Boullier - "Extrêmement frustrant"

partages
commentaires
Boullier -
21 juil. 2014 à 12:30

Avec la quatrième place de Kevin Magnussen en qualifications et une stratégie décalée pour Jenson Button à Hockenheim, on s'attendait à marquer de gros points chez McLaren

Avec la quatrième place de Kevin Magnussen en qualifications et une stratégie décalée pour Jenson Button à Hockenheim, on s'attendait à marquer de gros points chez McLaren. Hélas pour le team, rien ne s'est passé comme prévu. Le jeune Danois a tout perdu au premier virage en s'accrochant avec Felipe Massa et la stratégie du Britannique n'a pas payé.

Eric Boullier ne peut que constater les dégâts : "Évidemment, nous sommes très déçus de ce résultat. Nous aurions dû marquer un nombre de points important pour le championnat. Au lieu de cela, nous revenons à la maison en ayant perdu du terrain sur nos principaux rivaux ce qui est extrêmement frustrant".

Le manager français dédouane Magnussen de toute responsabilité dans l'accrochage tout en louant ses efforts pour remonter malgré tout.

"L'incident du premier virage avec Kevin [Magnussen] est vraiment malheureux, il avait pris un excellent départ et il poussait pour rester proche de Valtteri Bottas. Massa était à l'extérieur; il n'a probablement pas vu Kevin qui était sur la ligne intérieure. Il n'y a rien à lui reprocher sur l'accident, donc c'est d'autant plus ennuyant que cela l'ait empêché de finir dans le Top 4.

Cependant, je pense que Kevin mérite d'être félicité pour son pilotage de haut niveau après l'incident. Cela aurait pu être facile de perdre sa concentration après que la promesse d'un bon résultat se soit envolée mais Kevin a conduit avec beaucoup de maturité. Ces deux points sont une maigre consolation mais il a travaillé dur pour les obtenir".

Du côté de Jenson Button, l'Anglais a compté sur une stratégie à deux arrêts qu'il a regretté par la suite. Chez McLaren, on reconnaît que ce n'était pas la meilleure stratégie pour cette course.

"Jenson [Button] a également bien piloté, il a démontré qu'il disposait d'un fabuleux esprit combatif quand les circonstances jouent contre lui. Il avait une stratégie très agressive qui, au fil de la course, s'est avéré infructueuse. Malgré une excellente résistance, il n'avait pas les moyens d'arrêter les pilotes derrière lui, ses pneus étaient usés".

L'équipe britannique aura l'occasion de se racheter dès la semaine prochaine à Budapest et Boullier compte là-dessus.

"Nous avons travaillé dur pour nous retrouver en mesure de marquer régulièrement des points, ce pourquoi la course d'aujourd'hui était décevante. Le Grand Prix de Hongrie est dans une semaine et nous allons faire de notre mieux pour marquer de bons points avant la pause estivale".

Prochain article Formule 1
Caterham - Albers veut être un meneur d'hommes

Article précédent

Caterham - Albers veut être un meneur d'hommes

Article suivant

Opinion - Felipe Massa, l'éternelle victime?

Opinion - Felipe Massa, l'éternelle victime?
Load comments