Di Montezemolo : "En finir avec les GP ennuyeux"

C'est à Francfort, où se déroule actuellement le Salon de l'Automobile, que Luca di Montezemolo a fait part de ses projets pour l'avenir de la F1

C'est à Francfort, où se déroule actuellement le Salon de l'Automobile, que Luca di Montezemolo a fait part de ses projets pour l'avenir de la F1.

Car, à défaut d'avoir des nouvelles écuries en haut du classement (Brawn GP et Red Bull Racing), la F1 version 2009 fait surtout parler d'elle pour ses multiples histoires, souvent mauvaises pour l'image de la catégorie reine du sport automobile.

"La baisse du nombre de spectateurs à Monza prouve qu'il est temps de changer et d'en finir avec les Grands Prix ennuyeux et les polémiques", explique le président de Ferrari, également à la tête de la FOTA, l'association des écuries de F1.

"Quand la saison sera terminée, nous aurons une journée de travail avec les médias, les organisateurs et les sponsors afin d'apporter plus d'intérêt à ce sport extraordinaire", poursuit l'Italien.

Di Montezemolo défend entre autre son projet d'aligner une troisième voiture par écurie. Projet que Williams a fortement rejeté.

"L'effet Schumacher a dopé les ventes pour les Grands Prix d'Europe et de Belgique, ce qui démontre bien que les grands pilotes et les grandes écuries attirent", commente encore le président de la FOTA.

"Le futur de la F1 ne sera pas constitué de petites écuries. Nous avons besoin que les grandes structures puissent engager une troisième voiture destinée aux grands talents où aux pilotes prometteurs."

"Il faut aussi que l'on revoit ce système d'essais", continue di Montezemolo. "La F1 est le seul sport où on ne s'entraine pas ! J'espère que tout le monde est d'accord avec la position de Ferrari, qui a toujours couru en F1."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Luca di Montezemolo
Équipes Red Bull Racing , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités