Racing Point espère que le plafond budgétaire nivellera la F1

Le directeur de Racing Point, Otmar Szafnauer, juge que les plafonds budgétaires réduits en F1 ont le potentiel pour niveler les performances des équipes.

Racing Point espère que le plafond budgétaire nivellera la F1

Les équipes de F1 sont déjà parvenues à un accord pour réduire le plafond budgétaire prévu en 2021 de 175 à 150 millions de dollars par an, pour contrer l'impact économique de la pandémie due au coronavirus, mais une division subsiste dans les négociations pour le réduire davantage. Ferrari a déjà indiqué sa volonté de ne pas le réduire à une valeur inférieure à 145 millions de dollars, tandis que McLaren voudrait le ramener à 100 millions de dollars.

Les discussions s'inscrivent dans la volonté de protéger les équipes durant la crise économique découlant de celle sanitaire du COVID-19, mais Otmar Szafnauer a expliqué que cette limite financière pourrait aussi permettre de réduire les écarts entre les teams afin de produire des niveaux de compétition plus sains, permettant des bénéfices plus viables pour la F1 à long terme.

"L'autre chose dont nous devons nous souvenir, c'est que ces plafonds budgétaires n'obligent pas à dépenser l'argent", rappelle le directeur de Racing Point à Motorsport.com. "Vous n'êtes pas forcé [de dépenser], même si le plafond budgétaire est de 170 millions de dollars. Chez Force India, par exemple, et en prenant en compte toutes les exclusions, nous dépensions un peu plus de 100 millions, disons 110 millions de dollars. Mais il y a beaucoup d'exclusions. Si vous les retirez toutes, je dirais que nous dépensions environ 70 millions de dollars."

Lire aussi :

"Et ces 70 millions de dollars nous ont amenés à la quatrième place [du championnat constructeurs] plusieurs fois. Si vous êtes à 170 millions de dollars, ça ne veut pas dire que vous êtes obligé de dépenser ces 170 millions de dollars, mais ça veut dire que pour gagner, vous devez dépenser ces 170 millions de dollars. Le plafond budgétaire est donc également un outil pour niveler la compétitivité et les performances. Nous devons être prudents de ne pas juste dire 'un plafond budgétaire pour des raisons financières', car il aide aussi à réduire les écarts."

Face au désaccord entre les équipes pour fixer une limite précise, Szafnauer comprend les arguments des deux camps : "Je peux voir les deux côtés de la discussion. Les plus grosses équipes qui dépensent aujourd'hui plus de 300 millions de dollars devront passer à 170 ou 150 millions de dollars, ou même 100 millions, et elles hurlent qu'elles vont devoir licencier du personnel, que c'est difficile à faire, qu'elles ont investi beaucoup d'argent car les règles étaient ce qu'elles étaient, et qu'elles ont une plus grande chance de victoire avec cet investissement. Et maintenant on essaie de leur enlever ça, ce qui leur semble injuste."

"Et je peux comprendre l'argument que Zak [Brown, président de McLaren] utilise en disant qu'il y a besoin d'un plafond budgétaire réaliste au sein duquel chaque équipe peut être stable financièrement, voire même gagner un peu d'argent. Qu'est-ce qu'il y a de mal à ça ? Je pense que le bon budget se situerait quelque part entre [ces valeurs], et nous sommes engagés dans des négociations et discussions pour parvenir à une limite que tout le monde aime ou que tout le monde déteste."

partages
commentaires
Le circuit de Mexico transformé en hôpital temporaire

Article précédent

Le circuit de Mexico transformé en hôpital temporaire

Article suivant

Les cinq plus gros écarts à l'arrivée dans l'Histoire de la F1

Les cinq plus gros écarts à l'arrivée dans l'Histoire de la F1
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021