Ferrari : "L'objectif de Vettel n'a pas changé"

Sebastian Vettel réalisera-t-il un jour son rêve d'obtenir un titre mondial avec Ferrari ? Mattia Binotto, directeur de la Scuderia, affirme que cela reste l'unique priorité de son pilote.

Ferrari : "L'objectif de Vettel n'a pas changé"

Lorsque Sebastian Vettel a quitté le nid Red Bull pour se lancer dans l'aventure Ferrari en 2015, il était aisé d'y voir un parallèle avec son héros Michael Schumacher. Les deux Allemands avaient déjà remporté plusieurs titres mondiaux lorsqu'ils ont rejoint la structure de Maranello pour lui faire retrouver le sommet ; cependant, si Schumacher s'est octroyé cinq couronnes supplémentaires pendant 11 saisons en rouge, les efforts de Vettel sont pour l'instant infructueux.

Lire aussi :

Certes leader du classement général à la mi-saison 2017, certes vice-Champion lors des deux dernières campagnes en date, Vettel n'a que rarement mis en péril la suprématie des Mercedes et de Lewis Hamilton, avec "seulement" 13 victoires en 93 Grands Prix depuis qu'il a rejoint la Scuderia. La saison 2019, après des essais hivernaux très prometteurs, est pour l'instant un échec : la SF90 n'a pas gagné la moindre course, Vettel et son jeune coéquipier Charles Leclerc étant relégués aux quatrième et cinquième rangs du championnat.

Malgré un contexte où le quadruple Champion du monde a exprimé son désamour pour la F1 actuelle, sa motivation demeure intacte, d'après Mattia Binotto. "Je pense que son objectif n'a pas changé : devenir Champion du monde avec Ferrari", estime l'Italien auprès de Motorsport.com. "Et cet objectif est très clair pour lui."

Mattia Binotto, directeur de Ferrari

"À cet égard, le début de saison a forcément été frustrant, car il n'est pas dans la meilleure position possible pour atteindre son objectif final en 2019. Mais parce qu'il a un objectif si relevé, il sait exactement ce qu'il recherche. Je pense que c'est là qu'il trouve sa force, il ne fait aucun compromis, il continue clairement de travailler dur, car il sait dans quelle direction nous devons nous diriger et il sait exactement ce qu'il recherche."

Lire aussi :

Les erreurs se sont multipliées pour Vettel ces derniers temps, avec un tête-à-queue à Bahreïn, une sortie de piste litigieuse à Montréal et une collision avec Max Verstappen à Silverstone. De manière certes complètement hypothétique, ces trois fautes pourraient lui avoir coûté coûté 34 points. Binotto est toutefois prompt à rappeler le déficit des SF90 par rapport aux Flèches d'Argent, d'où la tendance qu'a Vettel à dépasser la limite pour tenter de compenser : "C'est toujours plus facile quand on a une voiture plus rapide."

"[Vettel] est très analytique, dans la manière dont il étudie les problèmes et le manque de rythme, et je pense que ça aide l'équipe aussi. Car en fin de compte, il s'agit simplement d'étudier les faits, de comprendre ce qui ne va pas et ce qui doit être amélioré. À cet égard, je pense qu'il a la bonne approche."

Propos recueillis par Jonathan Noble et Robert Chinchero

partages
commentaires
Masi : "Pas d'autre solution" que le ciment pour les fuites d'huile
Article précédent

Masi : "Pas d'autre solution" que le ciment pour les fuites d'huile

Article suivant

Ricciardo : Perdre mon ingénieur a joué dans mon départ de Red Bull

Ricciardo : Perdre mon ingénieur a joué dans mon départ de Red Bull
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021