors de la Q3 du Grand Prix d'Australie, Fernando Alonso devra se contenter de la dixième place sur la grille alors qu'il estime que la pole position était envisageable.

En d'autres temps, la dixième place de Fernando Alonso sur une Alpine aurait été une performance intéressante. Ce samedi à Melbourne, dans les circonstances de la Q3 et dans le contexte du week-end, elle a pris des allures d'immense frustration. Sur un premier tour lancé dans lequel il avait signé le record des deux premiers secteurs, l'Espagnol a été victime d'un problème hydraulique qui l'a fait manquer le virage 13 avant d'aller lentement mais sûrement dans les barrières au fond du bac à gravier.

Un accident sans gravité qui l'a donc cloué à la dernière place disponible sans aucun temps à son compteur et, dans un week-end où l'Alpine A522 s'est montrée – surtout entre ses mains – très véloce, à une position ô combien reculée. Quand il lui a été demandé, juste après la séance, s'il avait selon lui le rythme pour jouer la pole position lors de ce GP d'Australie, Alonso a simplement répondu : "Oui."

Et il ne s'en est pas vraiment montré surpris : "Je pense que la voiture est de mieux en mieux. Nous sommes plus confiants, l'équipe travaille dur. Je veux dire, [c'est] peut-être une surprise de se battre pour la pole mais pas une surprise d'être de plus en plus proche des leaders et je pense que oui, ça a été le meilleur week-end depuis des années, vous savez pour moi, et c'est tellement frustrant de ne pas pouvoir le concrétiser jusqu'au bout."

Concernant le souci technique rencontré, il explique : "C'était un problème hydraulique. La boîte de vitesses ne fonctionnait plus. Et le moteur s'est aussi arrêté, la direction assistée a été désactivée. Donc je pense qu'il y a quelque chose que nous devons étudier quand la voiture sera de retour. Et c'est incroyable à quel point nous sommes malchanceux, parce que 20 secondes plus tard, peut-être que nous étions en pole, vous savez si la voiture s'arrête dans le virage 1, au lieu du virage 11. Donc, oui, je veux dire, ces courses sont difficiles à expliquer."

La fiabilité est une inquiétude depuis le début de campagne dans le clan Alpine, mais Alonso semble penser qu'il est pour le moment le côté du garage qui en souffre le plus : "[La fiabilité] est une inquiétude, seulement sur ma voiture ? Ça a l'air d'aller pour l'autre voiture... c'est pourquoi je dis que c'est un peu malheureux, parce que si nous avons un problème de fiabilité, les deux voitures, vous savez, doivent être confrontées à des problèmes. C'est peut-être quelque chose que nous devons corriger."

"Mais ça semble assez aléatoire et assez aléatoire sur ma voiture et dans les moments où nous sommes rapides : à Bahreïn, quand nous étions P9 ou P10, peut-être que vous ne vous souciez pas que la voiture s'arrête parce que ce n'est qu'un point, mais à Djeddah nous étions bien et aujourd'hui, le top 2 ou le top 3 était garanti, je pense que ça fait mal."

La dixième place d'Alonso sera peut-être impactée par des pénalités supplémentaires une fois les dégâts constatés sur la monoplace. "Nous verrons ce que donnera la voiture à son retour au garage, si nous devons changer quelque chose qui nécessite des pénalités ou autre, je ne le sais pas encore. Et on verra [pour la course elle-même]. Pour l'instant, dans le feu de l'action, vous savez, quand vous êtes si près de la pole position, marquer quelques points demain, c'est bien, mais je pense que nous méritons un podium tôt ou tard", a conclu Alonso sur le sujet.

Lire aussi :

Avec Jonathan Noble et Luke Smith

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent "Pas un seul tour en confiance" pour Verstappen
Article suivant Leclerc se réjouit d'une pole sur un circuit qui ne lui "convient pas"

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France