Alpine espère retrouver la forme au GP de Russie

Le directeur exécutif d'Alpine, Marcin Budkowski, s'attend à ce que l'équipe d'Enstone rebondisse lors du Grand Prix de Russie ce week-end, après une baisse de forme en Italie.

Alpine espère retrouver la forme au GP de Russie

Fernando Alonso et Esteban Ocon ne se sont qualifiés qu'en 13e et 14e position à Monza, et ont finalement terminé le Grand Prix d'Italie aux huitième et dixième places, bien aidés par les divers problèmes devant. L'équipe a tout de même glané cinq points dans la lutte face à AlphaTauri pour la cinquième place du Championnat du monde constructeurs.

Marcin Budkowski, son directeur exécutif, a déclaré que l'équipe savait à l'avance que Monza serait une piste difficile pour l'A521. "Sotchi sera mieux, pas tout à fait parfait pour nous, mais mieux", a-t-il déclaré à Motorsport.com. "Je pense que nous devrions retrouver le niveau de compétitivité que nous avons eu jusqu'à présent, ce qui signifie se qualifier dans le top 10 et se battre pour un peu plus de points."

"Je pense qu'étant donné nos positions de départ, pour être honnête, deux voitures dans les points [en Italie] était un résultat décent. Monza est un circuit où nous savions que nous allions souffrir, car notre package n'est pas le plus adapté à ce genre de circuits."

"Honnêtement, repartir avec cinq points en poche, avec AlphaTauri qui n'en marque pas, c'est en fait assez correct. Pour nous, c'était assez mouvementé. Donc le fait d'avoir les deux voitures à l'arrivée était vraiment satisfaisant aussi."

Budkowski n'a pas voulu préciser ce qui, de l'aéro ou de l'unité de puissance, était la raison principale de la "méforme" d'Alpine en Italie. "Je ne vais pas me laisser entraîner sur ce terrain parce que je ne pense pas que ce soit juste. Nous avons un package. Nous savons quelles sont ses forces et ses faiblesses, et nous savions que c'était un circuit qui n'était pas vraiment adapté à nos forces et à nos faiblesses."

Lire aussi :

La structure d'Enstone est donc parvenue à limiter la casse puisque, outre AlphaTauri qui est reparti bredouille, l'autre adversaire direct, Aston Martin, n'a inscrit qu'une unité de plus en Lombardie. Une course qui traduit la vision de la saison d'Alpine décrite par Fernando Alonso. "Nous n'avons peut-être pas la voiture pour rivaliser en performance pure avec AlphaTauri ou Aston Martin, mais nous avons l'équipe pour rivaliser avec eux le dimanche et marquer des points."

"Nous allons donc essayer de nous battre jusqu'à la fin pour cette cinquième place au championnat constructeurs, si possible. À cet égard, je pense donc que tout va bien au niveau de l'équipe de course. C'est notre force en tant qu'écurie de marquer des points chaque dimanche."

partages
commentaires
Valtteri Bottas motivé par le projet Alfa Romeo
Article précédent

Valtteri Bottas motivé par le projet Alfa Romeo

Article suivant

Horner ne ferme pas la porte à un retour de Gasly

Horner ne ferme pas la porte à un retour de Gasly
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021