L'objectif ambitieux de Racing Point pour 2020

Bondir de la septième à la quatrième place du championnat des constructeurs, tel est l'objectif ambitieux de Racing Point pour la saison 2020 de Formule 1.

L'objectif ambitieux de Racing Point pour 2020

Malgré un budget parmi les plus faibles de la grille, la structure de Silverstone s'était déjà classée au quatrième rang lors des saisons 2016 et 2017, avant de perdre du terrain en raison de ses difficultés financières puis de son placement sous administration judiciaire à l'été 2018.

Alors rachetée par un consortium mené par Lawrence Stroll, Racing Point bénéficie désormais de davantage de ressources et fait donc preuve d'ambition pour la campagne à venir – la première où l'impact de ces ressources supplémentaires se fera ressentir.

Lire aussi :

Pour autant, atteindre cette fameuse quatrième place derrière les trois top teams ne sera pas facile, compte tenu de la concurrence des McLaren, Renault et autres AlphaTauri. "Ce n'est pas facile, et vous avez raison, il y a du monde", confirme Otmar Szafnauer, directeur d'équipe, pour Motorsport.com. "Comme je le dis toujours, s'il n'y avait pas le top 3, le championnat serait génial, on ne saurait pas qui va faire la pole, qui va gagner la prochaine course, cela ferait des batailles fabuleuses."

"Mais je suis convaincu que nous avons le potentiel pour être quatrièmes. Pour ce faire, il nous faut deux pilotes capables de marquer des points à chaque course." Rappelons que les deux Racing Point RP20 seront pilotées par Sergio Pérez et Lance Stroll, duo identique à celui de l'an passé.

Sergio Perez, Racing Point, Lance Stroll, Racing Point  

L'écurie britannique aura en tout cas la tâche facilitée par le plafond budgétaire mis en œuvre à partir de 2021, puisque les équipes de Formule 1 ne pourront dépenser plus de 175 millions de dollars (161 M€) par an, bien que certaines dépenses en soient exemptées. Mercedes et Ferrari en particulier vont devoir faire des économies, tandis que Racing Point ne devrait même pas atteindre ce chiffre.

"Malheureusement, je pense que nous allons rester un peu en dessous des grosses équipes en matière de budget, mais ce n'est pas la question. Nous avons l'habitude d'être performants avec peu d'argent, et notre budget a augmenté significativement. Si nous conservons notre efficacité, je pense que nous serons capables de nous battre avec les grandes équipes", conclut Szafnauer.

Propos recueillis par Alex Kalinauckas

partages
commentaires
Imola se propose à la F1 pour remplacer le GP de Chine

Article précédent

Imola se propose à la F1 pour remplacer le GP de Chine

Article suivant

Verstappen et Albon ont testé l'Aston Martin Valkyrie

Verstappen et Albon ont testé l'Aston Martin Valkyrie
Charger les commentaires
Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021