Formule 1
03 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
10 juil.
-
12 juil.
EL3 dans
05 Heures
:
51 Minutes
:
01 Secondes
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
6 jours
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
-
09 août
EL1 dans
27 jours
14 août
-
16 août
EL1 dans
34 jours
28 août
-
30 août
EL1 dans
48 jours
04 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
55 jours
C
GP de Toscane
11 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
61 jours
25 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
76 jours

Brawn : Le plafond budgétaire a justifié la F1 pour les constructeurs

partages
commentaires
Brawn : Le plafond budgétaire a justifié la F1 pour les constructeurs
Par :
17 juin 2020 à 14:00

La Formule 1 aurait-elle perdu une ou plusieurs écuries si elle n'avait pas mis en place un plafond budgétaire ? C'est ce que craint Ross Brawn, manager sportif du championnat.

Longtemps débattu mais jamais matérialisé, le plafond budgétaire en Formule 1 va finalement devenir une réalité en 2021 afin de permettre aux écuries de survivre à la crise du coronavirus tout en resserrant la hiérarchie : avec 145 M$ de dépenses annuelles autorisées à partir de 2021 (dont sont exclus plusieurs éléments dont le salaire des pilotes), Mercedes, Ferrari et Red Bull vont devoir réduire l'envergure de leur équipe.

Lire aussi :

La F1 aurait-elle pu perdre certaines écuries dans un scénario différent ? On pouvait notamment craindre pour l'avenir de Renault F1, dans un contexte où l'équipe n'a pas atteint son objectif de retour sur le podium et où le Losange s'apprête à faire deux milliards d'euros d'économies en supprimant 15'000 emplois dans le monde. Les dirigeants de l'équipe sont finalement parvenus à convaincre leurs supérieurs du bien-fondé de leur présence dans la discipline, qui est confirmée à moyen terme.

"Cette crise nous a donné l'opportunité que le plafond budgétaire allait forcément représenter", a déclaré Ross Brawn lors de la conférence eSport de la FIA ce mardi. "Une fois un plafond budgétaire fixé, on peut toujours l'ajuster. Avant que tout cela n'arrive, nous avons dit que s'il y avait une crise à l'avenir, nous pouvions ajuster le plafond budgétaire pour prendre cela en compte et que tout le monde accepte que le niveau idéal change."

Ross Brawn, directeur général, FOM

"Je pense que si ces équipes n'avaient pas pu dire aux constructeurs et à leur conseil d'administration 'écoutez, la Formule 1, c'est vital, et ça va coûter moins cher à l'avenir', nous n'aurions pas conservé autant de constructeurs ou de grandes écuries. Quand un constructeur effectue des ajustements économiques inévitables, si la Formule 1 maintient des dépenses illimitées, c'est compliqué à justifier. Touchons du bois, tous les principaux acteurs restent impliqués, et c'est parce que nous avons pu dire que nous étions viables d'un point de vue économique."

Lire aussi :

Brawn est par ailleurs enthousiasmé par la prochaine réglementation technique, qui entrera en vigueur en 2022, après deux années d'utilisation des monoplaces 2020 – là encore pour réduire les coûts face à la crise. "[Les nouvelles voitures] sont davantage focalisées sur les domaines qui passionnent les fans à notre avis, plutôt que de dépenser beaucoup d'argent sur des choses dont les fans ne savent rien", analyse le Britannique. "Je pense que ces voitures vont être plus belles. Elles vont certainement pouvoir se battre plus efficacement."

"Nous avons fait beaucoup de choses, et nous avons notre initiative environnementale lancée il y a quelques années, qui est également très importante pour faire venir des entreprises. Elles veulent voir une bonne stratégie environnementale en F1. Et nous voulons faire tout ça sans gâcher ce qui fait l'attraction et la passion de la F1."

Propos recueillis par Luke Smith

Article suivant
Mercedes transfère la technologie MGU-H de la F1 à la route

Article précédent

Mercedes transfère la technologie MGU-H de la F1 à la route

Article suivant

Tests F1 : Racing Point avec sa RP20, Renault avec Ocon

Tests F1 : Racing Point avec sa RP20, Renault avec Ocon
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Benjamin Vinel