Imola se propose à la F1 pour remplacer le GP de Chine

Le circuit d'Imola a proposé d'organiser une course de Formule 1 pour remplacer le Grand Prix de Chine, prévu en avril et reporté pour le moment, mais le directeur du circuit reconnaît qu'un tel événement semble "mission impossible" à organiser.

Imola se propose à la F1 pour remplacer le GP de Chine

Le circuit d'Imola, longtemps hôte du Grand Prix de Saint-Marin, a contacté le président de l'Automobile Club d'Italie, Angelo Sticchi Damiani, au sujet de la possibilité d'organiser un Grand Prix en remplacement de Shanghai, pour le moment reporté. L'Autodromo Enzo e Dino Ferrari n'a plus accueilli la Formule 1 depuis 2006, mais n'a jamais abandonné l'idée d'un retour de la discipline sur sa piste.

En 2016, il avait fait campagne pour organiser le Grand Prix d'Italie, au moment où le circuit de Monza connaissait des difficultés. En mars 2011, le circuit s'était proposé pour organiser au dernier moment les deux manches de Bahreïn, annulées à cause des violentes manifestations qui avaient eu lieu. Le président du circuit, Uberto Selvatico Estense, a assuré qu'il serait possible pour Imola d'être prêt à temps, et qu'il possède la licence pour accueillir la F1.

Lire aussi :

"Ce serait très difficile à organiser, mais la piste est prête", a-t-il assuré à Motorsport.com. "Nous pouvons avancer très vite pour organiser un Grand Prix, comme nous l'avons fait par le passé. Nous ne serions pas dans des conditions idéales, mais si c'est nécessaire, nous le ferons. Nous avons l'homologation pour la F1. Le bâtiment des stands est aux normes, je pense qu'il nous manque une partie des hospitalités, mais nous pouvons organiser cela très vite si nécessaire."

En dépit de son enthousiasme, Selvatico Estense a reconnu que les problèmes logistiques et commerciaux pourraient être insurmontables : "C'est un peu mission impossible, mais pourquoi pas ? Tout est possible si Liberty le veut. Je suis un rêveur ! J'ai toujours espéré que cette opportunité se présenterait. Mais c'est très difficile, c'est vrai."

Inévitablement, compte tenu des délais et du manque de temps pour vendre les billets, Imola ne pourrait pas payer une taxe similaire aux autres courses européennes, ce qui déciderait immédiatement Liberty à ne pas aller plus loin, indépendamment des problèmes logistiques : "Évidemment, il ne sera pas possible de payer les mêmes taxes que ce que paient les autres. Mais c'est arrivé de la même manière par le passé en GP2, quand le promoteur nous a demandé de régler leur problème. Nous avons finalement trouvé un accord et ça a été possible."

"Quand j'ai parlé à M. Sticchi Damiani, il a dit que ce n'était pas seulement une question de temps, mais aussi une question d'argent. Nous sommes à une bonne période sur le plan de la situation politique. Nous avons un nouveau président de la région Reggio d'Émilie. Nous discutons d'événements sportifs très importants, donc je pense que les gens feront leur maximum, mais je ne sais pas si ce sera suffisant."

Si la course devait avoir lieu sur le circuit d'Imola, Selvatico Estense admet qu'il serait heureux de faire revenir le nom du Grand Prix de Saint-Marin, afin de ne pas organiser deux Grands Prix d'Italie : "Nous avons l'opportunité d'utiliser le nom de Saint-Marin, car j'avais parlé avec les responsables qui étaient d'accord. Je pense que ça ne serait pas un problème."

partages
commentaires
Kubica sera le premier en piste avec Alfa Romeo

Article précédent

Kubica sera le premier en piste avec Alfa Romeo

Article suivant

L'objectif ambitieux de Racing Point pour 2020

L'objectif ambitieux de Racing Point pour 2020
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021