Les cinq plus gros écarts à l'arrivée dans l'Histoire de la F1

Le 4 mai 1969, Jackie Stewart remportait le Grand Prix d'Espagne sur le redoutable circuit de Montjuic, signant au passage un record qui tient toujours plus de 50 ans après.

Les cinq plus gros écarts à l'arrivée dans l'Histoire de la F1

Le Grand Prix d'Espagne 1969, disputé sur le circuit de Montjuic, reste aujourd'hui le théâtre du plus gros écart enregistré entre un vainqueur et son poursuivant, avec deux tours entre Jackie Stewart et Bruce McLaren. La performance de l'Écossais, qui a franchi la ligne d'arrivée avec près de quatre minutes d'avance, n'a jamais été battue. Retour sur les cinq plus gros écarts enregistrés en F1.

  1. Grand Prix d'Italie 1954

Juan Manuel Fangio, Mercedes W196

Le Grand Prix d'Italie 1954 était l'avant-dernière manche de la saison et Juan Manuel Fangio avait déjà assuré son deuxième titre de Champion du monde. L'Argentin est parti de la pole position au volant de sa Mercedes W196, pour seulement deux dixièmes de seconde devant Alberto Ascari et sa Ferrari 625. La course fut disputée aux avant-postes et menée successivement par Karl Kling, Stirling Moss, Ascari et Fangio, mais ce dernier a finalement devancé Mike Hawthorn d'un tour, un écart qui n'était pas inhabituel à cette époque.

Résultats complets : https://results.motorsportstats.com/results/1954-italian-grand-prix

  1. Grand Prix de Monaco 1967

Denny Hulme, Brabham BT20

Lors du Grand Prix de Monaco 1967, Jack Brabham a placé sa Brabham BT-19 en pole position avec sept dixièmes d'avance sur la Ferrari de Lorenzo Bandini. Les espoirs de victoire de l'Australie ont été réduits à néant par des problèmes de moteur, et c'est son équipier Denny Hulme qui a montré un rythme suffisant pour aller chercher la victoire. Hulme, qui s'élançait quatrième, avait pris la tête de la course au 15e tour en dépassant Jackie Stewart et s'est envolé pour finir avec un tour d'avance, soit plus de trois minutes, sur Graham Hill. Cette course reste tristement célèbre pour avoir été celle lors de laquelle Bandini s'est tué.

Résultats complets : https://results.motorsportstats.com/results/1967-monaco-grand-prix

  1. Grand Prix de France 1962

Dan Gurney, Porsche 804

En 1962, le Grand Prix de France s'est tenu à Rouen, où une bataille pour le titre se profilait entre Graham Hill, Phil Hill et Bruce McLaren. Mais c'est un pilote n'ayant encore marqué aucun point cette année-là qui a devancé tout le monde : Dan Gurney. L'Américain avait qualifié sa Porsche en sixième position avec un retard de 1"7 sur la pole position réalisée par Jim Clark.

Jusqu'au 41e tour, Graham Hill a mené la majorité du début de course, mais il a été contraint de mettre pied à terre après des problèmes d'injection et d'accélérateur, laissant la tête à Gurney. Aucun des autres pilotes encore en course n'a pu lutter contre Gurney, qui a terminé avec un tour d'avance sur la Cooper-Climax de Tony Maggs. C'était la première des quatre victoires de l’Américain, mais aussi la plus autoritaire.

Résultats complets : https://results.motorsportstats.com/results/1962-french-grand-prix

  1. Grand Prix d'Australie 1995

Damon Hill, Williams FW17

Le Grand Prix d'Australie 1995 à Adélaïde était la dernière manche de la saison, et le Championnat était déjà tombé dans l'escarcelle de Michael Schumacher. Mais le Grand Prix n'a pas été ennuyeux pour autant. Damon Hill a signé la pole position devant son équipier chez Williams, David Coutlhard, pour seulement 0"123. 

C'est Coulthard qui a pris la tête et mené les premiers tours avant d'avoir un accident dans la voie des stands alors qu'il allait réaliser son premier arrêt au stand au 19e tour. Michael Schumacher a pris le relais aux commandes du Grand Prix, avant un accrochage au 23e tour avec Jean Alesi qui a propulsé Hill en tête. La course a finalement été très agitée dans le peloton avec seulement huit voitures à l'arrivée, mais Hill n'a pas été inquiété et a gagné avec deux tours d'avance, soit près de trois minutes, sur la Ligier d'Olivier Panis.

Résultats complets : https://results.motorsportstats.com/results/1995-australian-grand-prix-2

  1. Grand Prix d'Espagne 1969

Jackie Stewart, Matra Cosworth MS80

L'événement disputé à Montjuic était la deuxième manche du Championnat du monde 1969 de Formule 1, et Jackie Stewart avait déjà remporté la première en Afrique du Sud au volant de sa Matra-Ford. Sa performance en qualifications pour le Grand Prix d'Espagne n'avait pas été idéale puisqu'il s'élançait quatrième, loin de la pole position signée par Jochen Rindt sur sa Lotus.

Stewart a même perdu deux places dans la première boucle, mais s'est lancé au septième tour dans une remontée jusqu'à la tête du Grand Prix, qu'il a subtilisée à Chris Amon au 56e passage lorsque le moteur du Néo-Zélandais a rendu l'âme. Stewart n'a jamais regardé dans ses rétros et s'est envolé en tête, prenant deux tours à Bruce McLaren, deuxième. Son avance à l'arrivée frôlait les quatre minutes.

Résultats complets : https://results.motorsportstats.com/results/1969-spanish-grand-prix

Les 10 plus gros écarts dans l'Histoire de la F1

Pos Année Course Écart Vainqueur Voiture Deuxième Voiture
1 1969 Espagne

2 tours

[3'59"6]

 Jackie Stewart Matra MS80  Bruce McLaren McLaren M7C
2 1995 Australie

2 tours

[2'55"713]

 Damon Hill Williams FW17B  Olivier Panis Ligier JS41
3 1962 France

1 tour

[4'31"1]

 Dan Gurney Porsche 804  Tony Maggs Cooper T60
4 1967 Monaco

1 tour

[3'12"6]

 Denny Hulme Brabham BT20  Graham Hill Lotus 33
5 1954 Italie

1 tour

[3'01"2]

 Juan Manuel Fangio Mercedes W196  Mike Hawthorn Ferrari 625
6 1952 Grande Bretagne

1 tour

[2'48"]

 Alberto Ascari Ferrari 500  Piero Taruffi Ferrari 500
7 1950 Monaco

1 tour

[2'46"5]

 Juan Manuel Fangio Alfa Romeo 158  Alberto Ascari Ferrari 125
8 1953 Argentine

1 tour

[2'42"6]

 Alberto Ascari Ferrari 500  Luigi Villoresi Ferrari 500
9 1985 Saint Marin

1 tour

[2'41"183]

 Elio de Angelis Lotus 97T  Thierry Boutsen Arrows A8
10 1969 Grande Bretagne

1 tour

[2'36"1]

 Jackie Stewart Matra MS80  Jacky Ickx Brabham BT26A

partages
commentaires
Racing Point espère que le plafond budgétaire nivellera la F1

Article précédent

Racing Point espère que le plafond budgétaire nivellera la F1

Article suivant

Plafond budgétaire : la F1 proche d'un accord

Plafond budgétaire : la F1 proche d'un accord
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jan Sergeant
Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne Prime

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne

Ces dernières années, les critiques sont devenues récurrentes envers le circuit de Barcelone, présent au calendrier depuis désormais trente ans. Malgré un spectacle de bonne facture en 2021, notamment grâce à la bataille stratégique entre Mercedes et Red Bull, le tracé catalan a de nouveau affiché ses failles, qui doivent être réparées pour atteindre les objectifs de la F1 actuelle.

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Formule 1
12 mai 2021
Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Formule 1
11 mai 2021
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021