Formule 1
25 juil.
-
28 juil.
Événement terminé
01 août
-
04 août
Événement terminé
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
26 sept.
-
29 sept.
Essais Libres 1 dans
5 jours
10 oct.
-
13 oct.
Essais Libres 1 dans
19 jours
24 oct.
-
27 oct.
Essais Libres 1 dans
34 jours
31 oct.
-
03 nov.
Essais Libres 1 dans
41 jours
14 nov.
-
17 nov.
Essais Libres 1 dans
54 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
Essais Libres 1 dans
68 jours

Masi : "Pas d'autre solution" que le ciment pour les fuites d'huile

partages
commentaires
Diapo
Liste

Michael Masi, directeur de course, inspecte le nettoyage de la piste

Michael Masi, directeur de course, inspecte le nettoyage de la piste
1/15

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

Sergio Perez, Racing Point RP19

Sergio Perez, Racing Point RP19
2/15

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

Nico Hulkenberg, Renault F1 Team R.S. 19

Nico Hulkenberg, Renault F1 Team R.S. 19
3/15

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

Sebastian Vettel, Ferrari SF90

Sebastian Vettel, Ferrari SF90
4/15

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-19

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-19
5/15

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

Lance Stroll, Racing Point RP19

Lance Stroll, Racing Point RP19
6/15

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

Lando Norris, McLaren MCL34

Lando Norris, McLaren MCL34
7/15

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

La poussière après le nettoyage de la piste consécutif à la dispersion d'huile en F2

La poussière après le nettoyage de la piste consécutif à la dispersion d'huile en F2
8/15

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C38

Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C38
9/15

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C38

Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C38
10/15

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

George Russell, Williams Racing FW42

George Russell, Williams Racing FW42
11/15

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

Antonio Giovinazzi, Alfa Romeo Racing C38

Antonio Giovinazzi, Alfa Romeo Racing C38
12/15

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

Sebastian Vettel, Ferrari SF90

Sebastian Vettel, Ferrari SF90
13/15

Photo de: Steven Tee / LAT Images

Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15, passe dans la poussière

Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15, passe dans la poussière
14/15

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S.19

Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S.19
15/15

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

Par :
16 août 2019 à 17:17

Le directeur de course de la Formule 1, Michael Masi, admet n'avoir aucune autre solution pour absorber l'huile laissée en piste que la poussière de ciment actuellement utilisée.

Michael Masi a été sous le feu des critiques après la dernière séance d'essais libres du Grand Prix de Hongrie, lorsque les commissaires de piste ont dû résorber une trace d'huile laissée par une monoplace de Formule 2. Et bien que la quantité de poussière a semblé excessive, Masi est clair sur le fait que ça reste la façon la plus rapide et la plus efficace pour que les voitures puissent de nouveau courir.

Interrogé par Motorsport.com sur des solutions alternatives, Masi explique : "Actuellement, c'est une solution fantastique qui fonctionne très bien, particulièrement quand vous avez les grosses brosses qui frottent le bitume, ça fonctionne, tout simplement. C'est quelque chose qui est utilisé dans le monde entier et qui a été fait depuis longtemps. Pour le moment, je n'ai pas vu d'autre solution qui fonctionne."

Lire aussi :

"Nous savions que les premiers tours allaient être un peu poussiéreux, comme nous l'avons vu à la télévision, mais après ça, l'autre point que j'ai appris au fil des ans est que dès que des voitures roulent dessus, c'est la meilleure solution, et nous l'avons vu plutôt clairement. Le tour de Lewis Hamilton était environ deux secondes plus rapide que la veille."

Bien que les images diffusées pendant l'opération de nettoyage aient montré un Masi quelque peu agité face à ce qu'il se passait, il insiste que c'était simplement par volonté de voir le problème réglé aussi vite que possible afin de démarrer la séance : "C'était probablement une fuite d'huile aussi large qu'une voiture dès l'entrée [du virage], tout au long, sur le vibreur et autre. Ce n'était pas une petite [tâche] à nettoyer et c'est pour cela que j'étais agité, dans le but d'avoir toutes les ressources possibles pour gérer [le problème]."

"Je voulais m'assurer avec le circuit qu'il y avait une quantité suffisante de litière pour imprégner l'huile, et en mettre effectivement plus jusqu'à ce qu'on soit satisfaits, et que la surface soit aussi bonne qu'elle pouvait l'être. Au final, le nettoyage a été bien fait, mais il y avait une grosse quantité d'huile entre la piste et le vibreur. J'étais agité pour que tout fonctionne, sachant que l'horloge tournait."

Article suivant
Rétro 1984 - Quand Ayrton Senna fut puni par l’écurie Toleman

Article précédent

Rétro 1984 - Quand Ayrton Senna fut puni par l’écurie Toleman

Article suivant

Ferrari : "L'objectif de Vettel n'a pas changé"

Ferrari : "L'objectif de Vettel n'a pas changé"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble